© Patrick tapin

J14 | Résultats serrés

La Journée 14 aura été marquée par des scores plus faibles qu’à l’accoutumée, et des affiches qui ont offert des matchs de très tendu !

 

Angers résiste !

Grenoble est allé chercher une victoire à Angers, mais sans la manière… Les Hawks se sont permis d’offrir une opposition de taille pour les Yeti’s. En effet, après la première mi-temps, aucune des deux équipes n’avait trouvé le fond du filet. Une première pour les joueurs des Hawks et notamment grâce à Alexis Normand, qui tiendra 27 minutes, pour ensuite encaisser 2 buts très vite et de se voir remplacer par Léo Gricourt.

On est arrivé à Angers avec une équipe remaniée en raison d’absences. Malgré tout, le groupe venait de jouer un gros match contre Villeneuve avec une grosse intensité. Nous pensions être en rythme avant de débuter le match contre Angers. Cependant, on a été surpris par une équipe d’Angers agressive s’appuyant sur un bon gardien. Nous avons mis plus d’une mi-temps à sortir du bus. On peut remercier notre gardien en forme qui nous a tenu la baraque ! Nous aurions pu tuer plus facilement le match en avantage numérique, mais nous n’avons pas réussi à en profiter. Nous retenons que les 3 points de ce déplacement. Jolan Mogniat-Duclos

Angers peut se féliciter d’une prestation incroyable, malgré tout le résultat reste le même, et c’est une 14e journée sans points pour le club historique. Avec seulement 4 buts inscrits pour Grenoble, Jolan souligne tout de même la performance d’Alexis Normand et d’Alexandre Gaboriau qu’il a trouvé très fort.

 

Rethel gagne, mais a douté

Un match à Vierzon n’est jamais facile, et les Diables en ont eu la preuve ! Alors que l’équipe rethéloise prenait une avance de deux buts à la 10e minute, les rethélois se sont laissés piéger en prenant 3 buts en 3 minutes, laissant Vierzon mener de 1 but contre la grande armada en milieu de période. Après un temps mort demandé par Patrik Sebek, les Diables n’ont plus regardé en arrière et ont repris les choses à leur compte et notamment grâce à une seconde période de 5 buts.

 

Optimus Lafourcade à la rescousse !

Au terme d’un match âprement disputé, Caen glane sa 11 victoire de la saison en Elite et surtout sa 10e victoire consécutive toutes compétition confondues.

Pour Anglet, la malchance continue ! Les Artzaks ont toujours été capables de rivaliser avec les grandes équipes de ce championnat mais ne sont jamais parvenus à décrocher la victoire ou le moindre point. Une saison frustrante pour les Basques !

Benoît Ladonne finit le match avec deux buts, et prouve qu’il est l’homme de la situation pour son équipe. Côté Caen, dans les matchs les plus serré, c’est souvent Gérome Guérin, qui est le héros de l’histoire et une fois de plus, il le prouve en inscrivant le but de la victoire !

 

En Île-de-France, Villeneuve est allé chercher une victoire sans fashion. Malgré un autre match impressionnant de Martin Fiala, qui finit avec 5 points, les Tigres ont su résister face aux champions de France.

À Epernay, les Bombardiers peuvent remercier Jakub Bernad. L’avant tchèque qui a privilégié la glace cette année, est devenu le pigiste deluxe pour Epernay. Dans un match capital aux allures de matchs de relégation, Paris a tout donné, et aura même mené 2-0 en début de match. C’est en début de seconde, que les parisiens craquent et laissent les domiciles prendre le dessus.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL40141243688
2VILLENEUVE3614893653
3GRENOBLE3514934944
4CAEN3214654916
5VIERZON191469672
6ANGLET19146063-3
7GARGES13145977-18
8EPERNAY10144591-46
9PARIS 136143094-64
10ANGERS01435107-72

 

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *