© dateetsignature

J2 | Ça passe pour les ténors !

Ce week-end c’était la Journée 2 pour l’Elite avec 5 matchs, qui ont bien tous eu lieu ! Pas de soucis pour Rethel et Villeneuve qui ont disposé de leurs adversaires respectifs ce week-end. En Isère, Grenoble gagne contre Anglet, mais ne récolte que 2 points.

 

Rethel vs Epernay

Les Diables de Rethel ont gagné sans difficulté leur derby contre Epernay. Pas de problématique pour les Diables qui signent leur second succès de la saison. Jouant pour la seconde fois consécutive à domicile, les Diables étaient parés d’un maillot collector, qui avait été choisi par leur défunt président Didier Lefebvre la saison dernière.

« Le maillot aurait dû être porté l’an passé, mais avec le COVID on a pas eu la chance de le montrer », explique Hélène Petitfils, secrétaire du RHRA.

Sur le terrain, il n’y a pas eu de réelle surprise et l’armada ardennaise a déroulé son jeu ultra-offensif. Les tchèques Marek Loskot et Petr Skoloud finissent la rencontre avec des statistiques personnelles impressionnantes, respectivement 7 et 6 points. Aux cages, Brabec et Dablainville se sont partagés les responsabilités avec 25 minutes chacun et 1 but encaissé pour les deux.

« Ça était un beau spectacle et les gars ont eu l’air de s’amuser. Je suis jamais très content quand je prends un but donc c’est comme ça. Après, on a offert un beau spectacle pour le public et c’est ça qui compte« , a expliqué Daniel Brabec aux fans après la rencontre.

Côté Epernay, le match est vu comme un apprentissage pour la nouvelle génération.

Ils étaient très clairement au-dessus. Nos jeunes avaient besoin de faire un match comme ça pour découvrir l’intensité et le niveau du haut de tableau de la Ligue Elite. Rethel, c’est un révélateur de tes faiblesses, donc on va travailler là-dessus et revenir fort pour gagner contre P13. Ce sera notre premier match à domicile et  j’espère que notre public sera présent pour nous aider. C’est dur de commencer les 2 matchs à l’extérieur. Bastien Chaumet 

Grenoble en prolongation

La municipalité de Grenoble ayant interdit le match à la Halle Clémenceau, les grenoblois ont du jouer à Voiron sur le terrain du TSF, lieu d’entraînement des Equipes de France de Roller Hockey.

Les deux équipes ont offert un très beau spectacle et un match qui s’est décidé en prolongation et à trois fois peu de choses. Mené 3-1 en tout début de seconde mi-temps, les angloyes ont prouvé leur résilience et sont revenus au score sur des buts de Ilan Farmer et de Benoît Ladonne. Lors des prolongations, les angloyes commettent une faute, qui les envoie dans une infériorité numérique à 3vs2 qui leur sera fatale. C’est Jolan Mogniat-Duclos, qui inscrit le but de la victoire dans un léger cafouillage globale.

À Grenoble, on gagne, mais une part de déception se fait sentir, puisque le match leur glisse entre les mains en toute fin de rencontre. Scénario assez proche de la journée 1 contre les Conquérants.

Pour Anglet, c’est une autre désillusion. Comme beaucoup de fois, les Artzak ne passent vraiment pas loin. Cette fois-ci, il récolte un maigre point, qui pourrait être décisif en fin de saison. Pour l’entraineur Jakub Cik, le match reste positif « Je pense qu’on a bien joué. On a fait quelques erreurs qui nous ont coûté des buts, mais après le terrain est grand et c’est compliqué. Nous avons mis un peu de temps à s’habituer donc c’est comme ça. » 

Il est à noter le retour de Benjamin Couraud, qui pour son retour au jeu, marque le premier but d’Anglet sur une magnifique passe du revers du jeune Lucas Discazaux. À Grenoble, c’est l’ex-angevin, Benjamin Bellotte, qui marque son premier avec ses nouvelles couleurs.

 

La magie continue à Angers

Deuxième journée et second match à domicile pour les Hawks, qui signent un second succès en autant de journées. Après Epernay, les Hawks s’offrent les Corsaires de Paris XIII et cette fois-ci avec la manière.

Charly Hallard et les siens ont confirmé la magie du moment contre les parisiens avec un match qu’ils ont su maîtrisé autant dans le jeu que sur le score. Ce match soulignait aussi le retour de Pierre-Yves Albert à la Salle Debussy. L’ex-international français, qui avait décidé de raccrocher les patins après les Roller Games de Barcelone, a finalement décidé de revenir. Un retour efficace avec une assistance au compteur. Retour sur ce match avec les propos de l’arrière Alexandre Gaboriau:

On a bien commencé notre match contre Paris, en m’étant beaucoup d’intensité, beaucoup d’impact offensivement ! On mène 3-1 à la mi-temps. Ce qui nous a fait défaut en première période, ce sont les pénalités. On prend 3 pénalités en première période et c’est trop. Malgré ça, on a su garder notre rythme. On a enfoncé un peu plus le clou en seconde période et Paris n’a jamais pu trouver de solution pour revenir au score ! On s’est un peu relâché à la fin et on prend deux derniers buts de Paris…Je suis content de l’équipe. Ça tourne vraiment bien et j’ai hâte d’être à cette 3e journée de championnat !  Alexandre Gaboriau

Villeneuve sans pitié !

Les Fous du Bitume avaient besoin de rebondir après une défaite à Vierzon et c’est chose faite ! Dans leur derby francilien contre les Tigres de Garges, le FDB n’a pas fait de quartier et marquant 10 buts, pendant que Josef Karlik, le portier de Villeneuve, se garantissait son premier blanchissage de sa carrière en Ligue Elite.
Malgré les blessures de Julien Thomas et Alexandre Naud, le FDB s’est montré impérial, mené de concert par Karl Gabillet et Martin Fiala. Ce dernier inscrit pas moins de 8 points avec 3 buts et surtout 5 passes décisives. Le français Karl Gabillet finit lui avec 7 points dont 4 buts.  « C’est vrai que je me sentais bien. Cette semaine on a bien tourné à l’entraînement avec de la vitesse et tout. Garges nous a quand même bien pressé dans les coins quand on avait pas bien le palet dans notre zone… « , explique Karl dans sa vidéo avec la FMT.
Pour les gargeois, s’est un début compliqué. L’équipe est la seule, qui pointe sans point après les deux premières journées, alors qu’elle affrontera l’armada rethéloise dès la semaine prochaine.

Vierzon bloque contre Caen

Pas de magie pour Vierzon. Après une victoire contre Villeneuve, un vent d’optimisme se faisait sentir à Entrepose. Malheureusement, les Prédateurs se sont très lourdement inclinés contre les Conquérants, laissant filer le match très vite en première mi-temps.
Caen a joué un système de jeu très organisé. Nous avions 4 joueurs blessés cette semaine, donc l’entraînement n’a pas été optimal. On a été incapable de rivaliser avec eux sur le plan de la vitesse et des transitions. On a eu pas mal d’occasions en première mi-temps, mais Lafourcade a fait le travail. Jakub Novak
Pour Caen, Théo Faucherand a délivré 3 assistances dont deux sur supériorité numérique. L’isérois, nouvelle recrue du club normand prouve son efficacité dès son second match.

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
112444935
2731596
364231112
463201010
56316142
6531213-1
7541417-3
8441224-12
934928-19
10041040-30
crédit photo: dateetsignature

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *