Après 5 journées jouées, la première pause Elite est derrière nous. Quand le reste de la France a continué de jouer, les joueurs de la Ligue Elite se permettaient leurs premiers breaks de la saison.

Une occasion pour nous de regarder de plus près à ce début de saison et d’en dégager les Flops mais aussi les Tops. 

Les Flops 

Bombardiers d’Epernay

La saison dernière les Bombardiers ont connu une fiche en dessous de la moyenne avec un bilan total de 7 victoires pour 11 défaites (5-1-1-9-1-1). Face à Angers en Playoffs, l’équipe accroche le premier match avant de laisser Angers se qualifier à la Salle Debussy. Malgré un bilan mitigé, Jakub Bernad finit dans le haut de tableau des meilleurs pointeurs, et l’équipe se montre capable de faire douter les meilleures formations Elite (dans ses meilleurs jours). Les Bombardiers partaient à l’assaut de cette nouvelle campagne avec optimisme. L’arrivée de Marek LoskotMVP 2018, étant un coup de maître pour les Sparnaciens. 

5 journées plus tard, le discours n’est plus le même. Après une première victoire à l’arraché chez les Tigres de Garges lors de la première journée, les hommes de Arnaud Maujean se sont totalement écroulés. Epernay a enchaîné 4 défaites consécutives et surtout trois corrections contre les Diables de Rethel (4-15), les Hawks d’Angers (1-9) et tout dernièrement contre les Yeti’s Grenoble (3-17). Un total de 55 buts encaissés, presque le double des Tigres (2e équipe à avoir encaissé le plus de but avec 32) en seulement 5 matchs. 

Si la saison est encore longue et que rien n’est joué, le différentiel de but de -33 fait très mal et risque de peser lourd dans la balance en cas d’égalité au classement. 

Vincent Barbé: On a des résultats qui ne sont pas à la hauteur de ce que l’on espérait. Sur chaque match, on prend le premier but dans les 5 premières minutes de jeu, ça n’aide pas de courir après le score et on craque en deuxième mi-temps. Techniquement, il y a ce qu’il faut et c’est dommage de ne pas réussir.

 

Tigres de Garges

Ces dernières années, les Tigres de Garges étaient devenus l’une des rares équipes à pouvoir s’opposer à la redoutable armada Rethéloise.
Après une première finale perdue en 2017, la deuxième fut la bonne. Fier de son premier titre de Champion de France de la Ligue Elite, les Gargeois ont malheureusement connu un été pas comme les autres, accumulant les départs et pas des moindres. 

Daniel Brabec part pour Rethel. Karl Gabillet, Julien Thomas, Martin Fiala et Erwan Rousseau, eux ne sont pas parti bien loin en rejoignant le concurrent francilien Villeneuve. 

Si les Tigres ont recruté outre-Atlantique, avec les signatures de Christian Acosta, Chase Edwards (Champions du Monde Junior 2019 avec les USA) et Lane Hartwell (Junior, Canada), le début de saison ne s’est pas déroulé comme la famille Langlois l’aurait souhaité. 

Les Tigres ont perdu sur le fil leur premier match de la saison contre Epernay (6-7), puis ont chuté devant une équipe solide de Paris XIII. La première victoire arrive contre Bordeaux, mais elle aussi sur le fil (4-3). Le pire arrive contre les nouveaux promus, les Artzak d’Anglet avec un résultat (4-9) largement en dessous des attentes des champions en titre. 
Si le début de saison est loin d’être fantastique, l’espoir reste là. Contre les Fous du Bitume, les Tigres ont montré un autre visage et ont fait douter l’une des équipes favorites au titre. Lane Hartwell fraîchement arrivait du Canada commence à s’adapter à son nouveau terrain de jeu et a prouvé  contre Villeneuve que l’équipe pouvait compter sur lui.

 

Les Tops

Les Corsaires de Paris XIII

Après une finale surprise en 2016, les Parisiens ont connu deux saisons consécutives en dents de scie. L’approche 2018-2019 est radicalement différente puisqu’au vu du recrutement de cet été (les frères espagnols Manresa Cabalin et Hugo Vitoundlr), les Parisiens peuvent nourrir plein d’espoir. Et il s’est confirmé. Les Corsaires ont connu un début de saison comme ils n’en avaient pas connu depuis quelques années. 3 victoires importantes, une défaite à peu de choses près contre les Diables, et un match contre les Conquérants qui va jusqu’aux tirs au but et qui aurait pu tourner en leur faveur. 
Les Corsaires sont solide quatrième au championnat à deux petites longueurs de Villeneuve et Grenoble. 
Hugo Vitou réalise un bon début de saison avec 9 points, et le défenseur américain PJ Kavaya retrouve une belle forme avec 10 points (5B5A).

PJ Kavaya: We are very happy with our start and we could have won both games we lost. We have a much different group this season compared to last season. We are winning more, having fun, playing better, and I think we’re only just beginning. We want to remain as one of the top teams in the league moving forward. 3-1-1 is a very good start for our club and we just need to continue to work hard and get better each week. 

On est super heureux de notre début de saison et on aurait pu gagné les deux matchs que l’on a perdu. Cette année le groupe est différent par rapport à l’an dernier. On gagne plus, on prend plus de plaisir et on joue beaucoup mieux. Je pense vraiment que c’est que le début, et on veut rester l’une des équipes de haut de tableau maintenant. 3-1-1, c’est vraiment un bon début de saison pour notre équipe et il faut juste continuer à travailler dur et s’améliorer à chaque semaine.

 

Yeti’s Grenoble 

Les années se suivent et se ressemblent pour Grenoble. Les Yeti’s gardent chaque année ce double statut d’outsider/favori. La formation iséroise reste de loin l’une des meilleures du championnat, mais a toujours besoin de ce match parfait pour en découdre avec les grosses écuries. Si les hommes de Hugo Rebuffet se sont inclinés de peu contre Rethel, l’équipe a fait un sans-faute à Villeneuve en allant chercher une grosse victoire. Avec un bilan de 4 victoires et une défaite, l’équipe se retrouve en très bonne position avec une deuxième place et le différentiel de but à son avantage par rapport à Villeneuve. 
De quoi jouer les prochains matchs du bon patin !

Joan Kerkhove: On réalise un bon début de saison avec seulement 1 défaite sur 5 matchs. Une défaite lors de la première journée, où on a pas démérité (on menait 2-0 / 3-3 à la mi temps / pour ensuite s’incliner 7-5 ) contre une grosse équipe de Rethel.On enchaîne bien nos matchs avec des déplacements pas faciles pour autant… Caen ensuite Villeneuve chez eux ! On est dans une bonne dynamique, toute l’équipe est soudée, on travaille bien aux entraînements, tous les joueurs vont dans le même sens et on prend du plaisir à jouer les matchs tous ensemble ! J’espère que cela va continuer ! C’est je pense ce qui fait en partie notre force !

 

© Ludovic Macia