Ligue Elite

J7 – Garges et Rethel reprennent leurs droits

crédit photo: Black Ghost

La Journée 7 du championnat Elite 2017/2018 aura tenu toutes ses promesses. Avec deux affiches importantes, opposant le quatuor de tête, on aurait pu avoir à un classement quelque peu chamboulé. Finalement, il n’en sera rien.

En effet, Garges et Rethel, sont parvenus à se défaire respectivement d’Angers et de Grenoble sur des scores assez impressionnant.

Garges/Angers

Garges recevait Angers au Madison Garges Garden et le but était donné dès le départ, la victoire et rien d’autre. « Avant le match, on s’est dit dans le vestiaire que c’était un match très important et que si on jouait comme une équipe, on gagnerait », nous confie Martin Fiala, l’attaquant tchèque des Tigres. 50 minutes plus tard, c’est une victoire impressionnante des Tigres avec 10 buts contre 4 pour Angers, égalisant leur record de buts marqués en un match. « On n’a pas fait une très bonne première période, mais heureusement qu’on a Danni (Daniel Brabec, ndlr) dans les cages. Dans la seconde, on a montré toute notre puissance en attaque et on marque pas mal de buts », continue Martin. Avec cette victoire convaincante contre Angers, Garges (se) prouve que la défaite contre Grenoble n’était qu’un épisode fâcheux qu’il faut mettre derrière. Pour Martin Fiala, c’est sans doute le meilleur match de la saison pour les Tigres.

Malheureusement pour les Hawks, ils encaissent leur première défaite en temps réglementaire cette saison. Une défaite qui survient juste avant l’arrivée des Diables de Rethel en terre Angevine.

Rethel/Grenoble

Grenoble se déplaçait dans l’antre du Diable avec l’espoir de faire un gros résultat. Lors des derniers matchs et notamment leur dernière prestation contre Garges, les Yéti’s ont prouvé qu’il faudrait compter sur eux cette saison. Pourtant, le déplacement à Rethel n’aura pas été aussi convaincant avec la défaite la plus lourde des Grenoblois et à l’image d’Angers, la première en temps réglementaire. Le club isérois s’incline sur un score lourd de 11 à 4. Pour le nouvel attaquant américain des Yeti’s, Shane Fox l’équipe a manqué cruellement de finish dans ses occasions et a pêché en défense, notamment dans la première période. « Ils ont eu des opportunités et ont su capitaliser. Une fois l’écart creusé, on voulait revenir au score et on a été trop agressif, ce qui éventuellement leur a donné un peu plus de chance de marquer d’autres buts ». Les hommes de Patrik Sebek prouvent une fois encore que les Diables restent encore et toujours l’équipe à battre. Pour Grenoble, la prochaine étape sera contre Villeneuve, actuellement dernière du championnat et ce sera à domicile.

Amiens/Paris XIII

Les semaines passent et se ressemblent pour Paris XIII qui ne parvient toujours pas à décoller et à vraiment démarrer leur saison. Après 7 journées, les Parisiens ne comptent que 5 petites unités et une seule victoire survenue contre le dernier du classement, Villeneuve. En déplacement sur Amiens, les Corsaires se sont laissés rongés par des Ecureuils qui sont parvenus à garder le contrôle du match. Malgré un effort dans les 10 dernières minutes pour aller chercher la prolongation, Nicolas Levasseur (Amiens) aidé par Renaud Crignier, parvient à donner la victoire aux Ecureuils avec juste 6 secondes à faire dans le temps additionnel.

La saison est encore longue et l’écart avec les équipes juste devant n’est pas insurmontable, mais ça devient de plus en plus compliqué pour une équipe qui a connu la finale de la Ligue Elite il y a seulement deux ans de cela.

Villeneuve/Caen

Si Villeneuve n’est jamais très loin en termes de performances, la finalité est souvent la même. À domicile et contre Caen, l’équipe ne parvient pas à faire l’exploit contre des Conquérants en pleine confiance après deux victoires consécutives et notamment une victoire contre les Diables. Les hommes de Guillaume Silliès ne sont pas parvenus une seule fois à prendre le contrôle du match et s’inclinent 6 à 3. Les Caennais réalisent leur troisième victoire de suite et peuvent espérer recoller à Angers au classement dès la journée 8.

Epernay/Bordeaux

Après 7 journées, Epernay et Bordeaux restent très proches au classement et le match retour sera très important. Pour le match de la phase aller, ce sont les Bombardiers qui repartent avec 2 points en allant gagner un match très engagé qui se finit aux tirs au but. Les Bordelais repartent avec un petit point au goût amer puisque l’équipe a mené l’ensemble du match et se voit rattraper dans les dernières minutes par une équipe d’Epernay qui avait sans doute beaucoup plus envie à la fin. 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *