Ce samedi se jouait le match en retard de la Journée 6 entre les Hawks d’Angers et les Fous du Bitume. Les Hawks accueillaient Villeneuve après avoir connu une lourde défaite à Rethel la semaine d’avant. 

Pour les Fous du Bitume, ce match contre un adversaire considéré légèrement en dessous était un match test permettant à Guillaume Silliès de faire tourner les lignes. Villeneuve s’est en effet déplacé à 12 joueurs avec 10 joueurs de champ et 2 gardiens et sans la présence de Frédérick Corbeil et Alexis Janvier. 

Le match est engagé dès le premier face-off et après juste 3 minutes jouées, c’est Angers qui ouvre la marque à la surprise générale. Le but est marqué par Benjamin Bellotte seul dans l’enclave et servi par un vaillant Jeff Ladonne. L’euphorie angevine sera de courte durée puisqu’une minute après, Nathan Sigmund égalise, suivi par un but d’Ivan Waroquet brillamment servi par Alexandre Pamart.

Après ces 3 buts inscrits en très peu de temps, les deux équipes s’échangent plusieurs opportunités, mais Josef Karlik et Jérôme Salley font le boulot. 

Les deux équipes s’en vont en mi-temps sur un score de 3 à 2 pour Villeneuve. Alexandre Pamart marque le troisième de Villeneuve, alors que Jeff Ladonne inscrit le second pour Angers. 

La deuxième période commence sur les starting blocks et Jeff Ladonne égalise pour les Hawks, inscrivant son 3e point de la rencontre. 3 minutes plus tard, Fiala brise l’égalité sur une perte de palet de Benjamin Bellotte derrière la cage du portier angevin.

Le match reste serré et sur une infériorité, Adrien Desoppis parvient à récupérer le palet et partir en break avant de se faire gêner par Martin Fiala, qui écopera d’une pénalité pour l’action. Sur le tir de pénalité, Adrien inscrit le but égalisateur, mais ce sera bien le dernier pour Angers dans la soirée.

Les 15 dernières minutes sont laborieuses sans doute dues en partie à la fatigue pour les Hawks. Les erreurs défensives s’accumulent en fin de match et Karl Gabillet en profite en inscrivant le but vainqueur et le 7e pour la sécurité. 

Alexandre Gaboriau: C’était un très bon match , avec de l’intensité, de l’engagement physique , on n’a su répondre présent pour ma pars.  Après on savait qu’on n’était pas donné gagnant au début du match. Cette année, on va souvent avoir un rôle de « outsider ». On n’est pas une équipe de talent, mais une équipe qui travaille énormément et qui joue avec le cœur et on sait que l’on peut faire la différence sur certains match grâce à ça !
Après, samedi soir nous somme sortie nous-mêmes de notre match en milieu de seconde période, c’est dommage car le match aurait aussi pu basculer en notre faveur.. 
Mais bon, c’est comme ça. Villeneuve a été beaucoup plus opportuniste et a su conclure leurs occasions de buts. 
Il ne reste plus qu’à bien travailler pour un gros match dans 15 jours contre Garges.

John Ostre, nouveau retraité de la Ligue Élite, était dans les tribunes pour regarder ses anciens coéquipiers sur le terrain. Pour lui, l’équipe s’est considérablement améliorée par rapport au début de saison :

John Ostre: C’est un bon match dans l’ensemble. Angers s‘est amélioré par rapport au début de saison. Je trouve qu’il y a une progression dans leur jeu, les powerplays sont efficaces et ils sont fort sur les contres. 
Villeneuve a une très bonne ligne, avec Gabillet, Fiala, Thomas, Sigmund, quand ces 4 là sont sur le terrain, le jeu est rapide et fluide ! Ça va vite… Ils ont sur ce match-là eu de gros défauts défensivement.
Villeneuve mérite leur victoire, mais Angers n’a pas démérité, comme je l’ai dit à certains joueurs en fin de match, ils ont fait une belle partie, mais Villeneuve a mis un coup de boost en fin de match pour aller chercher les 3 points.

Pour Villeneuve, c’est une nouvelle victoire. Les 3 points sont là, mais la manière reste à travailler. L’équipe aura eu son lot de difficulté lors de ce match et ne s’est pas tout le temps montrée dominante contre une équipe d’Angers remplie de jeunes talents.

 

© Claire Tournet