J4 – Paris y était presque…

Si les résultats respectent la dynamique de début de saison, pas mal d’équipes ne sont pas passées loin de créer la surprise.

 

Vierzon, pas si loin que ça

Les Prédateurs de Vierzon faisaient face à leur premier vrai challenge de la saison, et on peut dire qu’ils ont tenu la dragée haute aux Fous du Bitume de Villeneuve. Seulement 30 secondes suffiront à Lukas Novak et les siens pour montrer qu’ils ne se laisseraient pas faire avec le premier but. 9 minutes plus tard, c’est son frère Jakub qui double la mise pour Vierzon. 10 minutes de jeu et les vierzonnais mènent de 2 buts à 0. Pris peut-être dans l’euphorie, ils laissent Villeneuve revenir au score puis à prendre l’avantage. Un avantage que Villeneuve ne lâchera plus jusqu’à la fin du match. Villeneuve finit sur un 6-4 contre le nouveau promu de la Ligue Elite. 3 points satisfaisant pour la suite du championnat.

Epernay dit merci à Jakub

On le sait bien les matchs entre Epernay et Caen sont toujours accrochés et cette dernière opposition respecte la tradition. Epernay peut clairement remercier son joueur tchèque Jakub Bernad. Pour sa première de la saison, il inscrit un quadruplé et aide les siens à rester au contact des Conquérants.

 

Pas de miracle à Angers

Pour Angers les matchs passent et se ressemblent presque. Une fois de plus les angevins s’inclinent lourdement et cette fois-ci contre Rethel sur le score de 11 à 3. Si la physionomie de la saison est respectée, les Hawks sont parvenus à marquer par trois fois grâce au toulousain Jérémy Pradel et Alexandre Gaboriau. C’est la première fois de la saison qu’Angers marque plus d’une fois. Côté Rethel, on soulignera la belle performance de Jimi Lefranc, l’une de ses meilleures performances (6 points) depuis son retour chez les Diables.

 

Le Artzak d’Anglet n’est jamais trop loin, mais pourtant ne prend pas de points. En s’inclinant contre Grenoble, Anglet fait face à sa 3e défaite consécutive. 3 défaites, qui surviennent contre les 3 meilleures équipes du championnat. Après 4 journées, Jakub Cik et les siens pointent au 7e rang du championnat.

 

À Garges, Paris y aura cru jusqu’au bout. Pour la première fois de la saison les Corsaires parviennent à « planter » plus d’une fois. Dans un match qui avait pourtant bien commencé pour Paris, Garges est parvenu à toujours rester au contact sans jamais perdre espoir. Par deux fois, les Tigres sont parvenus à marquer deux buts consécutifs dans un laps de temps très court, ce qui n’a clairement pas aidé dans le moral pour Paris. En fin de match, les hommes de Guilhem Bruel se réveillent et reviennent à un 6-5 engageant. La dynamique est pour eux, jusqu’au coup de massue du but en cage vide de l’américain Hayden Maxwell.

La déception est là pour Paris et elle se lit dans les visages. Pour Garges, c’est une deuxième victoire dans cette saison. On soulignera le premier but de Andres Torres qui marque aussi le premier but pour la Colombie.

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL186531538
2VILLENEUVE186391227
3GRENOBLE176512427
4CAEN12628280
5VIERZON9631256
6GARGES763136-5
7ANGLET662531-6
8EPERNAY362446-22
9PARIS 13061040-30
10ANGERS061247-35

 

 

 

 

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *