Auteur : Wissem Jaubert

© Sami Oueslati

J11 | Preview

Demain se jouera la 11e journée du championnat. Une journée qui ne sera pas marquée par des duels directs pour le championnat.

 

Epernay, Rethel pas dans la même cour

Rethel n’ira pas bien loin ce week-end, mais reste tout de même en déplacement, et devant un public sparnacien, qui ne lui fera pas de cadeau. Même si les Bombardiers donnent leur maximum, les deux équipes ne jouent pas dans la même cour. Les Diables de Rethel sortent d’une victoire record contre Paris, et auront l’objectif de capitaliser sur cette dernière afin de confirmer la tendance.

Pour Epernay, il leur faut compter sur Bastien Chaumet pour arrêter le maximum de palet et éviter un goal average trop important en cas d’égalité future contre une équipe comme Paris.

 

Paris dans la tourmente accueille un autre leader…

Après une défaite terrible aux mains des Diables, les parisiens doivent se ressaisir. Si la victoire semble être compliquée, un match accroché contre les Yeti’s sera un signe encourageant, mais aussi confirmation, que leur match contre Rethel n’était qu’un simple passage à vide.

À contrario, les grenoblois veulent repartir avec 3 points. Ces derniers ont perdu contre Caen, chose qui n’était pas forcément prévue au programme. Si la lutte contre les ogres, Rethel et Villeneuve, est loin devant, les hommes de Rebuffet doivent impérativement consolider leur troisième place et auront besoin d’un match sans trop d’erreurs.

 

Vierzon favori contre Angers

Angers en déplacement à Vierzon, endossera la casquette de l’outsider. Les Prédateurs, qui sont parvenus à battre les Hawks par deux fois déjà cette saison (en préparation et lors du premier match) partiront pour la première fois contre les angevins avec la casquette de favori. Fort d’une saison, avoisinant le 0,500 (0,400, ndlr), les vierzonnais sont déjà 13 points au-dessus d’Angers. Les Hawks sont toujours en attente du premier point de la saison.

Avec le retour imminent du joueur/entraineur et ancien international français, Jeff Ladonne, les fortunes du club pourrait changer.

 

Villeneuve reçoit Anglet

Les Fous du Bitume ont tapé très fort à la rentrée, notamment Fiala et Gabillet. L’équipe aura un peu plus à faire contre une vaillante équipe du Artzak. Malgré tout, Anglet a peiné contre Vierzon, et peut potentiellement avoir les mêmes problématiques contre Villeneuve. Cette fois-ci, la menace ne sera pas limitée à deux ou trois joueurs, mais à trois blocs.

Villeneuve jouera son premier match à domicile de l’année 2020 avec leur nouvelle tenue à dominante noire.

 

Tigres contre Conquérants

Les Conquérants se déplacent en Île-de-France pour affronter les Tigres de Garges. Un match qui sera sans doute très intéressant. Les deux équipes sortent d’une victoire en J10. Pour Caen, la victoire contre Grenoble est capitale et une source de motivation ô combien importante, alors que les franciliens se sont imposés à Angers en taille patron et avec la forme.

Les deux équipes arrivent avec une dynamique positive. Sur le papier, les Conquérants sont largement au-dessus, mais on sait que les Tigres sont capables du meilleur et ne sont pas à prendre à la légère.

 

Récapitulatif des matchs de ce week-end:

 

© crédit photo: Sami Oueslati

Retour de blessure pour Jérémy Ferragu

Ce samedi soir, Jérémy Ferragu faisait son retour sur les terrains, suite à une blessure à l’épaule subit lors de la pré-saison à Angers. Le défenseur vierzonnais a eu le droit à une longue période de convalescence, qui l’a privé de jouer les premiers matchs Elite de ses Prédateurs. Enfant du pays, le rêve de Vierzon en Elite, il le connaît très bien et l’a cultivé ces dernières années sans jamais faillir. Malgré la blessure, il n’est jamais resté très loin puisqu’il a régulièrement été sur le banc ou en déplacement avec l’équipe.

Si lui-même dit n’être pas encore à fond, avec une belle marge de progression, il réalise un match à deux points avec 1 but et une assistance contre le Artzak d’Anglet. Un bon retour pour le défenseur de 25 ans.

Tu fais ton grand retour dans l’équipe, comment tu t’es senti? Est-ce que tu appréhendais ce retour?

C’est ma première blessure et je ne l’ai pas forcément très bien vécue. On est aujourd’hui, à 3 mois et 12 jours de l’opération. J’ai vu le chirurgien suite au match pour être sûr que tout était ok et ça l’est.

Bien sûr que j’appréhendais et je pense que c’est normal. Personnellement j’attendais ça depuis longtemps de jouer dans la Ligue Elite et désormais, je peux, donc c’est vraiment une réussite pour moi. Et tout particulièrement au bout de 3 mois de convalescence.

Après vis-à-vis du du groupe et moi-même, je ne me suis jamais trop éloigné. J’en avais aussi besoin, donc l’intégration s’est plutôt bien passé, je pense. Sur le plan personnel et mon jeu, je sais que j’ai énormément de choses à réapprendre. Je suis lucide là-dessus, mais mon objectif est d’apporter encore plus à l’équipe.

Pour un premier match en élite, tu marques tout de même un but et participes à un des buts de Jakub Novak. Tu t’attendais à pouvoir aider offensivement ton équipe dès ton retour?

Je dois avouer qu’après les entraînements suite à mon retour, j’étais loin de me dire que je pourrais aider l’équipe dès mon premier match. J’ai pu le faire donc tant mieux. C’est forcément encourageant pour la suite.

Après, je suis plus dans l’auto-critique sur ma performance et ce que je dois améliorer. C’est d’autant plus important pour l’équipe que pour moi.

Le début de saison de Vierzon est assez impressionnant. Est-ce que l’équipe dépasse les attentes et objectifs qu’elle s’était fixée en début de saison?

L’objectif est simple, c’est le maintien. Le groupe est là pour apprendre. Nous avons une moyenne d’âge basse donc nous apprenons tous ensemble.

Pour l’instant, on ne peut pas parler de dépassement d’objectif pour moi. Le maintien n’est pas encore acquis.

Comme tout compétiteur, je pense que tu ne joues pas pour perdre donc tout les points qu’on peut prendre sont non négligeable. 

L’important également, c’est aussi de faire passer un message aux autres équipes. On veut être pris au sérieux, donc chaque match pour nous est à prendre de cette façon.

Comment vois-tu le reste de la saison?

J’espère que l’on va continuer sur cette voie et que le championnat pourra compter sur nous l’année prochaine. L’équipe doit encore progresser et moi inclus.

D’un point de vue personnel, j’essaie de travailler mon physique pour éviter une nouvelle blessure. Le travail va être encore long pour moi, mais je dois me préparer au mieux pour chaque match.

Pour le reste, j’espère seulement que les copains de la Ligue me payeront une bonne bière. 

© Jeremy Cordier

J10 – LES ETOILES

Avec des scores fleuves pour Rethel, Villeneuve et Garges, ce samedi a été marqué par un nombre de buts assez exceptionnel.

  • Marek Loskot

    est la première étoile de la Journée 10. Incontestablement prolifique dans le match Rethel-Paris XIII, le joueur tchèque est parvenu à marquer par 6 fois ajoutant 4 assistances en plus, pour amener son compteur de points à 10 sur ce seul match. Ce match lui permet de prendre les commandes au classement des pointeurs avec 32 unités en 10 matchs.

  • Martin Fiala est la seconde étoile de ce week-end. Tout comme son compère tchèque, Martin marque 6 buts, mais « réduit » à une seule passe décisive. Martin reste leader des buteurs de la saison, mais reste grand second du classement des pointeurs.
  • Andres Torres fait son entrée dans les étoiles. Le colombien connu pour sa vitesse et ténacité sur les rollers, enregistre son meilleur match de la saison. 5 points (1 but et 4 assistances).

 

Angers vs Garges

  1. Andres Torres
  2. Adam Pribyl
  3. Guillaume Langlois

Grenoble vs Caen

  1. Baptiste Bouchut
  2. Lambert Hamon
  3. Damien Lafourcade

Anglet vs Vierzon

  1. Benoît Ladonne
  2. Jakub Novak
  3. Kevin Chazalon

Rethel vs Paris XIII

  1. Marek Loskot
  2. Petr Skoloud
  3. Ales Chamrad

Epernay vs Villeneuve

  1. Martin Fiala
  2. Karl Gabillet
  3. Nathan Sigmund

 

© crédit photo Jeremy Cordier

Reprise compliquée pour certains, surprises pour d’autres…

C’était bien la reprise et quelle reprise. Entre scores fleuves et surprises, la Journée 10 a été remplie d’événement en tout genre !

