Le choc de la huitième journée, c’était bien évidemment le déplacement des Yeti’s de Grenoble à Angers. Un choc emporté par les Isérois sur le terrain angevin, avec un but d’avance qui leur permet d’accrocher la deuxième place, juste derrière Rethel.
Garges a vite oublié son faux pas parisien en s’imposant contre Anglet, tandis qu’Aubagne a ajouté une importante victoire à sa saison contre Villeneuve.
Avant les prochains rendez-vous, bilan des derniers matchs !

Angers – Grenoble : délicate deuxième place

Avec deux buts marqués d’entrée de jeu par Jolan Mognat-Duclos et Yoann Collomb, les Yeti’s commençaient idéalement leur rencontre contre Angers. A la mi-temps, malgré un but de Geoffroy Tijou, les Yeti’s étaient toujours en veine et menaient 2-1. Une avance qu’ils parvenaient à garder jusqu’à la 33e minute du match. En deux minutes, Tijou encore, puis Antoine Rage et Charly Hallard assommaient les visiteurs (4-3). Et même si Jérémy Lapresa parvenaient à remettre ses équipiers dans le match (4-4), il fallait attendre les derniers instants de la rencontre pour voir les Angevins s’incliner contre leurs visiteurs du soir. Le dernier but de Lambert Hamon donnait aux Yeti’s trois précieux points… et une avance sur un concurrent direct.

Jolan Mogniat Duclos - Grenoble - Amiens Photo Philippe Crouzet

Avec une victoire 5-4 sur Angers, Grenoble s’empare de la deuxième place, juste derrière Rethel. Chez qui ils se déplaceront samedi justement, pour la 9e journée du championnat. Et Angers, au coude-à-coude avec Garges, jouera la troisième place chez les Tigres samedi. Quatuor de tête au menu de la 9e journée !

Garges – Anglet : le Tigre sort l’Artzak

Défaits la semaine précédente à Paris XIII, les Tigres semblent avoir déjà mis leur faux pas derrière eux. Bourreau des Angloyes, le Tchèque Martin Fiala n’aura d’ailleurs même pas attendu la minute de jeu pour aller tromper le gardien basque. A la mi-temps, les Basques menaient quand même 3-2 : de quoi pousser les Tigres à aller puiser dans leurs ressources… pour égaliser, puis prendre l’avance 4-3. Une avance qu’ils gardaient jusqu’à la fin de la rencontre.

Avec un solide Brabec dans les cages des Tigres et un dangereux Martin Fiala, les promus s’installent encore un peu plus dans le haut du classement. Il leur faudra encore montrer les griffes la semaine prochaine contre Angers. Pour Anglet, un autre déplacement francilien est au menu avec un match contre Villeneuve-la-Garenne…

Retour en images sur le match avec la FMT

Aubagne – Villeneuve : les Fous manquent un joker

Depuis le 25 octobre et leur dernière victoire sur les Corsaires de Paris XIII, les Jokers d’Aubagne cherchaient un nouveau succès. Et il faut croire que les formations franciliennes réussissent aux joueurs de Loïc Hernandez : les Aubagnais se sont imposés à domicile 8-6. Les Jokers partaient un peu favoris avant la rencontre, et encore plus après un quart d’heure de jeu et trois buts de Sébastien Wegel. Mais les Fous du Bitume leur ont néanmoins donné du fil à retordre, avec quatre des six buts inscrits dans les dix dernières minutes de jeu.

Avec une victoire 8-6, les Jokers se sont un peu plus rassurés et laissent derrière eux Amiens, Villeneuve et Rouen. Et la prochaine étape, ce seront d’ailleurs les Ecureuils d’Amiens. Pour Villeneuve-la-Garenne, avant-dernier de la Ligue, c’est la réception d’un adversaire très connu qui se profile avec la venue d’Anglet samedi.

Rethel s’impose encore, Rouen se manque

Toujours en tête, Rethel a disposé de Paris XIII 7-2. Les joueurs de Patrik Sebek n’ont d’ailleurs relâché la pression qu’en deuxième mi-temps. Après avoir mené 5-0, ils laissaient les Corsaires se ressaisir avec un premier but de Virgile Craplet (5-1, 34’11) puis de Lucas Mousset (5-2, 39’14). Baptiste Boitard puis Jimi Lefranc offraient les deux derniers buts au public ardennais.

Peu inquiété en tête avec quatre points d’avance sur Grenoble, Rethel jouera contre son dauphin samedi. Pour Paris XIII, la prochaine étape passera par Rouen…

Rouen, justement, continue à occuper la dernière place du classement. Huit matchs joués, huit défaites, et une dernière contre Amiens 4-2 : cette première partie de saison ne réussit décidément pas aux Normands, tandis qu’Amiens profite de la victoire pour se rapprocher un peu plus de Paris XIII et d’Aubagne. Et peut-être encore un peu plus samedi ?