Catégorie : Compte-rendus de matchs

Coupe de France - Tarbes Garges - Photo Mickael Louit

Coupe de France : pas de regrets pour les Desmans

Beaucoup de supporters bigourdans et même d’ailleurs ont fait le déplacement ce samedi 21 mars, pour cette belle affiche des 1/4 de finale de la Coupe de France. Mais face à une équipe de Garges bien meilleure, c’est en toute logique que se sont inclinés les Desmans (4-8).

Coupe de France - Tarbes Garges - Photo Mickael Louit

Les visiteurs ouvriront rapidement le compteur par le Tchèque Sem, d’un but où le palet se glissera entre les bottes du gardien tarbais. Ce n’est pas le terrain, considéré comme une patinoire, qui handicapera les Gargeois. En effet, tels des rapaces ou plutôt des tigres s’acharnant sur leur proie, ils viendront alourdir le score. Mais, avant la pause, le Tarbais Saint Upéry délivrera les siens sur une supériorité numérique (1-6).

Garges dominé en deuxième période

La mi-temps sera bénéfique aux Pyrénéens qui domineront la deuxième période. Même si les Tigres viendront mettre leur grain de sel en trompant Huot-Marchand (1-7), Dourthe remportera son duel face au gardien adverse (2-7). Quelques secondes plus tard Bohé, sur une action totalement insolite déconcentrera le portier gargeois (3-7). Alors qu’il reste dix minutes de jeu, on sait qu’il est quasiment impossible aux Bigourdans de revenir dans la course.

Alors que les visiteurs inscriront leur dernier but, Bohé s’accordera un doublé (4-8). C’est sur ce score final que s’est achevé le magnifique parcours des Desmans en Coupe de France. « On s’est fait plaisir. On se tue le match, au début, en se faisant surprendre sur la vitesse. On fait des erreurs qu’ils exploitent très vite. Après, je pense qu’ils ont ralenti un peu à la deuxième période où nous avons joué à fond. Une deuxième période qu’on gagne d’ailleurs« , souligne Romuald Huot-Marchant, gardien tarbais. « Ça été un très bon match pour nous, car on a pu se préparer à la fin de saison, à savoir jouer de grosses équipes, remarque Matthieu Dourthe, attaquant des Desmans. On a des objectifs en fin de saison assez élevés. On aimerait bien jouer en N1 l’année prochaine mais aussi une finale avec un titre de champions de France N2. Mais l’objectif principal reste la montée en N1. »

Une fin de saison prometteuse avec le dernier match, avant les play-offs, samedi 28 mars. Les Desmans recevront les Artzak d’Anglet à 20h. En levée de rideau, la Nationale 3 accueillera Colomiers à 18h. Rendez-vous au gymnase Bastillac, entrée gratuite !

Mickaël Louit – À Tarbes, Gymnase Bastillac

Tarbes (Nationale 2) Garges (Elite) 4-8 (1-6, 3-2)

Buts pour Tarbes : Saint Upéry (20’15), Dourthe (37’30) et Bohé (38’54 et 47’40)
Buts pour Garges : Sem (1’06), Langlois M. (6’10 et 15’06), Marais (12’01 et 18’03), Schneider (17’03), Bouchut (29’38) et Legoffic (47’27).
Pénalités pour Tarbes : 8′
Pénalités pour Garges : 10′

Équipe de Tarbes : Huot-Marchand (gardien), Vendoze (second gardien), Fernandez, Dourthe, Bohé, Rougé, Armessen, Vendoze (cap.), Pouysségur, Saint Upéry, Ducos, Duffourc.
Équipe de Garges : Brabec (gardien), Ibarra (second gardien), Langlois G. (cap.), Schneider, Sem, Legoffic, Waroquet, Fiala, Bouchut, Langlois M., Marais.

Coupe de France - Tarbes Garges - Photo Mickael Louit

Rouen - Amiens Rouen - Photo Myriam Leprince

A Amiens, Rouen fête son deuxième succès

Fin février, les Spiders de Rouen sont allés chercher leur premier succès contre Villeneuve-la-Garenne, à la maison. Un résultat qui leur permettait d’espérer accrocher les barrages en fin de saison, et de se sauver d’une saison très difficile. Samedi, c’est contre Amiens que les Normands ont réalisé l’exploit : Rouen a battu Amiens 7-3, et quitte enfin sa place de lanterne rouge.

Rouen - Amiens Rouen - Photo Myriam Leprince

Un exploit chez des Picards dépassés

« Jouer contre des équipes « moins fortes » peut nous jouer des tours : à nous de rester concentrés pour se préparer aux playoffs« , rappelait il y a quelques semaines l’Amiénois Clément Crignier. Après la victoire contre Garges, Amiens a quand même manqué la marche contre Rouen… et les Normands en ont profité.

C’est d’ailleurs Rouen qui prenait le début du match à son compte, avec un premier but de Kevin Béziau, imité quelques minutes plus tard par Ondrej Fiedler. Amiens tentait de réduire la marque et à la mi-temps, Rouen ne menait que d’une longueur (4-3). En deuxième période pourtant, ce sont les visiteurs qui donnaient le rythme. Et à -la fin du match, avec une large victoire 7-3, Rouen pouvait savourer son succès. « On sort de notre première victoire et on avait à coeur de continuer sur notre lancée, estimait Bastien Rage, le gardien de Rouen au micro de la FMT. On marque les premiers et on mène tout le match, on était en position de sécurité. Ils ont dû pousser et ont fait des fautes, on met nos powerplays : c’est un match parfait pour nous. »

Pour Amiens, toujours dans la course aux playoffs, il faudra éviter le moindre faux pas face à Villeneuve-la-Garenne et Aubagne pour les deux dernières journées du championnat régulier. « On a une équipe qui a besoin de travailler, et quand on ne fait pas les efforts à l’entraînement ça se paye en match« , regrettait le gardien des Ecureuils Roman de Preval. Un avis partagé par son équipier Nicolas Levasseur : « ça va nous faire du bien et nous mettre une petite claque pour les prochains matchs. »

Retrouvez les images de la FMT

Amiens Montpellier - Coupe de France - Photo Myriam Leprince

Coupe de France : Anglet, Villeneuve et Paris XIII éliminés

Dans la course au Final Four de la Coupe de France, les huitièmes de finale ont vu l’élimination de trois formations Elite. Après les éliminations de Rouen et Aubagne en 16e de finale, Paris XIII, Anglet et Villeneuve-la-Garenne quittent également la compétition.

Angers, Rethel et Amiens sans trembler

Victorieux contre Villeneuve-la-Garenne 17-0, les Hawks d’Angers se sont offert le score le plus large de la soirée. Dans l’un des chocs Elite de ces huitièmes de finale, les Fous du bitume laissent passer une occasion d’accéder au Final Four, au profit de l’équipe qui a remporté la Coupe la saison dernière.

A Rethel, les Diables ont inscrit 17 buts également aux dépends de Lyon (Nationale 1). Amiens s’est imposé 11-2 à la maison contre la Nationale 1 de Montpellier. Victoire également pour Grenoble : les Yeti’s ont remporté leur rencontre 4-0 contre Reims.

Paris XIII, Anglet et Villeneuve éliminés

Pour Paris XIII et Anglet comme pour Villeneuve-la-Garenne, la compétition s’arrête à cette étape de la Coupe. Paris XIII s’est incliné 7-4 contre Vierzon (Nationale 1). Anglet a été défait 6-2 chez les Tigres de Garges.

La prochaine étape, ce sera le 21 mars pour les quarts de finale de la Coupe de France.

Amiens Montpellier - Coupe de France - Photo Myriam Leprince

Bastien Cotinat - Villeneuve la Garenne - Photo Adrien Fréville

14e journée Elite : Villeneuve manque Paris de près…

Assurés de devoir se battre jusqu’au bout pour tenter de garder une place en Elite, les Fous du Bitume ne sont pas passés loin d’un succès contre Paris. