La marche était trop haute. Mais comme très souvent, les Conquérants ont offert une prestation solide contre le leader du classement. 
Caen et Rethel jouaient pour le compte de la Journée 6, match en retard. Les Diables de Rethel arrivent en terre normande après avoir remporté leurs 7 derniers matchs. De son côté, Caen restait sur 3 victoires consécutives et deux courtes défaites contre Grenoble et Villeneuve.

Malheureusement, les caennais doivent se passer de Clément Bélot, blessé à l’entraînement la veille. 

Les rethélois déroulent dés le départ, mais la défense caennaise résiste autant qu’elle peut. C’est à la 15e minute que les Conquérants craquent et laissent Tobia Vendrame ouvrir la marque pour son 6e de la saison. 9 minutes plus tard, c’est Jimi Lefranc servit par Zack Pettersson, qui bat Damien Lafourcade. Malgré deux jeux de puissance pour Caen lors de la première, rien ne bat Daniel Brabec.

La deuxième période commence comme la première, et Rethel continue d’accroître son avance et inscrit un 3e et 4e but (inscrit par Natan Vrablik et Zack Pettersson) qui resteront les derniers pour les Rethélois. 
Malgré, un sort qui semble inévitable, les hommes d’Anthony Marie, parviennent à marquer 2 rapides buts à la fin. Les deux sont inscrits par Gérôme Guérin et Baptiste Bouchut, les deux assistés par Valentin Gonzalez.

Zack Pettersson :c’est toujours difficile de jouer à Caen, c’est une excellente équipe avec un bon gardien. Ils ont joué à fond dès le départ, mais on a vite pris le contrôle du match et on a su garder notre plan de jeu. À la fin, ils sont parvenus à revenir, mais on parvient à avoir la victoire.

 

© Patrick TAPIN