Ligue Elite

Miles Finney : « Jouer avec les meilleurs, contre les meilleurs »

Le gardien international britannique Miles Finney a porté le maillot des Artzak d’Anglet pendant quelques mois, le temps d’une expérience outre-Manche. Avant son retour en Grande-Bretagne, il a eu le temps de s’imposer dans le collectif basque, en remplaçant avec brio le gardien Damien Lafourcade blessé.

Pour son dernier match en Ligue Elite, les Angloys s’étaient d’ailleurs imposés 5-1 contre Paris XIII… et le jeune Britannique s’était montré aussi solide que contre Grenoble en décembre (victoire de Grenoble aux tirs au but pour la 10e journée Elite).

English version of the interview above

Miles Finney - Anglet - Photo Adrien Fréville

LigueElite.fr : Qu’est-ce qui t’a poussé à vouloir jouer en Ligue Elite ?

Miles Finney : « Je voulais jouer avec les meilleurs et contre les meilleurs de ce sport ».

Peux-tu nous parler de ton parcours en hockey en Grande-Bretagne ?

« J’ai commencé à jouer au hockey à 8 ans, chez les Norton Cyclones. J’y ai effectué toute ma carrière. Pendant cette période, avec les Norton Cyclones, nous avons été champions de la UK League, champions d’Europe de Ball Hockey, et Narch en catégorie Runners Up. Mais l’une des plus grandes réussites de ma carrière anglaise a été lorsque mes équipiers et moi avons pu accéder à la Ligue senior : au lieu de se séparer et de laisser quelques-uns d’entre nous rejoindre l’équipe A, nous avons engagé l’ensemble de notre équipe en championnat. Nouvelle équipe il y a trois ans dans ce championnat, nous nous y sommes fait une place jusqu’à la ligue Elite. Jusqu’à y remporter le BIPHA National Championships. »

Tu évolues également en équipe nationale. Quels sont tes projets pour cette saison ?

« Malheureusement, la Grande-Bretagne ne participera pas aux championnats en Argentine cette année. Néanmoins je travaille avec le comité britannique et mon équipier dans les buts à monter un camp d’entraînement pour les gardiens, afin d’aider nos jeunes gardiens à participer aux AAU à Corona, en Californie (jeux olympiques juniors de roller-hockey, NDLR). »

Tu étais titulaire dans les cages d’Anglet pour tes derniers matchs, et tu as été élu homme du match : c’est le genre d’expérience à laquelle tu t’attendais ?

« J’ai dû m’entraîner dur avec Anglet pour gagner ma place dans l’équipe, parce qu’ils avaient déjà deux très bons gardiens. Mais, oui, les matchs comme celui que j’ai vécu à Paris sont bien la raison pour laquelle j’ai voulu jouer en Ligue Elite. Il y a des bons joueurs, mais c’était un effort d’équipe : nous nous sommes entraîné dur et nous avons montré un bon hockey, des deux côtés ».

Quel est ton sentiment sur la Ligue Elite, comparé à ce que tu connaissais en Angleterre, ou même avec l’équipe nationale ?

Miles Finney - Anglet Villeneuve - Photo Adrien Fréville« C’est beaucoup plus professionnel. Les clubs font une bonne promotion autour de leurs matchs et attirent les fans. Ils mettent aussi beaucoup plus d’effort à attirer les enfants dans le sport dès leur plus jeune âge. C’est la meilleure ligue dans laquelle on puisse jouer, et c’est pour cela que la Ligue Elite attire des joueurs du monde entier. »

Si tu pouvais décrire tes équipiers en un mot ?

« Le dévouement. Je respecte vraiment pour cela le club d’Anglet et ses joueurs. Les joueurs consacrent trois soirs par semaine pour s’entraîner et leurs week-ends pour jouer, mais cela renforce encore plus l’envie de gagner, pour montrer le travail réalisé.

J’aimerais également remercier la fédération française pour le temps passé et les efforts fournis à organiser le championnat. Et remercier Anglet d’avoir montré autant d’encouragement à mon égard pour m’aider à m’installer à Barritz, et me faire sentir un membre de la famille Artzak. »

English version

LigueElite.fr : What brought you to the French Elite league ?

Miles Finney : « I wanted to play with and against the best in the sport. »

Can you tell us about your hockey career in Great Britain ?

« I first started playing hockey at the age of 8 signing with the club Norton Cyclones and playing for them throughout my career. In that time as part of the Norton Cyclones we have been UK league champions, European Ball Hockey Champions, Narch Runners Up. One of the biggest achievements in my UK hockey career was last year, as me and my team grew older and could play in the Senior league we decided instead of splitting up and some of us playing in our senior A team we entered our team into the senior A league, as a new team 3 years ago and worked our way up into the Elite league winning the UK BIPHA National Championships being crowned the best in the UK. »

Miles Finney - Anglet Garges - Photo Adrien Fréville

You also play for the GB national team. What are your plans for the national team this year ?

« GB unfortunately will not be attending Firs Argentina this year however I still work closely with the GB committee and my Goalie partner we are trying to get a goalie camp together to help our younger age group goalies going out to AAU in Corona, California. »

You were first goalie on Anglet’s last game, and were even elected man of the game in Paris : is it the kind of experience you were expected ?

« I’ve had to train hard whilst playing with Artzak to earn my right in the team as they have 2 other great goalies. But yes games like Paris was the reason I came to the French league some good players but it was a team effort we trained hard and played good hockey from both sides. »

What do you think of Elite League level ? Compared to what you’ve seen in your country, or even with the national team ?

« It’s a lot more professional, the clubs promote the games in France pulling the fans in. Put a lot more effort into getting kids from a young age into the sport. It’s the best league to play in that’s why the French league has players from all over the world. »

A word for your french teammates ?

« Dedication. I really respect Anglet club and the players. The players are giving up 3 nights a week just for training and there weekends for a game, but this makes it more determine to win to show all the hard work.
I would like to personally say Thank you to the French Federation for the time and effort running the league. Also Thank you to Anglet for being so supportive with me living in Biarritz and making me feel part of the Artzak family. »

Miles Finney #1 Artzak d’Anglet

Miles Finney - Anglet - Photo Myriam Leprince

Un commentaire

  1. UltraGarges

    24 février 2015 at 15 h 48 min

    Il a fait forte impréssion du coté de Garges en coupe !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *