Retour de blessure pour Jérémy Ferragu

Ce samedi soir, Jérémy Ferragu faisait son retour sur les terrains, suite à une blessure à l’épaule subit lors de la pré-saison à Angers. Le défenseur vierzonnais a eu le droit à une longue période de convalescence, qui l’a privé de jouer les premiers matchs Elite de ses Prédateurs. Enfant du pays, le rêve de Vierzon en Elite, il le connaît très bien et l’a cultivé ces dernières années sans jamais faillir. Malgré la blessure, il n’est jamais resté très loin puisqu’il a régulièrement été sur le banc ou en déplacement avec l’équipe.

Si lui-même dit n’être pas encore à fond, avec une belle marge de progression, il réalise un match à deux points avec 1 but et une assistance contre le Artzak d’Anglet. Un bon retour pour le défenseur de 25 ans.

Tu fais ton grand retour dans l’équipe, comment tu t’es senti? Est-ce que tu appréhendais ce retour?

C’est ma première blessure et je ne l’ai pas forcément très bien vécue. On est aujourd’hui, à 3 mois et 12 jours de l’opération. J’ai vu le chirurgien suite au match pour être sûr que tout était ok et ça l’est.

Bien sûr que j’appréhendais et je pense que c’est normal. Personnellement j’attendais ça depuis longtemps de jouer dans la Ligue Elite et désormais, je peux, donc c’est vraiment une réussite pour moi. Et tout particulièrement au bout de 3 mois de convalescence.

Après vis-à-vis du du groupe et moi-même, je ne me suis jamais trop éloigné. J’en avais aussi besoin, donc l’intégration s’est plutôt bien passé, je pense. Sur le plan personnel et mon jeu, je sais que j’ai énormément de choses à réapprendre. Je suis lucide là-dessus, mais mon objectif est d’apporter encore plus à l’équipe.

Pour un premier match en élite, tu marques tout de même un but et participes à un des buts de Jakub Novak. Tu t’attendais à pouvoir aider offensivement ton équipe dès ton retour?

Je dois avouer qu’après les entraînements suite à mon retour, j’étais loin de me dire que je pourrais aider l’équipe dès mon premier match. J’ai pu le faire donc tant mieux. C’est forcément encourageant pour la suite.

Après, je suis plus dans l’auto-critique sur ma performance et ce que je dois améliorer. C’est d’autant plus important pour l’équipe que pour moi.

Le début de saison de Vierzon est assez impressionnant. Est-ce que l’équipe dépasse les attentes et objectifs qu’elle s’était fixée en début de saison?

L’objectif est simple, c’est le maintien. Le groupe est là pour apprendre. Nous avons une moyenne d’âge basse donc nous apprenons tous ensemble.

Pour l’instant, on ne peut pas parler de dépassement d’objectif pour moi. Le maintien n’est pas encore acquis.

Comme tout compétiteur, je pense que tu ne joues pas pour perdre donc tout les points qu’on peut prendre sont non négligeable. 

L’important également, c’est aussi de faire passer un message aux autres équipes. On veut être pris au sérieux, donc chaque match pour nous est à prendre de cette façon.

Comment vois-tu le reste de la saison?

J’espère que l’on va continuer sur cette voie et que le championnat pourra compter sur nous l’année prochaine. L’équipe doit encore progresser et moi inclus.

D’un point de vue personnel, j’essaie de travailler mon physique pour éviter une nouvelle blessure. Le travail va être encore long pour moi, mais je dois me préparer au mieux pour chaque match.

Pour le reste, j’espère seulement que les copains de la Ligue me payeront une bonne bière. 

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *