Ligue Elite

Grenoble se défait d’Anglet devant les cages

Pour la dixième journée du championnat – et la première de la série des matchs retour, Grenoble a dû attendre les tirs au but pour se défaire d’Anglet. Sur le terrain des Artzak, les Basques ont chèrement vendu leur peau… et les Isérois ont peiné à se mettre dans le rythme. Les Yeti’s ont finalement emporté le match aux tirs au but et repartent d’Anglet avec deux points.

Anglet lance la rencontre

Battus 7-4 au match aller à Grenoble, pour la première rencontre officielle de la saison, les Basques attendaient sans doute ce nouveau rendez-vous pour prendre une revanche. C’est donc logiquement que Gérôme Guérin ouvrait la marque après 4 minutes de jeu. Et Grenoble devait attendre la fin de la première mi-temps pour égaliser, sur un but de Yoann Collomb bien inspiré devant la cage de Miles Finney.

Le même Miles Finney se révélait d’ailleurs un véritable atout pour Anglet en deuxième mi-temps. Solide en infériorité et impeccable sur les quelques contres des Grenoblois, le gardien international anglais permettait à ses équipiers de prendre de l’avance. A 39’11, Anglet menait 3-1.

Miles Finney - Anglet - Photo Myriam Leprince

Dans les dix dernières minutes pourtant, les Grenoblois renversaient le cours du match. Jolan Mognat-Duclos d’abord, assisté de Lambert Hamon (3-2, 40’05), trouvait la faille. Puis Cyril Basset pour le but de l’égalisation, à 3 minutes de la fin du match.

Et Grenoble emporte les tirs au but

Réduits à 3 sur une pénalité juste avant la fin du temps réglementaire, les Yeti’s entamaient la prolongation en infériorité. Sans toutefois que les Basques ne parviennent à profiter de leur avantage numérique. A la fin de la prolongation, aucune des deux équipes n’avait réussi à faire la différence. Et dans le hasardeux jeu des tirs de pénalité, ce sont les Grenoblois qui se sont montrés les plus en réussite : Hugo Rebuffet en ne laissant passer aucun des tirs angloys, Joshua Foote et Jérémy Lapresa en marquant les leurs.

« Je suis déçu de l’équipe, nous n’avons pas joué à notre niveau, regrettait Thibault Nier, le coach des Grenoblois. Dès qu’on hausse le niveau, on prend le dessus… nous avons manqué d’agressivité et d’envie. » Pourtant, pour l’entraîneur des Yeti’s, la qualité du groupe ne pose pas question : « nous avons la chance d’avoir un bon groupe et une belle équipe. Cela nous permet aussi d’aller chercher la prolongation et des précieux points. Nous avons enchaîné des déplacements importants, mais malgré cela on doit faire mieux. »

Pour Romain Plutus, le coach basque, quelques regrets aussi… et notamment de n’avoir pas su garder la main sur la fin de la rencontre. « On aurait pu gagner à la maison et prendre de l’air, mais on se met en difficulté. » Malgré « l’aléatoire » des tirs de pénalité, Romain Plutus peut aussi se féliciter d’avoir pu compter sur Miles Finney, remplaçant Damien Lafourcade blessé. « C’est l’homme du match, estime-t-il. Nous avons récupéré l’équipe pratiquement au complet et on voit la différence, mais il va pourtant falloir régler quelques détails et réglages : à ce niveau, ils font toute la différence. »

Les Isérois entament donc les matchs retour avec deux points glanés à Anglet. Un résultat qui leur permet de conserver la deuxième place de la Ligue Elite, au coude à coude avec Garges et… à 8 longueurs de Rethel. Pour Anglet, le point assure aux Artzak la cinquième place. En attendant les prochaines rencontres : ce sera après la trêve, le 10 janvier.

Anglet – Grenoble 3-5 (3-3, 0-2 tab).

Retrouvez les tirs de pénalité en vidéo

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *