Saison des premières

Depuis le début de la Ligue Elite, on a été habitué aux américains, canadiens et tchèques. Ce sont les 3 principales nations, qui ont alimenté l’afflux de joueurs étrangers dans l’hexagone. La République Tchèque étant de loin, la plus représentée depuis déjà quelques années.

Après l’arrivée d’un italien et de quelque espagnols sur les derrières années, cette année nous offre deux grandes nouveautés. En effet, les Tigres de Garges se sont acquis les services de deux colombiens et l’Artzak d’Anglet d’un namibien.

 

Pour ces premiers, Garges ont vu l’arrivée d’Andres Torres. Âgé de 27 ans, ce colombien fait partie de l’équipe nationale colombienne depuis déjà quelques années. Chez nous, il n’est pas totalement inconnu puisqu’il a déjà effectué une saison en France en Nationale 1 l’an dernier avec les Phénix de Ris-Orangis. En 8 matchs joués, il inscrit 14 points avec 7 buts et 7 assistances. Andres est notamment reconnu pour son accélération et sa rapidité ! Cette saison à Garges, il emmène avec lui le jeune Camilo Andres Oviedo Medina. Lui aussi, membre de l’équipe nationale, il est passé par les juniors avant d’intégrer la sélection sénior depuis maintenant 2 ans. Ce dernier devient aussi le premier colombien à inscrire un point en Ligue Elite après avoir fait la passe décisive sur le but d’Adam Pribyl contre Caen.

« C’est génial pour nous. Ça nous permet de montrer notre talent et de casser les préjugés. On prouve que la Colombie est aussi capable de jouer à ce niveau. J’espère qu’Andres va réussir à marquer aussi, nous explique Camilo »

 

À Anglet, on est aussi allé recruter dans l’hémisphère sud, mais en Afrique cette fois-ci. Après la Colombie, c’est la Namibie qui est représentée ce week-end. En effet, Axali Doeseb, est le premier namibien à évoluer en Ligue Elite, et devient aussi le premier namibien à inscrire un point en assistant sur le but du jeune Mikel Saenz. Axali Doeseb, âgé de 22 ans est un namibien venant de Windhoek. La Namibie, c’est l’un des pays frontaliers de l’Afrique du Sud côté Ouest. Connue pour sa nature sauvage, la Namibie est une destination touristique en vogue. Et depuis quelques années, c’est aussi une terre de hockey, de Roller Hockey. Le grand et barbu Dave Hammond (capitaine de l’équipe nationale canadienne) en a fait sa terre et fait parti des acteurs du Roller Hockey namibien et l’un de ses plus grand promoteurs avec l’Africa Cup.

Pour Axali qui a commencé le hockey à l’âge de 5 ans, c’est de loin l’un de ses plus beaux accomplissements. « C’est un privilège et un honneur de réussir une telle chose et je ne l’oublierai jamais, explique-t-il, ici, c’est vraiment plus rapide et les terrains sont beaucoup plus petits. Il y a un certain temps d’adaptation à ce facteur. Entre la vitesse et la taille des terrains, tu ne peux pas tout faire en termes de jeu et de dribbles. C’est vraiment le plus gros challenge en terme d’adaptation. »

 

 

 

Partagez !

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *