Manche 1 pour Rethel

Les Diables de Rethel remportent la première manche de cette finale sur un score presque à sens unique de 5 à 1 contre des Fous du Bitume de Villeneuve qui ne sont pas parvenus à trouver leur jeu offensif et défensif !

Une finale attendue

Après 103 match joués lors de cette saison 2018/2019, la finale est enfin là ! Remake du final de Carpentier 2019, les Diables de Rethel se retrouvent au coude-à-coude avec les Fous du Bitume pour une dernière fois…

Un match ô combien attendu, lorsqu’on regarde les différentes confrontations de cette saison entre les deux formations favorites. L’avantage est bien pour les Diables de Rethel, qui sont parvenus à prendre 6 points pendant la saison régulière. Si les FDB ont remporté le plus important des matchs (la finale de la Coupe de France, ndlr), ils ont lourdement chuté à domicile (5 – 0, ndlr) lors du dernier match entre les deux.

Rethel sur les starting block

Avec une saison dominante et sans défaite, Rethel part grand favori de cette finale 2019. Pourtant, les hommes de Sebek se retrouvent sans lui sur le terrain. En effet, Patrik Sebek légèrement blessé (la vieillesse de ses dires, ndlr) ne prend aucun risque pour la seconde fois consécutive et reste sur le banc pour mener les siens. 

L’absence du meilleur passeur de la ligue n’a eu que peu d’incidence pour les Diables. Ils auront maîtrisé le match sans aucune réelle problématique. Entre un Daniel Brabec qui répond présent, un Jimi Lefranc des grands jours et un Natan Vrablikhéro de la soirée et artisan offensif principal de Rethel, les rethélois  sort de ce match 1 avec une victoire logique.

Pour le capitaine de Rethel, Jimi Lefranc, c’est la défense qui a payé, « je pense qu’on a vraiment été solide défensivement et de la part de tous les joueurs. Ça était notre force ce soir, et on a profité des occasions en attaque.« 

Rethel aura tout de même été inquiété à quelques reprises, notamment lors du premier powerplay de Villeneuve. Si les tirs fusent, peu sont cadrés et cela sera le thème de la soirée pour les joueurs de Guillaume Silliès. Entre passes manquées, et tirs non cadrés, Villeneuve aura régulièrement subi des breaks en 2 contre 1 ou 3 contre 1.

Pour l’international Karl Gabillet, l’équipe n’a pas joué à son niveau habituel : « on rentre tout simplement pas dans le match… Trop d’erreurs. On subit des 2 contre 1, des 3 contre 1. Eux ont bien joué l’homme à homme, ils ont été solides, alors que nous n’avons pas joué à notre niveau. On inscrit aucun but sur le powerplay et ça aurait pu changer la donne. »

Récit équivalent pour le capitaine de Villeneuve, Julien Thomas : « nous n’avons pas joué comme on sait si bien le faire. On a eu pas mal de powerplays et on n’a pas marqué une seule fois. On est un peu plus efficace d’habitude et nous aurions pu être devant si nous avions marqué à ces moments-là. Ce qui a pêché aussi, est que la ligne qui marque des buts n’en met qu’un seul et en prend surtout 4, alors que la 2 a fait un match défensivement sérieux.«  

Un dernier week-end d’Elite…

Samedi prochain, les rethélois accueilleront la finale de la Ligue Elite pour la 6e fois consécutive avec pour seul et unique objectif de remporter un 12e titre !

« Maintenant 50% est fait, il faut vraiment gagner samedi. Ce serait dommage de perdre 3 matchs cette saison et de ne rien gagner. On ne veut pas de 3e match.«  , confie Jimi Lefranc.

Pour Julien Thomas, l’efficacité sera cruciale notamment en défense… « Chez eux, il faudra arrêter de se jeter à 3 devants lors de nos attaques, car on se faisait contrer à chaque fois derrière.« 

Un match 2 qui promet une intensité de tous les instants…

 

© Christine Garcia

 

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *