Ligue Elite

14e journée Elite : Villeneuve manque Paris de près…

Assurés de devoir se battre jusqu’au bout pour tenter de garder une place en Elite, les Fous du Bitume ne sont pas passés loin d’un succès contre Paris. Dans la rencontre entre les deux équipes franciliennes, ce sont finalement les Corsaires qui se sont imposés… d’une seule courte longueur 6-5. Et à égalité de points avec Anglet, les Parisiens vont devoir relever leur niveau de jeu avant les prochains matchs pour espérer une place en play-offs.

Paris rattrapé, mais Paris soulagé

Avec deux premiers buts inscrits par Karl Niamatali, Paris tentait de prendre de l’avance dans le premier quart d’heure de jeu. Sur une reprise de Marina Drici devant le but de Nicholas Campello-Toon, Villeneuve reprenait du poil de la bête. Et avec un doublé de Kristian Luukkonen, les Fous du Bitume recollaient au score avant la mi-temps (3-3).

Solide en première mi-temps, Bastien Cotinat (photo ci-dessous) dans la cage de Villeneuve-la-Garenne se montrait tout aussi intraitable à la reprise. Très sollicité dans sa cage, il s’inclinait après une série d’arrêts. Et les Parisiens devaient attendre encore avant de reprendre un peu plus l’avantage (5-3 à 37’32, Alexander Carroll) à l’occasion d’une pénalité différée.

Bastien Cotinat - Villeneuve la Garenne - Photo Adrien Fréville

Dans les 15 dernières minutes de la rencontre, les deux équipes passaient à la vitesse supérieure, lancés par un nouveau but de Kristian Luukkonen (38’46, 5-4). Deux minutes avant la fin de la rencontre, Villeneuve-la-Garenne égalisait et il fallait que les Corsaires puissent dans leurs ressources pour marquer un dernier but et éviter de dangereuses prolongations. 

Play-offs ? Paris n’a plus le droit à l’erreur !

Vainqueurs dans la dernière minute, les Corsaires sont passés près de la correctionnelle à la maison. Une défaite aurait sérieusement handicapé la dernière course de l’équipe parisienne vers une qualification en play-offs. Mais pour autant, rien n’est encore joué pour Paris. Après un tour en Coupe de France ce week-end, les Parisiens rencontreront Grenoble, Rethel, Garges et enfin Rouen.

« On a la maîtrise du palet 85 % du temps, et on laisse nos adversaires revenir sur des erreurs« , regrettait Guillaume Silliès à la fin de la rencontre. Pour l’entraîneur parisien, il faudra faire mieux lors des prochains matchs, et notamment à Grenoble pour « prendre des points et accrocher les play-offs. » C’est ce qu’il faudra faire pour accrocher le dernier wagon : les Corsaires n’ont déjà plus toutes les cartes en main.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *