Ligue Elite

J10 – Des Tigres Conquérants…

Crédit photo: Frédéric Goualard

La Ligue Elite reprenait son activité ce Samedi 6 Janvier après la pause de Noël, et pour cette rentrée une nouveauté attendait les fans du roller hockey français : des lives vidéos enfin disponibles sur la nouvelle plateforme Live de la Ligue Elite (vous pouvez la retrouver à cette adresse: http://tv.ligueelite.fr, ndlr). Autant dire que ces retransmissions tombaient à pic ! Car que de rebondissements et de spectacle sur l’ensemble de cette soirée.

 

Paris XIII-Rethel

Priorité à la capitale où les Corsaires recevaient les Diables de Rethel devant leur public et en live. Les Parisiens avaient très bien terminé l’année 2017 avec trois victoires sur les équipes du bas de tableau, on pouvait donc s’attendre à ce qu’ils proposent une meilleure performance que celle du match aller, lors duquel ils s’étaient lourdement inclinés 12-4. Un air de soupçon planait tout de même sur le sol parisien alors que les Corsaires devaient affronter l’armada Retheloise sans P.J Kavaya sur le terrain (sur le banc malgré tout, ndlr), et plus encore lorsque Marek Loskot (Chamrad en vrai) déjoua Florian Barbé en tout début de partie… Malgré tout, les Parisiens luttèrent et revinrent peu de temps après en powerplay grâce à Julien Clisson, et parvinrent même à prendre le dessus avec les réalisations de Erwan Lerigoleur et Paul Boisdron. Rethel rattrapa l’avance Parisienne par deux très beaux buts de Maxime Colas qui déjouèrent Florian Barbé. La deuxième mi-temps semblait s’écouler en faveur des Diables avant qu’une bonne passe n’arrive dans la palette de Charlie Godano, auteur du but de l’égalisation. Il fallut donc peu de choses pour que les Corsaires ne parviennent à l’exploit, après un match très disputé, un revers imprévisible de Kamil Skacel acheva les rêves parisiens. Paris aura l’occasion de réitérer les bonnes choses de ce match contre un adversaire de la même taille que celui des Ardennes, à savoir les Tigres de Garges qui se disputent avec Rethel la première place. Les joueurs de Rethel recevront quant à eux Bordeaux.

Score à la MT : ParisXIII 3-3 Rethel

Score Final : Paris XIII 4-5 Rethel

Buts parisiens : #10 Julien Clisson (11’18) assisté par #9 Edouard Clisson

# 27 Erwan Lerigoleur (14’08) assisté par #19 Charlie Godano

#28 Paul Boisdron (19’31)

#19 Charlie Godano (40’28) assisté par #27 Erwan Lerigoleur

Buts rethelois : #78 Marek Loskot (2’06) assisté par #83 Pavel Strycek

#13 Jimi Lefranc (12’33) assisté par #17 François Xavier Bannier

#21 Maxime Colas (23’58) assisté par #78 Marek Loskot

#21 Maxime Colas (31’32) assisté par #13 Jimi Lefranc

#24 Kamil Skacel (48’31)

 

Grenoble-Angers

Le deuxième live de la soirée retransmettait ce qui s’annonçait comme l’affiche de cette 10ème journée, la rencontre entre les Yéti’s de Grenoble et les Hawks d’Angers. Ces deux équipes au coude à coude au classement n’avaient pas réussi à se départager lors de leur premier face à face, il avait fallu une séance de tirs au but pour que les Yétis parviennent finalement à l’emporter… Même scénario ce samedi, à la seule différence que l’issu ne fut pas la même…

Après dix minutes de jeu c’est Zakary Harrison qui, profitant d’un powerplay, inscrit le premier but pour son équipe sur un lancé lointain. Les Yéti’s firent de même en powerplay cinq minutes plus tard pour finir la première mi-temps sur un score de parité avec un but pour chaque équipe. La deuxième mi-temps fut d’abord à l’avantage des Yéti’s qui neutralisèrent la défense des Hawks avec un bon échange entre Jéremy Lapresa et Lambert Hamon. Ce fut ensuite au tour de Jolan Mogniat-Duclos de glisser un palet derrière le portier Angevin, et de donner une avance de deux buts à son équipe. Néanmoins cet écart de deux buts en faveur de Grenoble ne put être tenu, une pénalité appelée à l’encontre des Yéti’s permis à Pierre-Yves Albert de décocher un tir rapproché sur Simon Demars qui trouva la route des filets. Quelques secondes plus tard, une bonne remontée menée par Ostre et Desoppis acheva la course Angevine au score, de nouveau les deux équipes achevèrent le match à égalité sur le score de 3-3. En tirs au but, la qualité technique des stars de chaque équipe a été mise en valeur, que ce soit la très belle feinte du suédois Petterson sur Demars ou bien celle du capitaine des Yéti’s sur Salley. Mais au final, ces tirs au but existent pour départager, et c’est en associant l’arrêt de la mitaine de Jérome Salley puis le tir de Desoppis que les Hawks d’Angers sortirent avec un point de plus que leur adversaire. Cette victoire permet aux Hawks d’être à égalité en termes de points avec les Yéti’s, ce qui ressert encore d’avantage la tête du classement de la ligue Élite.

Score à la mi-temps : Grenoble 1-1 Angers

Score final : Grenoble 3-4 (tab) Angers

Buts grenoblois :  #27 Jérémy Lapresa (15’28) assisté par #14 Hugo Notturno

#8 Lambert Hamon (30’39) assisté par #27 Jérémy Lapresa

#19 Jolan Mogniat Duclos (35’11) assisté par #14 Hugo Notturno

Buts angevins : #22 Zakary Harrison (10’00)

#14 Pierre-Yves Albert (37’26) assisté par #3 Jonathan Ostre

#3 Jonathan Ostre (38’03)

Caen-Garges

Les Caennais attendaient sans aucun doute avec impatience la reprise de la saison, cette équipe au roster impressionnant alliant vétérans et jeunesse prometteuse avait réalisé une très bonne fin d’année 2017. En effet, avec leurs cinq victoires d’affilée, les Conquérants pouvaient accueillir les Tigres avec assurance et de plus devant leur public, supporters qui avaient déjà eu le plaisir de voir leur équipe défaire Rethel avant les vacances. Le début de match était d’ailleurs de bon augure pour les locaux, avec la réalisation de Théo Fontanille assisté de Antoine Rage au bout de deux minutes de jeu. Mais les Tigres de Garges ne sont pas premiers pour rien… les talents qui constituent cette équipe ont été pleinement mis à profit en première mi-temps. Alors que Daniel Brabec s’attelait à contrecarrer les offensives adverses, c’est Maxime Langlois qui marque le premier but pour son équipe, puis le second en powerplay, et enfin Gabillet, lui aussi en avantage numérique. Ces trois buts, tous assistés par le tchèque Martin Fiala, laissent l’avantage aux Tigres en première mi-temps avec trois buts contre un. Les joueurs de Bernard Séguy débutent la seconde mi-temps de la même manière qu’ils avaient entamé la première, avec une occasion concrétisée par Théo Fontanille aidé d’Antoine Rage. À dix minutes de la fin, un but de Lucas Discazaux permet à Caen de revenir au score et d’espérer pouvoir égaliser les trois buts gargeois. C’était sans compter le réveil des Tigres, avec le troisième but de la soirée pour Maxime Langlois, et deux buts coup sur coup de Fiala. En moins de cinq minutes, Garges distance les Conquérants et s’assure la victoire. Ces Tigres, difficiles à contenir, auront mené la vie dure à Caen, Fiala par exemple totalise 9 points sur les deux rencontres entre ces formations. Malgré cette soirée, les Caennais conservent une bonne avance sur Paris depuis leur 5ème place et pourront se rattraper lors des deux prochains matchs où ils rencontreront Angers puis Grenoble. Les Tigres de Garges quant à eux conservent leur première place à égalité avec Rethel.

Score à la MT : Caen 1-3 Garges

Score final : Caen 3-6 Garges

Buts caennais : #92 Théo Fontanille (2’20) assisté par #12 Antoine Rage

#92 Théo Fontanille (28’37) assisté par #12 Antoine Rage

#24 Lucas Discazaux (41’48)

Buts gargeois : #70 Maxime Langlois (7’23) assisté par #66 Martin Fiala

#70 Maxime Langlois (16’30) assisté par #66 Martin Fiala

#5 Karl Gabillet (18’13) assisté par #66 Martin Fiala

#70 Maxime Langlois (44’51) assisté par #5 Karl Gabillet

#66 Martin Fiala (47’48) assisté par #5 Karl Gabillet

#66 Martin Fiala (48’58)

Amiens-Epernay

La venue d’Epernay dans la tanière des Écureuils pour ce début de saison ne s’est pas déroulée comme prévu pour l’équipe de Renaud Crignier et pour ses supporters. En effet, le premier match entre ces deux formations avait été très serré mais avait abouti en la victoire d’Amiens chez les Bombardiers. Forts de cette première réussite, les Écureuils avait une bonne occasion de prendre un peu d’avance sur les équipes du bas de classement en gagnant à nouveau contre les Bombardiers. Une fois le match commencé, il fallut attendre la huitième minute pour que le tchèque Jakub Bernad reçoive une passe de Matteo Maujean (rookie) et inscrive le premier but de la rencontre. Moins d’une minute plus tard, Clément Crignier assisté de son frère égalise. À partir de ce moment, c’est à dire à environ neuf minutes de jeu, une foule de pénalités vont être appelées contre les deux équipes, dix minutes contre Amiens et pas moins de dix-huit minutes contre Epernay, seulement durant les premières vingt-cinq minutes. À ce jeu-là, les Bombardiers inscrivent quatre buts supplémentaires avec notamment un triplé de Bernad, et deux buts pour les Ecureuils, pour un résultat de 5-3 en faveur d’Epernay à la mi-temps. En seconde période, les pénalités continuent à affluer du côté des joueurs de Vincent Barbe. Malgré tout, un Jakub Bernad en forme olympique empêche Amiens de revenir au score, le tchèque réalise une fiche impressionnante de six buts et une passe pour sept points. Les buts inscrits en avantage numérique ne suffisent pas, malgré les interventions de Arnaud Grossemy et de Nicolas Levasseur, défenseur revenu du côté amiénois après un petit passage chez les Hyènes d’Aubergenville, les Bombardiers l’emportent 9-5. Les Écureuils d’Amiens auront l’occasion de se refaire après cette défaite à l’occasion de leur visite chez les Fous du Bitume, pour ce qui est d’Epernay et de leur prédateur tchèque, ils retrouveront Grenoble contre qui ils s’étaient lourdement inclinés lors du match aller.

Score à la MT : Amiens 3-5 Epernay

Score final : Amiens 5-9 Epernay

Buts aminénois : #21 Clément Crignier (9’25) assisté par #12 Renaud Crignier

#14 Simon Petit (14’40)

#17 Antonin Lecuelle (22’55) assisté par #14 Simon Petit

#9 Arnaud Grossemy (37’45) assisté par #14 Simon Petit

#56 Nicolas Levasseur (49’59) assisté par #12 Renaud Crignier

But d’Epernay : #14 Jakub Bernad (8’38) assisté par #75 Matteo Maujean

#10 Tyler Schofield (10’04) assisté par #17 Louis Tran

#14 Jakub Bernad (13’08)

#14 Jakub Bernad (16’46)

#8 Jirka Drobny (24’15) assisté par #21 Arnaud Maujean

#12 Corey Hodge (43’16) assisté par #14 Jakub Bernad

#14 Jakub Bernad (43’50) assisté par #10 Tyler Schofield

#14 Jakub Bernad (45’57)

#14 Jakub Bernad (48’17)

Bordeaux-Villeneuve

Bordeaux recevait ce samedi soir Villeneuve sur leur terrain, après une première partie de championnat compliqué pour les deux équipes, les Lions se devaient de gagner chez eux afin d’éviter de se retrouver à l’une des deux dernières places du classement. La première action décisive du match se réalise sur une faute écopée par Stéphane Urbaniack à la septième minute de jeu. Les Fous du Bitume en profite pour inscrire leur unique but de la rencontre, une opportunité concrétisée par les deux jeunes joueurs tchèques Nicolas Bures et Natan Vrablik. Ce sera ensuite aux Lions de profiter d’une faute à l’encontre de Nicolas Spanisanta pour inscrire un but en supériorité numérique, avec Romain Horrut à la réalisation et   Philipo à l’assistance. La première mi-temps renvoie les joueurs à leurs vestiaires sur le score de 1-1. La deuxième mi-temps se déroule au rythme des pénalités jusqu’à ce qu’un troisième Romain Bordelais, l’une des icônes de son club et sur lequel planait un doute de retraite, inscrivit le deuxième but pour son équipe, il s’agit de Romain Masson bien, sûr assisté de Valentin Blanchet. Un dernier but de Romain Horrut scèle ce match et donne aux Lions leur première victoire de l’année 2018. Pas loin malgré tout pour les joueurs de Villeneuve qui iront retrouver Amiens pour la prochaine journée, l’équipe contre qui ils s’étaient imposés 11-1 en début de saison. Les Lions quant à eux devront rendre visite à Rethel…

 

Score à la MT : Bordeaux 1-1 Villeneuve

Score final : Bordeaux 3-1 Villeneuve

Buts bordelais : #17 Romain Horrut (16’06) assisté par #10 Romain Philippo

# 20 Romain Masson (31’56) assisté par #88 Valentin Blanchet

# 17 Romain Horrut (49’37)

But Villeneuve: #65 Nicolas Bures (8’41 ») assisté par #9 Natan Vrablik

Écrit par Adrian Glick

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *