Ligue Elite

ITW Alexandre Naud: « Rethel ne se lasse jamais de gagner »

Interview d’Alexandre Naud, attaquant des Diables de Rethel et champion de France depuis ce week-end.

Alexandre-Naud-ITW

Quelques jours après le nouveau sacre des Diables de Rethel en finale de la Ligue Elite face aux Tigres de Garges, on est allé poser 3 questions à l’attaquant français Alexandre Naud qui revient sur ce 11e titre de champion de France pour le club ardennais.

Bonjour Alex, nouveau titre pour Rethel, le club n’est-il pas lassé de gagner chaque année ?

Alexandre Naud: Non, je pense qu’un club ne se lasse jamais de gagner. Un club traverse les décennies avec toujours autant de soif de vaincre. Un club c’est une histoire commune, un palmarès, c’est la direction, les supporters, les bénévoles et enfin les joueurs. Année après année, un club souhaite réaliser le meilleur. En revanche, un joueur peut, lui, se lasser effectivement.

Mais je peux t’assurer qu’à Rethel, le culte de la gagne est bien présent et que les joueurs sont tous impliqués dans cette quête d’excellence. Tous les ans, l’objectif est de remporter l’ensemble des compétitions. Ce qui nous réussit plutôt bien, le palmarès parle de lui même. Au fur et à mesure des années, il y a un certain turn-over qui s’effectue. Les joueurs qui « se lassent », pour reprendre tes termes, quittent le club et d’autres arrivent. Il est nécessaire de n’avoir que des joueurs psychologiquement prêts à aller chercher les titres et fiables dans les grands matchs. Donc pas de lassitude, le plus beau est de réussir à rester tout en haut, c’est une autre forme de satisfaction que d’aller chercher un premier titre.

Champion de France 2017photo : Black Ghost

Publié par RHRA ( page officielle ) sur lundi 5 juin 2017

Vous remportez le dernier match face à Garges sur le score de 6 buts à 2. Quelle a été la stratégie sur cette rencontre face à cet adversaire redoutable ?

Alexandre Naud: La stratégie a été de maintenir un défi physique permanent et un pressing haut. Il était indispensable de les empêcher de partir en contre-attaque. Ils sont redoutables à ce jeu-là, il ne fallait donc pas se faire piéger. Il était également important d’envoyer un maximum de tir sur leur gardien qui lui aussi est redoutable. Paradoxalement, Garges est une équipe qui nous réussit plutôt bien, mais contre qui nous sommes à chaque fois ultra concentrés et appliqués, car nous connaissons leurs qualités. Sur ce match, nous avons réussi à jouer notre jeu avec beaucoup de conservation de palet, d’attaques placées et de changement de rythmes.

Tu termines champion de France et d’Europe avec tes coéquipiers, comment juges tu ta saison d’un point de vue personnel ?

Alexandre Naud: Bilan de saison forcément ultra positif avec ces deux titres. La coupe d’Europe est le titre le plus prestigieux, nous sommes vraiment allez le chercher avec nos tripes. Le championnat, lui, c’est le plus long à aller décrocher, celui pour lequel on travaille chaque semaine depuis le mois de septembre, un travail de longue haleine. L’étau se resserre année après année, mais Rethel arrive encore à rester tout en haut.

Me concernant, je reste sur une année sportive délicate. Beaucoup de changements dans ma vie personnelle et professionnelle ont fait qu’il m’a été difficile de m’entraîner autant que souhaité et j’ai également manqué un certain nombre de matchs. Ceci étant dit, je pense avoir rempli mon rôle et nous sommes allé chercher deux gros titres alors malgré cela j’en reviens à te dire que le bilan est ultra positif pour moi.

Merci Alex et excellent été à toi !

Crédits Photos: Bulldogs Factory et Black Ghost

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *