Catégorie : Compte-rendus de matchs

J8 | Du très beau et du moins bien

La journée 8 aura donné son lot de satisfaction et de déception pour certaines équipes

Rethel Villeneuve a donné une première mi-temps de haut-vol avec un seul but encaissé pour Villeneuve et une légère domination des Diables. Retour de seconde période, les rethélois venus en masse à la Salle Chausson assistent à une pluie de but dans un temps très court de 20 secondes à l’avantage de l’équipe domicile. Pour les Fous du Bitume, plus aucun but ne sera inscrit alors que Rethel ira chercher 3 buts pour confirmer une victoire, qui ne faisait aucun doute.

À Grenoble, les Yeti’s attendaient la venue des Prédateurs avec l’espoir de rebondir sur un début de saison décevant. Malgré un but très rapide de Jérémy Lapresa sur la première occasion du match, les grenoblois ont peiné contre le portier Jakub Machak et se sont fait piéger par une attaque menée par l’américain Kyle Novak servant avec brio Batiste Bouchut à deux reprises et en marquant par deux fois sur des petits jeux de passes avec Jan Voryal.

Après un début de saison prometteur, mais pour autant frustrant pour les Hawks, les angevins remportent enfin leur premier match. Cette victoire arrive contre PXIII qui est clairement une équipe à battre dans la course à la non-relégation. Angers ne se trompe pas de match et va chercher 3 points capitaux qui leur permettent de revenir à 1 point de Grenoble alors que les deux équipes rattraperont leur match de la J4 le 11 décembre.

En région parisienne, les gargeois n’ont pas trouvé de solution contre Damien Lafourcade et une équipe caennaise qui reste sur un petit nuage avec sa 4e victoire consécutive. C’est la 3 meilleure série à égalité avec Anglet et Rethel loin en tête. Les Conquérants ont joué leur match et ont respecté le plan de match de l’entraîneur Anthony Marie. Pour les Tigres, cette défaite souligne leur manque de réussite face aux équipes du haut de tableau. Avec une équipe qui reste en consolidation, la seconde partie de saison pourrait être plus intéressante pour les franciliens.

À Epernay, les Artzak se sont fait peur le temps d’une mi-temps. En effet après 25 minutes de jeu, c’était bien les Bombardiers qui menaient le match. Valentin Morizet, opportun en tout début de match inscrit le premier but au bout de 26 secondes de match, suivi d’un second de ses propres soins, puis d’un troisième de Nathan Garcia-Prieto. En seconde période, les Bombardiers s’écroulent en prenant 4 but en moins de 5 minutes, puis 2 autres quelques minutes plus tard. Après 50 minutes de match, c’est 10-5 pour Anglet.

 

Les résultats du week-end:

 

Au classement, les Conquérants passent à la 3e place laissant Villeneuve 4e. Vierzon garde sa 5e place mais se rapproche de Villeneuve au classement. Grenoble reste à une 7e place inquiétante mais voit Angers revenir à 1 point seulement.

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL279852560
2ANGLET229523220
3CAEN209432518
4VIERZON16944431
5VILLENEUVE15933321
6GARGES994041-1
7GRENOBLE982940-11
8ANGERS683147-16
9EPERNAY693268-36
10PARIS 13292460-36

 

Crédit photo: Black Ghost/Denis Leroy

J7 | Anglet confirme, Grenoble coule, Villeneuve se fait peur

Garges se déplaçait à Rethel pour un match qui paraissait dors et déjà à sens unique. Si les Tigres ont joué un match plus que correct, la réalité est qu’il est plus que difficile d’arrêter l’attaque rethéloise qu’il n’y parait. Les Diables inscrivent 12 buts et pour la 5e fois de la saison, passent le cap des 10 buts. 

Anglet était aussi en déplacement pour la seconde journée consécutive. Après Paris, c’est à Angers que les Angloyes faisaient arrêt. Sans prendre Angers de haut, les Artzak sont allés chercher une victoire d’équipe marqués par de nombreuses pénalités et supériorité numérique des deux côtés. Au classement, Anglet reste au contact de Rethel par deux petits points et tout le monde attend la confrontation entre les deux clubs historiques de la LIGUE ELITE. Le retour d’un grand classique pour le plus grand plaisir des fans aura lieu le 4 décembre à la Salle Pignada pour le compte de la Journée 9. 

Les caennais avaient rendez-vous avec Grenoble. Des Yeti’s au pays de la pluie et si Grenoble n’a pas pris la pluie, ils ont pour autant perdu. La seconde défaite consécutive et surtout la 4e de la saison. Le match aura été très tendu tout le long du match et se finit par un score très faible. On notera la performance de Timo Lefebvre qui prend une expérience inestimable en l’absence de Simon Demars (toujours blessé). Pour Caen, cette victoire confirme un début de saison très correct, qui les place à la 4e place du championnat. 

Epernay gratte un point à Villeneuve. Après Angers, c’est Epernay qui parvient à voler un point aux Fous du Bitume. Les joueurs de Silliès n’ont toujours pas trouvé la bonne recette pour répondre aux attentes misées sur ce nouveau groupe. Malgré un début de saison pas forcément au top, le FDB pointe toujours à la 3e place et commence à accuser un petit retard sur les eux premiers (Rethel et Anglet) et se voit rattraper par Caen. 

Epernay peut se féliciter d’un match parfaitement jouer et qui aurait pu se finir à leur avantage. En inscrivant ce point de consolation, ça leur permet de revenir à égalité avec Angers dans la course aux playoffs. Un petit point qui pourrait être crucial en fin de saison.

Vierzon se déplaçait en capitale pour jouer les Corsaires de Paris. Après une défaite compliquée à domicile face à Caen, les vierzonnais avaient besoin de se rassurer et c’est chose faite avec une victoire 7 à 3 contre des Corsaires qui peinent toujours à marquer plus de 3 buts par match. 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL279852560
2ANGLET229523220
3CAEN209432518
4VIERZON16944431
5VILLENEUVE15933321
6GARGES994041-1
7GRENOBLE982940-11
8ANGERS683147-16
9EPERNAY693268-36
10PARIS 13292460-36

 

 

© crédit photo: Date et Signature

J6 | Une journée remplie de surprise !

Quelle journée et que de scores non-habituels !

Les grenoblois accueillaient Rethel pour un premier match potentiellement piège pour Rethel. Rien n’y fait les Diables sont bel et bien sur une autre planète. Marion Mousseaux, toute jeune championne du monde, n’aura rien pu faire et encaisse 13 buts orchestrés par une attaque sans pareil actuellement dans la Ligue. Si la première période est à oublier pour Grenoble, la seconde voit un sursaut d’orgueil finalement sur un score beaucoup plus respectable de 5-5 entre les deux équipes.

Vierzon voyait l’arrivée de Caen avec une certaine envie. Un premier vrai test pour raccrocher le wagon de tête au championnat. Malheureusement, les Prédateurs sont complètement passés à côté de leur match et se sont fait dominer par des caennais qui réalisent leur meilleur match de la saison. Anglet en déplacement aussi a fait de même et écrase complètement les parisiens qui n’ont pas démérité pour autant. Les Artzak produisent à tous les étages, mais peuvent remercier Ange Boitard qui depuis le début de saison réalise sa meilleure production offensive. Le français a déjà inscrit 12 points le faisant pointer à la 6e place des meilleurs pointeurs de cette saison et 3e français.

Autre score complètement fou, Garges contre Epernay. On savait Garges légèrement au-dessus du collectif de Champagne, mais il faut dire qu’Epernay est passé à côté de son match. Les Bombardiers ont pourtant ouvert le score dès la 5e minute de match, mais se sont ensuite laissés emporter par 12 buts consécutifs par les Tigres. Maxime Langlois réalise le coup du chapeau et inscrit deux autres assistances pour porter son total en saison à 16 points.

Villeneuve s’en sort sur le fil du rasoir avec une victoire aux tirs au but contre les Hawks d’Angers. Les franciliens ont eu du mal et ont même concédé les deux premiers buts avant de répondre par 3 buts en seconde période. Une fois de plus, les angevins reprenaient le lead avant de concéder l’égalité en toute fin de match. Pour l’entraîneur-joueur Charly Hallard, le sentiment est très partagé.

Fierté et frustration. Quatrième match de suite qu’on perd d’un but, dont 3 en prolongation ou TAB. Match très engagé et propre, nous avons réalisé une superbe partie défensivement, engagés et solidaires. Déçu de ne pas tenir le score à la fin (encore), mais on prend un gros point à Villeneuve.

Au classement, Rethel survole le championnat alors qu’Anglet se sécurise en second du championnat. Avec les revers de Grenoble et de Vierzon, Garges se place à une 5e place à deux petits points de Caen.

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL279852560
2ANGLET229523220
3CAEN209432518
4VIERZON16944431
5VILLENEUVE15933321
6GARGES994041-1
7GRENOBLE982940-11
8ANGERS683147-16
9EPERNAY693268-36
10PARIS 13292460-36

 

© crédit photo: Date et Signature

© Dateetsignature

Rethel sur une autre planète

La journée 4 aura confirmé une chose… Rethel joue dans une autre catégorie…

 

Paris se fait rethélement dominé…

Pas de surprise dans ce match tant les deux équipes n’évoluent plus dans la même catégorie. Rethel finit son match avec 12 buts inscrit pour zéro pris. Le premier blanchissage de la saison pour l’équipe des Ardennes. Pourtant le résultat ne montre pas tout. Paris a montré de belle choses, tant sur le plan défensif qu’offensif. Il sera important pour les parisiens de confirmer les bonnes phases de jeu contre des équipes à portée de victoire.

Pour les Diables, le début de saison est plus que parfait. Avec 4 matchs, les joueurs de Patrik Sebek ont inscrit un impressionnant, 44 buts, une moyenne de 11 buts par match… 5 buts de plus que l’année dernière après 4 journées. Encore plus extraordinaire, c’est Marek Loskot. Le numéro 78 a déjà inscrit 23 points, presque 50% de ce qu’il avait marqué en 14 matchs lors de la dernière saison et 11 de plus que l’an dernier après les 4 premiers matchs.

 

Caen renversant à Anglet

Scénario incroyable à Anglet. Avec à peine plus d’une minute à jouer au compteur et avec une avance de 2 buts, beaucoup pensait la victoire certaine pour les Artzak. Et pourtant à la fin c’est bien Caen qui repart avec la victoire. C’est Gérôme Guerin, le capitaine caennais, qui offre le souffle de l’espoir sur un but à 5 contre 4. Malgré plusieurs tentatives d’Anglet pour convertir en cage vide, les Conquérants se sont montrés résiliant et sans commettre d’erreur sont parvenus à une égalisation sur un but de Valentin Gonzalez sur une magnifique passe et décalage de Clément Bélot. Ce dernier est clairement le héros de la soirée. En prolongation le niçois inscrit le but de la victoire au bout de 25 secondes sur une magnifique passe de Julien Couraud.

Anglet s’effondre pour la deuxième fois de la saison et peut regretter cette performance. Depuis le début de saison, les matchs leur tendent les bras pour perdre dans les tous derniers instants… La frustration et le spectre de ces fins de matchs risquent fortement de peser dans la balance les prochaines fois.

 

Vierzon trop fort pour Angers

Vierzon a joué son premier match au complet de la saison. L’effectif au 3 Novak était enfin là, et l’américain Kyle Novak a montré toute l’étendue de son talent dans son premier match en France.

Kyle a un bon état d’esprit et voilà, individuellement, c’est un top player. Collectivement, c’est pareil et il apporte beaucoup. Il commence à bien s’adapter au jeu français et ça peut qu’apporter du plus à l’équipe. Jérémy Ferragu

Les Prédateurs sont rentrés très vite dans le match avec un premier but dès la 13e seconde sur une erreur de relance de la défense angevine. Malgré ça, les angevins sont revenus quelques minutes plus tard avant de s’écrouler en milieu de première mi-temps avec 3 buts en moins de 3 minutes. Angers a joué son match, mais a eu du mal à trouver les solutions face au gardien tchèque Jakub Machac.

 

Villeneuve gagne mais ne domine pas

Les Fous du Bitume vont chercher 3 points importants et rebondissent après la défaite à Anglet. Malgré les 3 points, les franciliens n’ont pas montré une domination franche face aux Bombardiers. Fiala et Gabillet restent les principaux scoreurs de cette équipe.

 

Grenoble ne faillit pas

En terre neutre à Bourges, Grenoble a disposé des Tigres de Garges. Au contraire de la saison dernière, où les isérois avait eu du mal contre Garges, Ils ont su cette fois-ci rentrer de suite dans le match. Largement dominé, les gargeois ont encaissé un lourd 9 buts dès la première période dont 4 buts dans les 9 premières minutes puis 5 en l’espace de 5 minutes en fin de première.

La tendance se poursuit pour Garges qui ne parvient pas à décoller et inscrire ses premiers points de la saison.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
112444935
2731596
364231112
463201010
56316142
6531213-1
7541417-3
8441224-12
934928-19
10041040-30
crédit photo: dateetsignature
© dateetsignature

J2 | Ça passe pour les ténors !

Ce week-end c’était la Journée 2 pour l’Elite avec 5 matchs, qui ont bien tous eu lieu ! Pas de soucis pour Rethel et Villeneuve qui ont disposé de leurs adversaires respectifs ce week-end. En Isère, Grenoble gagne contre Anglet, mais ne récolte que 2 points.

 

Rethel vs Epernay

Les Diables de Rethel ont gagné sans difficulté leur derby contre Epernay. Pas de problématique pour les Diables qui signent leur second succès de la saison. Jouant pour la seconde fois consécutive à domicile, les Diables étaient parés d’un maillot collector, qui avait été choisi par leur défunt président Didier Lefebvre la saison dernière.

« Le maillot aurait dû être porté l’an passé, mais avec le COVID on a pas eu la chance de le montrer », explique Hélène Petitfils, secrétaire du RHRA.

Sur le terrain, il n’y a pas eu de réelle surprise et l’armada ardennaise a déroulé son jeu ultra-offensif. Les tchèques Marek Loskot et Petr Skoloud finissent la rencontre avec des statistiques personnelles impressionnantes, respectivement 7 et 6 points. Aux cages, Brabec et Dablainville se sont partagés les responsabilités avec 25 minutes chacun et 1 but encaissé pour les deux.

« Ça était un beau spectacle et les gars ont eu l’air de s’amuser. Je suis jamais très content quand je prends un but donc c’est comme ça. Après, on a offert un beau spectacle pour le public et c’est ça qui compte« , a expliqué Daniel Brabec aux fans après la rencontre.

Côté Epernay, le match est vu comme un apprentissage pour la nouvelle génération.

Ils étaient très clairement au-dessus. Nos jeunes avaient besoin de faire un match comme ça pour découvrir l’intensité et le niveau du haut de tableau de la Ligue Elite. Rethel, c’est un révélateur de tes faiblesses, donc on va travailler là-dessus et revenir fort pour gagner contre P13. Ce sera notre premier match à domicile et  j’espère que notre public sera présent pour nous aider. C’est dur de commencer les 2 matchs à l’extérieur. Bastien Chaumet 

Grenoble en prolongation

La municipalité de Grenoble ayant interdit le match à la Halle Clémenceau, les grenoblois ont du jouer à Voiron sur le terrain du TSF, lieu d’entraînement des Equipes de France de Roller Hockey.

Les deux équipes ont offert un très beau spectacle et un match qui s’est décidé en prolongation et à trois fois peu de choses. Mené 3-1 en tout début de seconde mi-temps, les angloyes ont prouvé leur résilience et sont revenus au score sur des buts de Ilan Farmer et de Benoît Ladonne. Lors des prolongations, les angloyes commettent une faute, qui les envoie dans une infériorité numérique à 3vs2 qui leur sera fatale. C’est Jolan Mogniat-Duclos, qui inscrit le but de la victoire dans un léger cafouillage globale.

À Grenoble, on gagne, mais une part de déception se fait sentir, puisque le match leur glisse entre les mains en toute fin de rencontre. Scénario assez proche de la journée 1 contre les Conquérants.

Pour Anglet, c’est une autre désillusion. Comme beaucoup de fois, les Artzak ne passent vraiment pas loin. Cette fois-ci, il récolte un maigre point, qui pourrait être décisif en fin de saison. Pour l’entraineur Jakub Cik, le match reste positif « Je pense qu’on a bien joué. On a fait quelques erreurs qui nous ont coûté des buts, mais après le terrain est grand et c’est compliqué. Nous avons mis un peu de temps à s’habituer donc c’est comme ça. » 

Il est à noter le retour de Benjamin Couraud, qui pour son retour au jeu, marque le premier but d’Anglet sur une magnifique passe du revers du jeune Lucas Discazaux. À Grenoble, c’est l’ex-angevin, Benjamin Bellotte, qui marque son premier avec ses nouvelles couleurs.

 

La magie continue à Angers

Deuxième journée et second match à domicile pour les Hawks, qui signent un second succès en autant de journées. Après Epernay, les Hawks s’offrent les Corsaires de Paris XIII et cette fois-ci avec la manière.

Charly Hallard et les siens ont confirmé la magie du moment contre les parisiens avec un match qu’ils ont su maîtrisé autant dans le jeu que sur le score. Ce match soulignait aussi le retour de Pierre-Yves Albert à la Salle Debussy. L’ex-international français, qui avait décidé de raccrocher les patins après les Roller Games de Barcelone, a finalement décidé de revenir. Un retour efficace avec une assistance au compteur. Retour sur ce match avec les propos de l’arrière Alexandre Gaboriau:

On a bien commencé notre match contre Paris, en m’étant beaucoup d’intensité, beaucoup d’impact offensivement ! On mène 3-1 à la mi-temps. Ce qui nous a fait défaut en première période, ce sont les pénalités. On prend 3 pénalités en première période et c’est trop. Malgré ça, on a su garder notre rythme. On a enfoncé un peu plus le clou en seconde période et Paris n’a jamais pu trouver de solution pour revenir au score ! On s’est un peu relâché à la fin et on prend deux derniers buts de Paris…Je suis content de l’équipe. Ça tourne vraiment bien et j’ai hâte d’être à cette 3e journée de championnat !  Alexandre Gaboriau

Villeneuve sans pitié !

Les Fous du Bitume avaient besoin de rebondir après une défaite à Vierzon et c’est chose faite ! Dans leur derby francilien contre les Tigres de Garges, le FDB n’a pas fait de quartier et marquant 10 buts, pendant que Josef Karlik, le portier de Villeneuve, se garantissait son premier blanchissage de sa carrière en Ligue Elite.
Malgré les blessures de Julien Thomas et Alexandre Naud, le FDB s’est montré impérial, mené de concert par Karl Gabillet et Martin Fiala. Ce dernier inscrit pas moins de 8 points avec 3 buts et surtout 5 passes décisives. Le français Karl Gabillet finit lui avec 7 points dont 4 buts.  « C’est vrai que je me sentais bien. Cette semaine on a bien tourné à l’entraînement avec de la vitesse et tout. Garges nous a quand même bien pressé dans les coins quand on avait pas bien le palet dans notre zone… « , explique Karl dans sa vidéo avec la FMT.
Pour les gargeois, s’est un début compliqué. L’équipe est la seule, qui pointe sans point après les deux premières journées, alors qu’elle affrontera l’armada rethéloise dès la semaine prochaine.

Vierzon bloque contre Caen

Pas de magie pour Vierzon. Après une victoire contre Villeneuve, un vent d’optimisme se faisait sentir à Entrepose. Malheureusement, les Prédateurs se sont très lourdement inclinés contre les Conquérants, laissant filer le match très vite en première mi-temps.
Caen a joué un système de jeu très organisé. Nous avions 4 joueurs blessés cette semaine, donc l’entraînement n’a pas été optimal. On a été incapable de rivaliser avec eux sur le plan de la vitesse et des transitions. On a eu pas mal d’occasions en première mi-temps, mais Lafourcade a fait le travail. Jakub Novak
Pour Caen, Théo Faucherand a délivré 3 assistances dont deux sur supériorité numérique. L’isérois, nouvelle recrue du club normand prouve son efficacité dès son second match.

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
112444935
2731596
364231112
463201010
56316142
6531213-1
7541417-3
8441224-12
934928-19
10041040-30
crédit photo: dateetsignature
© Patrick tapin

J14 | Résultats serrés

La Journée 14 aura été marquée par des scores plus faibles qu’à l’accoutumée, et des affiches qui ont offert des matchs de très tendu !

 

Angers résiste !

Grenoble est allé chercher une victoire à Angers, mais sans la manière… Les Hawks se sont permis d’offrir une opposition de taille pour les Yeti’s. En effet, après la première mi-temps, aucune des deux équipes n’avait trouvé le fond du filet. Une première pour les joueurs des Hawks et notamment grâce à Alexis Normand, qui tiendra 27 minutes, pour ensuite encaisser 2 buts très vite et de se voir remplacer par Léo Gricourt.

On est arrivé à Angers avec une équipe remaniée en raison d’absences. Malgré tout, le groupe venait de jouer un gros match contre Villeneuve avec une grosse intensité. Nous pensions être en rythme avant de débuter le match contre Angers. Cependant, on a été surpris par une équipe d’Angers agressive s’appuyant sur un bon gardien. Nous avons mis plus d’une mi-temps à sortir du bus. On peut remercier notre gardien en forme qui nous a tenu la baraque ! Nous aurions pu tuer plus facilement le match en avantage numérique, mais nous n’avons pas réussi à en profiter. Nous retenons que les 3 points de ce déplacement. Jolan Mogniat-Duclos

Angers peut se féliciter d’une prestation incroyable, malgré tout le résultat reste le même, et c’est une 14e journée sans points pour le club historique. Avec seulement 4 buts inscrits pour Grenoble, Jolan souligne tout de même la performance d’Alexis Normand et d’Alexandre Gaboriau qu’il a trouvé très fort.

 

Rethel gagne, mais a douté

Un match à Vierzon n’est jamais facile, et les Diables en ont eu la preuve ! Alors que l’équipe rethéloise prenait une avance de deux buts à la 10e minute, les rethélois se sont laissés piéger en prenant 3 buts en 3 minutes, laissant Vierzon mener de 1 but contre la grande armada en milieu de période. Après un temps mort demandé par Patrik Sebek, les Diables n’ont plus regardé en arrière et ont repris les choses à leur compte et notamment grâce à une seconde période de 5 buts.

 

Optimus Lafourcade à la rescousse !

Au terme d’un match âprement disputé, Caen glane sa 11 victoire de la saison en Elite et surtout sa 10e victoire consécutive toutes compétition confondues.

Pour Anglet, la malchance continue ! Les Artzaks ont toujours été capables de rivaliser avec les grandes équipes de ce championnat mais ne sont jamais parvenus à décrocher la victoire ou le moindre point. Une saison frustrante pour les Basques !

Benoît Ladonne finit le match avec deux buts, et prouve qu’il est l’homme de la situation pour son équipe. Côté Caen, dans les matchs les plus serré, c’est souvent Gérome Guérin, qui est le héros de l’histoire et une fois de plus, il le prouve en inscrivant le but de la victoire !

 

En Île-de-France, Villeneuve est allé chercher une victoire sans fashion. Malgré un autre match impressionnant de Martin Fiala, qui finit avec 5 points, les Tigres ont su résister face aux champions de France.

À Epernay, les Bombardiers peuvent remercier Jakub Bernad. L’avant tchèque qui a privilégié la glace cette année, est devenu le pigiste deluxe pour Epernay. Dans un match capital aux allures de matchs de relégation, Paris a tout donné, et aura même mené 2-0 en début de match. C’est en début de seconde, que les parisiens craquent et laissent les domiciles prendre le dessus.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL40141243688
2VILLENEUVE3614893653
3GRENOBLE3514934944
4CAEN3214654916
5VIERZON191469672
6ANGLET19146063-3
7GARGES13145977-18
8EPERNAY10144591-46
9PARIS 136143094-64
10ANGERS01435107-72

 

© crédit photo L'UNION

J13 | Soirée pour les domiciles

Ce soir aucune équipe en déplacement n’est allée remporter son match ! Toutes les équipes à domicile ont fait le carton plein !

 

Rethel s’impose avec une seule chose en tête !

Le match a commencé après une émouvante cérémonie et une minute de silence en l’honneur de Didier Lefebvre. Les hommes de Didier n’ont rien laissé et sont allés chercher une victoire hommage pour l’homme qui a tant fait pour eux.

Le pari de la soirée aura été mis sur Léa Dablainville, la jeune seconde de Daniel Brabec, juste âgé de 17 ans, elle engageait son premier match complet en Elite. Pari réussi, puisqu’elle remporte son premier match et n’encaisse que 4 buts contre Angers. Outre le record de la part d’une aussi jeune gardienne, c’est aussi la seconde fois qu’une fille gardienne remporte un match. La première étant Marion Mousseaux, il y a de cela deux ans.

Les Diables n’ont laissé aucune chance et auront marqué à 13 reprises. Le tchèque Marek Loskot est encore une fois, l’homme de la situation contribuant à 7 des buts de son équipe. Une véritable machine à scorer. Son compatriote Natan Vrablik, plus discret réalise son meilleur match de la saison avec 4 assistances.

 

Grenoble déroule face à Anglet

Les grenoblois accueillaient Anglet à Voiron, en raison de la non-disponibilité de la Halle Clemenceau. Et Voiron leur a porté chance, même si le début du match fut en faveur des angloyes. En effet, à la 6e minute, le jeune Ilan Farmer marquait le premier but des Artzak, suivi par Benoit Ladonne 10 minutes plus tard. Moins de 17 minutes de jeu, et c’est bien Anglet qui mène. La première réponse des domiciles viendra à la 21e minute seulement sur un but de Jérémy Lapresa… Le premier de ses quatre de la soirée.

C’est en début de seconde que les Yeti’s égalisent pour ensuite ne plus jamais regarder en arrière. Ce seront 6 buts consécutifs marqués au total pour venir porter le score à 6-2. Un dernier but inscrit par Kevin Chazalon d’Anglet va réduire la marque, mais trop tard pour renverser le score.

 

Les Corsaires s’offrent des Tigres !

Paris renoue avec la victoire ! Il en aura fallu du temps pour les parisiens pour goûter de nouveau cette joie et cette dernière arrive au dépens de leur voisin francilien Garges. Depuis la défaite très dure contre Rethel, les Corsaires se sont regroupés et remotivés. Au lieu de se laisser abattre par cette humiliation, ils se sont mis de nouveau au travail avec pour objectif de mieux finir la saison qu’elle n’a commencé.

Cette victoire signe peut-être le retour de Paris avec Epernay en ligne de mire. Appliqué en défense, Paris n’encaisse que seulement 2 buts, une grande première depuis le 17 novembre 2018 contre Bordeaux pour le compte de la J7 de la saison 2018/2019. Bruno Palma Conceicao inscrit deux buts dont le but vainqueur.

 

Villeneuve fait la passe de deux contre Vierzon

Pas de difficulté criante pour Villeneuve qui va chercher sa 11e victoire de la saison. Karl Gabillet et les siens creusent l’écart très vite en l’espace de 4 minutes en tout début de rencontre, avec des réalisations de Gabillet, Fiala, Sigmund et Schneider. S’en suit deux buts pour les vierzonnais, mais le mal est déjà fait. Villeneuve en inscrira 5 de plus, alors que les Prédateurs ajouteront juste deux autres buts contre Josef Karlik.

Nathan Sigmund finit de nouveau meilleur pointeur pour les Fous du Bitume avec 7 points !

 

Caen continue son bout de chemin

Les Bombardiers sont à ne jamais prendre à la légère et les Conquérants l’auront bien compris en contrôlant le match dès le début. Premier à marquer, Caen voit Epernay égaliser dans la foulée, avant d’inscrire 5 buts sans réponse de la part des champenois.

Caen enchaîne sa 8e victoire consécutive avec la Coupe de France. Très bon pour le moral pour ces Conquérants, seul à la quatrième place du championnat.

Epernay réalise sans le vouloir la mauvaise opération du week-end. En perdant ce soir, et en voyant Paris gagner contre Garges, voit les Corsaires revenir à un petit point. La compétition pour cette dernière place de playoffs va faire rage dans les prochains matchs.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL40141243688
2VILLENEUVE3614893653
3GRENOBLE3514934944
4CAEN3214654916
5VIERZON191469672
6ANGLET19146063-3
7GARGES13145977-18
8EPERNAY10144591-46
9PARIS 136143094-64
10ANGERS01435107-72

 

J12 | Logique sportive respectée

Cette journée 12 aura vu la logique de classement se concrétiser sur les terrains ! Outre Anglet, qui a donné du mal à Rethel, aucune réelle surprise à souligner sur cette journée !

 

Grenoble domine Epernay

Ce fut presque sans soucis pour les Yéti’s, qui sont allés chercher une victoire taille patron contre les Bombardiers. D’entrée de jeu, Grenoble parvient à mettre le premier but grâce à Evan Richard qui marque sur un rebond de Joan Kerkhove à la 45e seconde du matcH. Au face-off suivant, c’est Jolan Mogniat-Duclos-Duclos qui marque en déviant un tir de Lambert Hamon. S’en suit un match presque sans suspense, malgré une réaction d’Epernay avec un but Jakub Bernad sur déviation. Le tchèque faisait son retour avec les Bombardiers pour son seulement troisième match de la saison et n’est pas parvenu à mettre en place son jeu.

Sur ce match, Hugo Rebuffet a fait jouer une kid’s line avec Lucas Lascoux, Maxime Caspani, Jules Caillat et Guillaume Ramaye Minien.

 

Anglet passe pas si loin que ça !

Anglet aurait pu faire la passe de deux… Les angloyes ont assuré contre les Rethel, mais doivent quand même s’incliner après 50 minutes de jeu. On notera toutefois qu’après 15 minutes, c’était bien Anglet qui menait 2 buts à 0. Malheureusement, le Artzak encaisse 4 buts dans l’espace très court de 4 minutes grâce à des réalisations de Tobia Vendrame, Enzo Clergé-Réa, Marek Loskot et Pavel Strycek. Après ce break par Rethel, le club parvient à revenir à un but en début de seconde période, mais ne trouvera plus la solution contre le portier rethélois Daniel Brabec.

 

Villeneuve sans soucis à Angers…

Les matchs passent et se ressemblent de plus en plus pour Angers. Malgré trois buts inscrits dont deux tard dans le match, les angevins encaissent 11 buts. Nathan Sigmund s’offre son match le plus complet de la saison avec un impressionnant 7 points. Côté jeunesse, Louis Allo (Equipe de France U19) s’offre son premier but et son premier doublé à la fois avec un magnifique Coast to Coast sur son second but.

 

À Garges, Vierzon remporte son second match contre les Tigres, alors que Caen gagne sans difficulté son match contre Paris XIII.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL40141243688
2VILLENEUVE3614893653
3GRENOBLE3514934944
4CAEN3214654916
5VIERZON191469672
6ANGLET19146063-3
7GARGES13145977-18
8EPERNAY10144591-46
9PARIS 136143094-64
10ANGERS01435107-72

 

© crédit photo: FDB

 

© Ludovic Macia

J11 | Anglet surprend Villeneuve !

La journée 11 aura été marquée par la défaite surprise de Villeneuve contre le Artzak d’Anglet ! Résumé d’une journée de championnat !

Vierzon confirme contre Angers

Les Hawks d’Angers enchaînent un onzième revers consécutif et le second de la saison contre Vierzon. En déplacement dans la l’Entrepose, les Angevins n’ont pas démérité, bien au contraire. Tout le long de la première mi-temps, Angers a réussi à faire jeu égal contre les Prédateurs, dans le département du jeu comme au score avec un coup du chapeau pour Alexandre Gaboriau. Malheureusement, en seconde période, les Prédateurs reviennent fort et capitalisent sur des erreurs angevines. Pour inscrire 4 autres buts.

Jakub Novak inscrit un nouveau coup du chapeau, alors que Lucas Bitaud inscrit deux buts.

Si rien est encore joué, mathématiquement parlant, la saison des Hawks arrive à un point culminant et l’avenir en Elite semble de moins en moins radieux.

Grenoble en dilettante 

Les parisiens ont su résister et parfois faire jeu égal avec les grenoblois, mais à la fin, ce sont bien les Yeti’s qui sont repartis avec 3 points.

Grenoble, toujours privé de ses deux américains, enchaînait son deuxième match sans eux. Après une défaite contre Caen, les grenoblois sont parvenus à gagner mais n’ont pas forcément délivré leur meilleure prestation.

Lambert Hamon et Jolan Mogniat-Duclos finissent le match avec 4 points chacun (2 buts et 2 assistances).

Epernay résiste…

Epernay aura bien résisté contre Rethel. Le duel de la Champagne Ardennes est une nouvelle fois remporté par les diables, qui s’octroient le privilège de blanchir les sparnaciens dans leur antre.

Solide dans la cage, Bastien Chaumet, aura tenu 15 minutes sans but avant d’en encaisser deux en très peu de temps. Les Bombardiers résisteront longtemps avec seulement 3 buts en 30 minutes. La pression rethéloise étant beaucoup trop forte, la fatigue se faisant sentir, les hommes de Arnaud Maujean craqueront dans les 10 dernières minutes de jeu pour 4 buts en l’espace de 6 minutes.

Malgré une défaite, Epernay peut garder du positif de ce match. Un capital confiance non-négligeable en vue de la fin de saison.

Caen sans complications

Les Conquérants avaient le droit au retour de Gérôme Guerin pour ce déplacement dans le nord de l’Île de France. Blessé depuis le match contre Rethel, l’avant faisait enfin son retour. Et ce retour s’est fait sentir dans le match. Les caennais ont donné du fil à retordre contre Garges, sans jamais leur laisser une vraie chance de prendre le dessus. Théo Fontanille et Gérôme se sont illustré avec deux buts chacun.

Côté Garges, Adam Pribyl inscrit deux buts.

Villeneuve s’incline contre Anglet

Personne ne l’avait vu venir. Si on sait qu’Anglet a les armes pour faire douter les équipes de têtes de fil, de là à aller remporter le match à l’extérieur, il en fallait plus. Et ce plus est venu d’Ange Boitard. L’ancien international junior et champion du monde Junior 2017, inscrit 4 buts dans son second match de la saison 2019/2020. Un retour en terre francilienne et sur un terrain qu’il connaît bien. Le plus petit des Boitard inscrit son 5e but de la saison (en deux matchs).

Vite réduit à 4-0 au bout de 16 minutes de jeu, le FDB a mis la pression pendant tout le long du match, et aura eu du mal à percer le rempart Guillaume Richard. L’américain PJ Kavaya parvient par deux fois à marquer, sur un premier tir en utilisant le défenseur angloye en écran, puis le second sur un tir en power play qui trouvera la fin de sa course au fond des filets.

Nathan Sigmund inscrit le dernier but sur un tir de pénalité, mais avec juste 40 secondes de jeu à faire, trop peu pour revenir au score. 

Reprise compliquée pour certains, surprises pour d’autres…

C’était bien la reprise et quelle reprise. Entre scores fleuves et surprises, la Journée 10 a été remplie d’événement en tout genre !

Villeneuve et Rethel, n’ont eu besoin que d’une minute pour rentrer dans le match avec des buts. En 50 secondes, Martin Fiala avait déjà ouvert le score pour les Fous du Bitume, alors que Lukas Smid a mis juste 30 secondes avant d’être suivi par Tobia Vendrame 15 secondes plus tard. Les Diables menaient déjà 2 à 0 avant même d’avoir passé le cap de la minute joué, fait relativement rare.

 

Rethel déroule

Cela faisait très longtemps qu’on avait pas vu un écart aussi important. Après 50 minutes de jeu, les Diables de Rethel avaient déroulé le bulldozer sur les parisiens. 20 à 3. Un match à sens unique que les rethélois avaient plié très tôt dans le match en menant 12 buts à 0 après une mi-temps jouée. L’artiste du match, c’est Marek Loskot, qui inscrit 10 points et notamment 6 buts, dont 2 espacés juste de 14 secondes…

Côté parisiens, la réponse aura mis du temps à se former. Charlie Godano inscrit le premier but Corsaires, à la trentième seconde de la seconde mi-temps, avant de voir Rethel répondre dans la foulée. Aleksis Magne et Maxime Termini inscrivent les deux autres buts de Paris.

 

Villeneuve sans complexe

Epernay a connu un scénario assez proche de celui de Paris, mais peut se vanter d’une défaite moins douloureuse. Les sparnaciens ont encaissé 11 buts dont 6 de Martin Fiala. Le tchèque a, tout comme son homologue rethélois, inscrit son premier but dans la première minute de jeu. C’est tôt dans le match que la différence c’est faite. En effet, le FDB pointait déjà avec 5 buts après un peu moins de 15 minutes de jeu. La seule réaction champagnarde est venu du capitaine Thomas Roge en toute fin de match. Bien trop peu pour donner l’once d’un espoir de revenir au score.

On avait annoncé un match potentiellement compliqué, et la force de frappe de Villeneuve nous a fait mentir.

 

Garges sans problème

Si Garges n’a pas marqué dans la première minute, ils sont tout de même venu à Angers en mode bulldozer. Les Tigres réalisent l’un de leur meilleur match de la saison. En prenant tôt le commandement au tableau des buts, les gargeois ont mis toutes les chances de leur côté pour repartir avec les 3 points. Angers répond par 3 fois, dont deux fois en seconde période. Beaucoup trop peu pour les Hawks qui plongent toujours un peu plus au fil que la saison passe.

Avec cette victoire taille patron, menée par le colombien André Torres et le tchèque Adam Pribyl, Garges parvient à revenir à hauteur de Vierzon au championnat. Une nouvelle égalité, qui sera vite mise à l’épreuve avec un Garges – Vierzon en J12.

 

Anglet dans la difficulté

Le Artzak d’Anglet remporte deux points sur les 3 possibles. Une victoire en demi-teinte pour le collectif basque, qui a par deux fois, mené avec deux buts d’écart. Mené 2-0 à la fin de la première période, les Prédateurs n’ont rien lâché et sont parvenus à accrocher une prolongation à 5 minutes de la fin du match.

Ce match marquait le retour de l’enfant du pays vierzonnais, Jérémy Ferragu. Blessé depuis la période préparatoire, Jérémy goûtait enfin à la Ligue Elite. Le défenseur inscrit son premier but et une assistance sur l’un des buts de Jakub Novak. En parlant des jumeaux tchèques, Jakub finit le match avec 5 points pour 4 buts. Il réalise son premier match à multi point depuis le 16 novembre 2019 contre Paris XIII après avoir été blanchi par Caen et tenu à un petit point contre Grenoble.

Du côté d’Anglet, Ange Boitard faisait son grand retour. Retour ponctué par un but contre Jakub Machac. L’international français, Benoît Ladonne finit le match avec 3 points (1 but, 2 assistances), puis donne la victoire aux siens dans l’exercice des tirs de barrage.

 

Caen conquérants à Grenoble

Marie Anthony savait que ce serait compliqué, et pourtant les caennais ont réalisé une copie presque parfaite qu’il leur vaut une victoire surprise en prolongation contre les Yeti’s Grenoble.

Le match a commencé sur les chapeaux de roue avec dès la première sortie de zone caennaise, un tir pour Enzo Renou et un rebond maîtrisé par Clément Bélot pour battre Simon Demars avec tout juste 14 secondes au compteur. Un premier but, qui a pris les grenoblois par surprise, mais qui ne leur empêche pas de répondre pour aller chercher l’égalité à la 3e minute sur un slap de Lambert Hamon. S’en suit des phases de jeu, tantôt caennaise, tantôt grenobloise, mais à l’avantage de Caen au score. Les Conquérants finissent la première mi-temps sur le score de 3-2 et 2 très beaux buts pour Caen signés, Charly Hallard et Ryan Wass-Tursick.

La seconde période est plus à l’avantage des grenoblois, qui reviennent au score en accrochant la prolongation à moins de 7 minutes de la fin du temps réglementaire. Pourtant, en prolongation, ce sont bien les Conquérants qui vont aller chercher la victoire, alors que quelques secondes avant, Grenoble n’était pas passé loin de mettre le palet au fond. C’est Baptiste Bouchut qui inscrit le but en or sur un tir presque anodin, que Simon Demars laissera glissé, tout doucement, au delà de la ligne d’en but.

 

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL40141243688
2VILLENEUVE3614893653
3GRENOBLE3514934944
4CAEN3214654916
5VIERZON191469672
6ANGLET19146063-3
7GARGES13145977-18
8EPERNAY10144591-46
9PARIS 136143094-64
10ANGERS01435107-72

 

© crédit photo: Philippe Durbet - Metro-sports.fr