Villeneuve et Rethel, n’ont eu besoin que d’une minute pour rentrer dans le match avec des buts. En 50 secondes, Martin Fiala avait déjà ouvert le score pour les Fous du Bitume, alors que Lukas Smid a mis juste 30 secondes avant d’être suivi par Tobia Vendrame 15 secondes plus tard. Les Diables menaient déjà 2 à 0 avant même d’avoir passé le cap de la minute joué, fait relativement rare.

 

Rethel déroule

Cela faisait très longtemps qu’on avait pas vu un écart aussi important. Après 50 minutes de jeu, les Diables de Rethel avaient déroulé le bulldozer sur les parisiens. 20 à 3. Un match à sens unique que les rethélois avaient plié très tôt dans le match en menant 12 buts à 0 après une mi-temps jouée. L’artiste du match, c’est Marek Loskot, qui inscrit 10 points et notamment 6 buts, dont 2 espacés juste de 14 secondes…

Côté parisiens, la réponse aura mis du temps à se former. Charlie Godano inscrit le premier but Corsaires, à la trentième seconde de la seconde mi-temps, avant de voir Rethel répondre dans la foulée. Aleksis Magne et Maxime Termini inscrivent les deux autres buts de Paris.

 

Villeneuve sans complexe

Epernay a connu un scénario assez proche de celui de Paris, mais peut se vanter d’une défaite moins douloureuse. Les sparnaciens ont encaissé 11 buts dont 6 de Martin Fiala. Le tchèque a, tout comme son homologue rethélois, inscrit son premier but dans la première minute de jeu. C’est tôt dans le match que la différence c’est faite. En effet, le FDB pointait déjà avec 5 buts après un peu moins de 15 minutes de jeu. La seule réaction champagnarde est venu du capitaine Thomas Roge en toute fin de match. Bien trop peu pour donner l’once d’un espoir de revenir au score.

On avait annoncé un match potentiellement compliqué, et la force de frappe de Villeneuve nous a fait mentir.

 

Garges sans problème

Si Garges n’a pas marqué dans la première minute, ils sont tout de même venu à Angers en mode bulldozer. Les Tigres réalisent l’un de leur meilleur match de la saison. En prenant tôt le commandement au tableau des buts, les gargeois ont mis toutes les chances de leur côté pour repartir avec les 3 points. Angers répond par 3 fois, dont deux fois en seconde période. Beaucoup trop peu pour les Hawks qui plongent toujours un peu plus au fil que la saison passe.

Avec cette victoire taille patron, menée par le colombien André Torres et le tchèque Adam Pribyl, Garges parvient à revenir à hauteur de Vierzon au championnat. Une nouvelle égalité, qui sera vite mise à l’épreuve avec un Garges – Vierzon en J12.

 

Anglet dans la difficulté

Le Artzak d’Anglet remporte deux points sur les 3 possibles. Une victoire en demi-teinte pour le collectif basque, qui a par deux fois, mené avec deux buts d’écart. Mené 2-0 à la fin de la première période, les Prédateurs n’ont rien lâché et sont parvenus à accrocher une prolongation à 5 minutes de la fin du match.

Ce match marquait le retour de l’enfant du pays vierzonnais, Jérémy Ferragu. Blessé depuis la période préparatoire, Jérémy goûtait enfin à la Ligue Elite. Le défenseur inscrit son premier but et une assistance sur l’un des buts de Jakub Novak. En parlant des jumeaux tchèques, Jakub finit le match avec 5 points pour 4 buts. Il réalise son premier match à multi point depuis le 16 novembre 2019 contre Paris XIII après avoir été blanchi par Caen et tenu à un petit point contre Grenoble.

Du côté d’Anglet, Ange Boitard faisait son grand retour. Retour ponctué par un but contre Jakub Machac. L’international français, Benoît Ladonne finit le match avec 3 points (1 but, 2 assistances), puis donne la victoire aux siens dans l’exercice des tirs de barrage.

 

Caen conquérants à Grenoble

Marie Anthony savait que ce serait compliqué, et pourtant les caennais ont réalisé une copie presque parfaite qu’il leur vaut une victoire surprise en prolongation contre les Yeti’s Grenoble.

Le match a commencé sur les chapeaux de roue avec dès la première sortie de zone caennaise, un tir pour Enzo Renou et un rebond maîtrisé par Clément Bélot pour battre Simon Demars avec tout juste 14 secondes au compteur. Un premier but, qui a pris les grenoblois par surprise, mais qui ne leur empêche pas de répondre pour aller chercher l’égalité à la 3e minute sur un slap de Lambert Hamon. S’en suit des phases de jeu, tantôt caennaise, tantôt grenobloise, mais à l’avantage de Caen au score. Les Conquérants finissent la première mi-temps sur le score de 3-2 et 2 très beaux buts pour Caen signés, Charly Hallard et Ryan Wass-Tursick.

La seconde période est plus à l’avantage des grenoblois, qui reviennent au score en accrochant la prolongation à moins de 7 minutes de la fin du temps réglementaire. Pourtant, en prolongation, ce sont bien les Conquérants qui vont aller chercher la victoire, alors que quelques secondes avant, Grenoble n’était pas passé loin de mettre le palet au fond. C’est Baptiste Bouchut qui inscrit le but en or sur un tir presque anodin, que Simon Demars laissera glissé, tout doucement, au delà de la ligne d’en but.

 

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL3111952471
2VILLENEUVE2711662739
3GRENOBLE2611754332
4CAEN231151447
5ANGLET191151474
6VIERZON161153458
7GARGES13115162-11
8EPERNAY7113674-38
9PARIS 133112282-60
10ANGERS0112779-52

 

© crédit photo: Philippe Durbet - Metro-sports.fr

J10 | Noël s’est fini

Les vacances de Noël sont enfin finies et il est l’heure pour le championnat de reprendre là où on l’a laissé.

La journée 10 marque le début de la seconde partie de la campagne.

 

MATCH DE LA SEMAINE

ANGLET VS VIERZON

Le Artzak accueille les Prédateurs de Vierzon à la salle Le Pignada pour la première fois depuis le 5 mai 2018, le retour de la demi-finale 2018 avant le titre d’Anglet en Nationale 1. Il y a 1 an et demi, les angloyes s’étaient imposés sur le score de 7 – 1, alors qu’ils s’étaient inclinés lors du premier match sur un 6-3 qui semblait être bon présage pour Vierzon. Depuis les deux clubs ont fait de la route. Anglet s’est bien installé en Elite, et Vierzon semble faire de même cette année après son titre de N1 l’an passé.

Les Prédateurs restent une très belle surprise cette saison. Avec une fiche de 4 victoires pour 5 défaites en 9 matchs, les vierzonnais ont montré qu’ils n’étaient pas en Elite pour faire dans la dentelle. Offensivement menée par les frères Novak, l’équipe se présente aujourd’hui comme une vraie équipe piège. Un piège dans lequel n’était pas tombé, Anglet, lors de la Journée 1. Si Vierzon inscrivait le premier but, c’était aussi le dernier du match, s’en est suivi 5 buts en première période pour régler les débats.

Malgré une dynamique opposée pour les deux clubs sur les derniers matchs, les compteurs sont presque remis à zéro. Le challenge est là, une revanche pour Vierzon et surtout 3 points qui leur permettraient de passer devant Anglet. Pour ces derniers, une victoire leur donnerait un peu d’espace au championnat, et même pourquoi pas titiller Caen si ces derniers sont amenés à s’incliner à Grenoble.

 

GRENOBLE VS CAEN

L’autre gros match de cette journée, sera les Yeti’s contre les Conquérants. Les deux équipes sont séparées par 4 points au classement général. Caen avait pris une fessé en Journée 1 en s’inclinant 7-3 et laissant la nouvelle recrue grenobloise, PJ DiMartino, ainsi que Lambert Hamon faire leur show en terre normande. Les deux américains étant absent pour Grenoble pour la rentrée, les normands, ont les armes pour aller chercher un résultat en Isère, mais doivent compter sur les blessures des deux cadres, Gérôme Guerin et Julien Couraud.

Il reste néanmoins à souligner que la dernière fois que les deux équipes ont croisé le fer à la Halle Clémenceau, c’était pour les quarts de finale de la Coupe de France 2019, et les grenoblois avaient humilié, 10 – 3, les Conquérants. Le souvenir de ce match ne doit pas être bien loin côté caennais.

 

ANGERS VS GARGES

Les Hawks n’ont jamais connu une saison aussi compliqué de leur histoire. Les angevins restent, à ce jour, la seule équipe sans le moindre point inscrit au championnat cette saison. La rentrée de janvier se fait contre les Tigres de Garges avec un match à leur portée si l’équipe sort la fiche parfaite. Le 28 septembre dernier, les Tigres avaient gagné 5 à 1, score ne reflétant pas la réalité du match. En effet, les Hawks avaient su accrocher le match pendant la majorité du temps réglementaire, pour malheureusement s’effondrer dans les 10 dernières minutes et encaisser 4 buts.

Pour les Tigres, la victoire sera primordiale. Les gargeois ont l’opportunité de se rapprocher du groupe de Anglet et Vierzon, voir même prendre l’ascendant sur ces derniers..

Les autres matchs

  • Rethel jouera Paris. Les deux équipes ne jouent pas sur la même planète, et Rethel a toutes les cartes en mains pour aller chercher une victoire à domicile.
  • Villeneuve se déplace à Epernay. Les champions en titre ont connu un excellent début de saison et sont prêts à retourner à l’action. Epernay a les armes pour créer le doute au sein des franciliens, mais l’avantage reste pour Villeneuve.

Récapitulatif des matchs de ce week-end:

 

© crédit photo: David Michel – FFRS

Valentin Morizet, Jeremy Lapresa et Antony Laborde, étoiles du mois de décembre

Valentin Morizet, Jérémy Lapresa et Antony Laborde sont les 3 étoiles du mois de décembre.

Ce dernier mois de l’année 2019 aura été plus court que jamais. En effet, la Ligue Elite n’aura été en fonctionnement pour qu’un seul match officiel de championnat, notamment dû au premier break de l’année puis de la Coupe de France avec l’entrée des équipes Elite.

  • Valentin Morizet réalise l’un de ses meilleurs matchs de la saison avec 4 points, 3 buts et 1 assistance. Dans la défaite contre les Tigres de Garges, il a été le joueur permettant aux Bombardiers de rester dans le match.
  • Jérémy Lapresa, de son côté, parvient une fois de plus à inscrire son nom à 4 reprises pour un match à 4 points avec 2 buts et 2 assistances contre les Prédateurs de Vierzon. Le capitaine grenoblois continue de mener son équipe vers la victoire et reste l’un des meilleurs joueurs de cette saison.
  • Antony Laborde est la 3e étoile de ce mois de décembre. Le portier angloye inscrit sa première feuille blanche de la saison en blanchissant les Corsaires de Paris XIII.

 

 

Rethel, roi de la saison régulière !

Alors que 2020 prend doucement place et que notre regard se tourne vers cette fin de saison, le mois de Janvier sera le moment pour nous de revenir sur cette décennie qui vient tout juste de se terminer. 10 ans d’histoire marqués par tant de matchs, de titres, d’équipes et de joueurs qui ont marqué cette décennie.

Il est difficile de parler d’histoire sans parler de Rethel, tant les Diables ont marqué notre sport lors de ces 20 dernières années. Que ce soit par des titres ou bien les joueurs finement recrutés par Didier Lefebvre, Rethel est toujours resté aux avants-postes !

Malgré une décennie marqué par « seulement » 4 titres, les rethélois finissent très loin devant en termes de points glanés lors des saisons régulières. Les ardennais remporteront cette dernière à 5 reprises, capitalisant sur le titre 3 fois seulement. Les deux seules équipes proches en termes de points sont Grenoble et Angers, qui à défaut d’avoir remporté le championnat ont toujours été régulier au plus haut niveau (malgré la descente aux enfers que connaît actuellement Angers, ndlr).

Anglet, pour sa part était l’équipe à battre en début de décennie. 3 titres consécutifs de 2010 à 2012, avant de perdre en finale des Playoffs 2013 contre les Corsaires de Paris XIII. Les angloyes ont connu un début de décennie impressionnant, restant très régulier avant de devoir être écarté administrativement pour 3 saisons et revenir seulement en 2018.

Les Ecureuils d’Amiens étaient eux aussi dans le haut de tableau au début avant de tout doucement couler et être rétrogradés en Nationale 1 en 2018.

Les Tigres de Garges restent la petite exception. En 5 saisons en Ligue Elite, les Tigres ont une impressionnante moyenne de 34 points par saison. Ceci est fortement dû à leur arrivée tonitruante en Elite avec dès le départ une deuxième place au championnat en 2014/2015, s’offrant le luxe de battre les Diables de Rethel à domicile sur le score de 9-3 (seule défaite pour Rethel cette saison, ndlr).

Retrouvez le tableau récapitulatif de la dernière décennie:

EQUIPE SAISON EN ELITE TOTAL POINTS MOYENNE POINTS/SAISON
RETHEL 10 418 41,8
GRENOBLE 10 335 33,5
ANGERS 10 327 32,7
ANGLET 7 245 35
AMIENS 9 233 25,9
PARIS XIII 8 207 25,9
VILLENEUVE 9 199 22,1
CAEN 6 178 29,7
GARGES 5 170 34
ROUEN 5 91 18,2
EPERNAY 4 69 17,3
AUBAGNE 4 47 11,8
BORDEAUX 3 37 12,3
MONTCHAVIN/NICE 1 23 23
NICE 2 17 8,5
TOULOUSE 2 17 8,5
REIMS 1 13 13
MOREUIL 1 9 9
MONTPELLIER 1 6 6
LILLE 1 4 4

 

© crédit photo: Black Ghost

Rethel reprend son droit

La Journée 9 a tenu toutes ses promesses et avec brio !

 

Duel au sommet

L’affiche du week-end, c’était Villeneuve-Rethel ! Entre évaluation, étalonnage et esprit revanchard, les deux meilleures équipes de cette saison ont délivré !

Rethel l’emporte 3-1 après 50 minutes. Un score faible, qui reflète à quel point le match fut serré. Les Diables de Rethel ont marqué les esprits très vite en mettant à peine plus de 19 secondes pour mettre le premier but. 1 tir, 1 but, le match commençait sur les chapeaux de roues. Le second des rethélois arrivera 5 minutes après, ce qui laissera envisager l’espace d’un instant, un match à sens unique. Il n’en sera rien. Les Fous du Bitume reprennent des couleurs, enchaînent les passes et les tirs, mais rien n’arrête Daniel Brabec, qui réalise de loin son meilleur match de la saison.

Le seul but de Villeneuve vient de Julien Thomas, qui marque d’un magnifique slap, alors que Patrik Sebek inscrit son deuxième pour l’assurance à quelques minutes de la fin.

 

Garges casse l’égalité

Un autre match important de classement, était celui opposant les Tigres aux Bombardiers. Les deux équipes au coude-à-coude au classement, ont montré à quel point elles étaient proche au niveau de jeu. Les gargeois ne sont jamais parvenus à mener par plus de deux buts. Les Bombardiers n’auront rien lâché, à l’image d’un Valentin Morizet qui réalise le coup du chapeau et ajoute une assistance au passage. Malheureusement l’effort est trop juste d’un but pour espérer repartir avec un point. Les Tigres peuvent remercier Andres Torres, qui en inscrivant son second du match offre la victoire aux siens.

 

À Anglet, le Artzak fait un sans-faute. Les hommes de Benjamin Couraud se sont offert leur meilleur match de la saison. Antony Laborde s’adjuge son premier blanchissage de la saison, alors qu’Ilan Farmer enregistre son premier coup du chapeau en Ligue Elite !

Du côté de Vierzon, les Yeti’s n’ont pas fait d’erreur et surtout ne sont pas tombés dans le piège. Les Prédateurs semblent être en perte de vitesse depuis peu, et ont laissé Grenoble prendre le dessus très vite dans le match. L’un des rares, où Jakub Machac prend autant de but.

Les Hawks d’Angers n’auront pas eu de surprise de Noël. Le club angevin encaisse un 9e revers de suite, malgré 4 buts inscrits (le double de d’habitude, NDLR). Les Conquérants ont de leur part donné leur chance à Ruben Assayag. Le niçois a joué son premier match entier de la saison. Un bon test pour le portier de l’Equipe de France U19.

 

Les résultats du week-end:

Le point sur le classement:

PosÉquipePTSMJGFGADiff
1RETHEL3111952471
2VILLENEUVE2711662739
3GRENOBLE2611754332
4CAEN231151447
5ANGLET191151474
6VIERZON161153458
7GARGES13115162-11
8EPERNAY7113674-38
9PARIS 133112282-60
10ANGERS0112779-52

 

© crédit photo: Jérémy Cordier

J9 – NOËL avant l’heure !

On y est, la dernière Journée de la phase aller de la Ligue Elite edition 2019/2020 est là ! Et elle promet un gros spectacle !

L’affiche de la semaine n’est autre que Villeneuve contre Rethel ! Le champion 2019 et vainqueur de la Coupe de France 2019 font face aux Diables de Rethel pour la première fois en compétition depuis cet incroyable match 3 de la Finale, finit sur le buzzer.

Les deux équipes ont réalisé un début de saison très solide. Si Villeneuve reste invaincu à cette heure, les Diables ont commis une rare erreur à domicile, en laissant échapper la victoire à Grenoble en prolongation lors de la Journée 7 ! Rien de quoi s’inquiéter puisque la saison est longue et que les matchs à Villeneuve se sont toujours avérés être à l’avatange des rethélois. En effet sur les deux derniers matchs joués à Villeneuve, Rethel s’est imposé par deux fois, sur le score de 5-1 et 5-0.

Comme chaque année, Rethel est très solide et peut se vanter d’avoir un effectif incroyable tailler pour les compétitions internationales. La différence majeure en comparaison à l’an dernier, c’est du côté de Villeneuve. L’équipe est beaucoup plus profonde avec l’arrivée d’Antoine Rage et de Florian Schneider en défense, ce qui se sent statistiquement. Les Fous du Bitume n’ont alloué que 17 buts depuis le début de saison, 3 de moins que Rethel.

Tous les ingrédients sont réunis pour assister à un match d’anthologie !

 

Garges contre d’Epernay, L’autre gros match de la journée !

Les deux équipes sont au coude à coude au championnat avec la même fiche. 8 matchs joués, 3 victoires pour 5 défaites ! L’avantage, léger soit-il, revient malgré tout aux Tigres, qui ont su marquer plus de buts et en encaisser moins que leur adversaire de samedi.

 

Grenoble se déplace dans la Prédateur’Arena avec son publique conquis à la cause de Vierzon ! Grenoble, qui a jusque là, effectué un bon début de saison, a tout de même failli être piégé par Garges, et a été dominé par Villeneuve. Après une victoire facile en Coupe de France contre la N3 de Mouilleron, les grenoblois reviennent dans le dur avec un match qui pourrait être piège.

 

Récapitulatif des matchs de ce week-end:

 

 

 

1/16e – Coupe de France rime avec surprise

Les 1/16e de finale de la Coupe de France auront eu leur lot de surprise d’entrée de jeu !

Des 10 clubs, il n’en reste plus que 7 dors et déjà ! En effet, Vierzon se fait sortir par une vaillante équipe de Bordeaux. Les Lions ne manquent pas d’expérience au haut-niveau, mais éliminé Vierzon, la nouvelle pépite de l’Elite, reste une très grosse surprise !

Les Spiders de Rouen ont de leur côté disposé des Bombardiers d’Epernay en s’imposant 7 à 5.

La surprise de ce week-end revient aux Desmans de Tarbes/Pau. Le club évoluant en Nationale 3 s’est adjugé la victoire contre les Hawks d’Angers en gagnant 6-3. Une performance incroyable pour un club de ce niveau.

Retrouvez ici-bas le récapitulatif des résultats:

POULE NORD

RIS ORANGIS (N1) 3 vs 7 PARIS XIII

CHATEAUBRIANT 1 (N2) vs 20 CAEN

MAISONS-LAFFITTE (N1) 2 vs 9 RETHEL

TOURCOING 4 (N3) vs 10 GARGES

ROUEN (N1) 7 vs 5 EPERNAY

POULE SUD

VARCES (N2) 3 vs 7 ANGLET

BORDEAUX (N1) 6 vs 5 VIERZON

TARBES/PAU (N3) 6 vs 3 ANGERS

CHOLET (N1) 4 vs 9 VILLENEUVE

MOUILLERON (N3) 2 vs 18 GRENOBLE

 

crédit photo: © David Michel - FFRS