Ligue Elite

Elite, deuxième journée : tour d’horizon

Pour la première journée du championnat Elite, Angers et Rethel ont déroulé en champions. Garges, Aubagne et Grenoble se sont aussi imposés à domicile. Avec deux semaines pour mieux roder les effectifs, cette deuxième journée de championnat pourra voir certaines équipes confirmer leur bonne entrée en matière. Ou, au contraire, donner l’occasion à d’autres de se lancer véritablement dans la compétition. Tour d’horizon.

Villeneuve-la-Garenne : l’Isère à domicile

Battus par Garges dans le derby de rentrée, les Fous du Bitume font partie des formations à l’effectif fortement remanié à l’intersaison. Cela n’a pas suffi contre Garges. Mais contre Grenoble, une équipe que les Franciliens connaissent très bien, l’enjeu pourra être bien différent. Villeneuve joue à domicile et prive donc Grenoble de ses nombreux supporters pour cette rencontre.

Les Fous du Bitume restent aussi sur une victoire sur le fil – et en prolongation – dans le dernier match qui les avaient opposé aux Yeti’s la saison dernière. Une victoire permettrait aux Franciliens de lancer leur saison. Mais du côté grenoblois, l’enjeu est bien présent aussi : il faut confirmer après Anglet. Cela dépendra aussi de l’effectif affiché par les locaux…

Garges : le promu à Aubagne

L’une des équipes dont les résultats seront scrutés en ce début de saison, c’est bien évidemment Garges. Les Tigres sont particulièrement attendus, tant de par leur statut de promu qu’en raison du recrutement de qualité. Face à eux, des Jokers d’Aubagne qui ont abordé leur début de saison le couteau entre les dents. Et après une saison difficile l’année dernière, les locaux voudront sans doute éviter de griller une cartouche trop vite. L’équation est simple : aucune des deux formations ne souhaite retrouver trop vite la Nationale 1. Mais laquelle y mettra le plus les moyens ?

Rethel – Rouen : c’est qui le patron ?

Photo Myriam Leprince

Photo Myriam Leprince

Les Spiders de Rouen et les Diables de Rethel se connaissent très bien. L’issue des matchs sourit rarement aux Normands : en mars dernier, les Rouennais étaient repartis de Rethel sur une défaite 13-3. La semaine dernière, Rethel a de nouveau sorti l’artillerie lourde,et battu Amiens 9-4.

Les Normands vont-ils aussi en faire les frais ? Ou, au contraire, trouveront-ils la faille pour inverser la tendance ? Il faudra de toute façon trouver les ressources pour contrer Patrik Sebek et Michal Simo, joueurs en forme du côté de Rethel pour ce début de saison.

Paris XIII : déplacement chez les Basques

Quatre rencontres l’année dernière, dont deux en play-offs. Et sur les quatre rencontres, trois victoires pour… Paris XIII. Pour autant, difficile de parler de favori à la veille d’un déplacement à Anglet. Les Corsaires sortent d’un match très difficile contre Angers.

Et de leur côté, les Artzak  cherchent à retrouver leurs marques après le départ de plusieurs joueurs cadres. Le manque d’automatismes s’est d’ailleurs fait ressentir à Grenoble, où les Basques ont concédé une défaite pour la reprise. Le défi est donc simple… pour les deux formations : parvenir à mettre en place le jeu et se rassurer. Pour l’une d’elles, ce sera avec l’avantage du jeu à la maison.

Amiens : Angers de pied ferme

Les dernières oppositions entre Amiens et Angers, c’était les play-offs. Aux dépens des Picards, qui avaient dû s’incliner en quarts de finale aller et retour. Nouvelle saison, nouveaux défis : Angers sort d’une bonne reprise contre Paris XIII, mais l’entraîneur angevin se méfie des Ecureuils. « Amiens s’est renforcé et présente une équipe plus homogène que l’an dernier« , estimait-il dans une interview. « Ils vont donc vouloir nous gêner et nous faire douter. A nous de montrer que nos approximations du premiers matchs sont derrière nous, ou de souffrir pendant 50 minutes. » Réponse samedi soir.

A consulter : classement Elite et classement des meilleurs pointeurs.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *