Angers dans le dur

Après 5 journées, les Hawks d’Angers pointent à la dernière place avec 0 point inscrit et un malheureux -33 au goal-average. Depuis l’an dernier Angers se trouve au milieu d’une descente au enfer qui fait peine à voir. Club historique du roller-hockey français, les Hawks ont tout connu, le succès en Elite et en Coupe de France.

Malgré une situation tendue pour le collectif angevin, l’espoir est toujours là et c’est l’entraîneur-joueur, Jeff Ladonne, qui porte ce nouvel espoir.

Début de saison compliqué

Jeff Ladonne: On est là où on s’attendait être. On sait d’où on vient et où on va. J’ai un groupe qui découvre l’élite pour 70% de l’équipe, et avec une moyenne d’âge de 22 ans, 16 pour le plus jeune. L’équipe travaille à l’entraînement et progresse bien. On n’a pas de chance avec un effectif réduit par des blessures ! On a pas à rougir de nos prestations face aux concurrents de tête, les gars n’ont rien lâché et ont joué présence après présence dans l’idée d’apprendre face à de telles équipes !

Il n’y a rien à dire sur le déplacement à Grenoble, l’effectif était très réduit et l’équipe s’est battue avec ses armes jusqu’au bout. On a quand même des petits regrets contre Garges et Vierzon, où le manque d’expérience s’est énormément fait ressentir. C’étaient nos deux premiers matchs de la saison et la découverte de l’élite pour la plupart de l’effectif. C’est en perdant qu’on apprend de nos erreurs. Je suis content du travail fourni par l’équipe et la progression est là. Maintenant, il va falloir transformer tout ça en victoire.

Comment le groupe vit ce début de saison?

Il est très soudé dans la lutte pour le maintien et il vit très bien au quotidien.

 

Toi qui a connu la saison « presque » parfaite d’Angers il y a de cela 3 ans, comment tu vis ces saisons compliquées?

Dans toutes compétitions, il y a un premier et un dernier, des favoris et des outsiders. On est aucun de ceux-là ! On est des rescapés ! L’ancien bureau et directeur ne voulaient plus d’élite, mais juste une Nationale 2. On a monté une équipe de bénévoles (que je félicite et remercie) pour se battre et survivre en montant un projet stable financièrement en repartant de zero. On a la chance d’avoir Sébastien Marpeau (merci Sébastien), qui a soutenu ce projet et qui est devenu le nouveau président des Hawks. À partir de ce point là, on a essayé de recruter, mais il faut avouer que c’était trop tard et donc difficile. L’équipe élite remercie toutes ces personnes, qui oeuvrent pour que les Hawks Elite version 2019 puissent exister. Qu’on soit en haut ou en bas du tableau, rien n’est facile pour personne, on est bien conscient que ça sera compliqué et que personne nous fera de cadeau. Et les joueurs qui forment cette équipe ont accepté de relever ce défi fou et je les remercie personnellement.

 

Après 5 journées jouées quel est ton ressenti sur le classement et le début de saison? des surprises ou déceptions?

Quand je regarde le classement, chaque équipe est à sa place, on a un championnat d’en haut, du milieu et du bas. Il n’est pas significatif aujourd’hui. Il peut se passer plein de choses encore et je pense qu’Anglet sera plus haut à la fin de la phase aller. Tout comme nous !

 

Crédit photo: © Adrien Fréville

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *