Ligue Elite

J13- Samedi surprise

crédit photo: Frédéric Goualard

Quelques surprises pour cette 13ème journée en Elite, des équipes surprises battent celles du haut de tableau, d’autres manquent l’exploit de peu, tout cela pour nous rappeler que rien n’est jamais joué dans ce championnat… et le classement est encore plus intéressant à suivre après ce week-end.

Caen-Epernay

Les Bombardiers gagnent à Caen ! Une semi-surprise si l’on peut dire… D’une part toute le monde connaissant la qualité de l’effectif des Conquérants et leur place au classement, mais on savait également qu’Epernay s’était déjà permis de gagner en accueillant les Normands chez eux lors de leur première rencontre, et qu’ils avaient presque réitéré en CDF. Passé cet historique, les deux formations étaient en forme avec une bonne victoire contre Grenoble de la part de Caen, ainsi que de bonnes prestations de la part d’Epernay. Les affaires commençaient bien pour les Caennais. Sur leur sol, Discazaux et Bouchut inscrivent les deux premiers buts de la rencontre. Cette bonne entame sera néanmoins disputé par les Bombardiers qui parviennent à égaliser avant de rejoindre leur vestiaire. En seconde mi-temps, les joueurs d’Epernay s’imposent, notamment avec une bonne performance de Corey Hodge (2G/2A/4P), et remportent le match sur le score de 6 buts à 3. Décidément, Epernay ne réussit pas aux hommes de Bernard Séguy, ils se rattraperont sans nul doute contre PXIII, une autre équipe surprise de cette deuxième partie de championnat. Quant à Epernay, peut-être, feront-ils douter les Diables Rethelois… à suivre.

 
Grenoble-ParisXIII

La grosse surprise de ce week-end, c’est la victoire des Corsaires en Isère contre les Yéti’s. Après avoir inquiété les ogres de Garges et de Rethel, ParisXIII n’a pas connu autant de réussite contre les Hawks face auxquelles ils s’étaient inclinés 6-2. Avec 3 défaites d’affilées, les Yéti’s rentraient dans le match avec la volonté de bien faire, et ce sont eux qui s’imposent en première mi-temps avec deux buts de Kerkhove et Notturno. Mais les Yéti’s en resteront là, la seconde période a été sous le drapeau des Corsaires, avec un doublé de Heraut et un but à trois minutes de la fin d’Edouard Clisson, ne laissant pas le temps aux Yéti’s de revenir avant le coup de buzzer final. En l’emportant à Grenoble, Paris a enfin concrétisé les espoirs qu’ils fondaient depuis leurs bonnes prestations face aux équipes du haut de tableau. Pour les Yéti’s en revanche, c’est désormais la quatrième défaite d’affilée, et ce contre des équipes supposément moins performantes qu’elle. Les Yéti’s devront montrer leur vrai visage face à Bordeaux pour éviter de perdre leur quatrième place au classement général.

Angers-Bordeaux

Pas de mauvaises surprises en revanche pour les Hawks. Avec cinq victoires depuis la septième journée pour les joueurs Angevins, ils accueillaient les Bordelais avec la forme d’un vainqueur. Pour les Lions en revanche, c’est une traversée du désert contre les « grosses équipes », ils se sont inclinés face à Rethel, Garges, Angers ce week-end et devront ensuite rencontrer Grenoble. Pas du but pendant les vingt premières minutes de la rencontre avant que Marais et Belotte ne se réveillent et aillent agiter les filets de Le Gallic. Blanchet réduit la marque à quelques secondes de la fin. À ce stade, les Lions avaient encore tout à jouer sur ce match. Malgré une seconde mi-temps riche en powerplay à l’avantage des Bordelais, les Angevins remportent la rencontre sur le score de 6 à 3. Bordeaux devra donc se déplacer à Grenoble pour la prochaine journée, les deux équipes ont beaucoup de défaites récentes et il sera intéressant d’observer la conclusion de ce match.

Garges-Amiens

Un déplacement très compliqué pour les Écureuils d’Amiens lors de cette 13ème journée. Après s’être lourdement inclinés contre Rethel, les joueurs de Renaud Crignier ont encore du faire face à un leader en forme. Début du match, les hommes en blanc et rouge inscrivent le premier but de la rencontre avec Simon Petit. Ce sera malheureusement le seul pour les Écureuils, car l’offensive Gargeoise a retrouvé la forme qu’elle avait perdu lors de son dernier match à domicile face à Paris. Fiala, Pribyl, Gabillet, Sorres ainsi que les frères Langlois se partagent les 12 buts du match. En seconde mi-temps, on assiste au changement de gardiens pour Amiens et Garges, petite histoire : les amiénois retrouvent l’un de leur jeune portier, Marius Flamein, désormais doublure de Brabec. C’est une bonne rentrée en action pour ce jeune gardien, qui n’a pas concédé de buts à ses anciens coéquipiers. Victoire logique des Tigres donc, leur permettant de continuer de coller Rethel au classement.

Rethel-Villeneuve

Dernière surprise de cette soirée à Rethel, où l’on n’attendait pas un tel match de la part des Fous du Bitume qui ont fait vaciller les Diables jusqu’au bout. Avec une lourde défaite à l’aller et compte tenu du classement, nul n’aurait pu blâmer celui qui n’avait pas misé sur Villeneuve. Les premiers instants du match allaient dans cette logique, malgré l’absence de Sebek sur les roulettes, ses coéquipiers prirent rapidement le contrôle du match en inscrivant trois buts en dix minutes. Villeneuve profita tout de même d’un powerplay pour inscrire son premier but par Niamatali, et de finir la première mi-temps de la même manière avec une réalisation de Alexandre Pamart. 4-2 au retour des vestiaires, et à peine le match reprit, Loskot inscrivait un cinquième but. Sans se décourager, les Fous ont compté sur une grosse soirée de la part de Karl Niamatali et de Pamart. Un dernier but de Corbeil ne permettra pas à ses coéquipiers de poursuivre leur remontée, et c’est à peu de chose près que Villeneuve passe à coté d’un bel exploit. Score final 7-6 pour Rethel.

 

écrit par Adrian Glick

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *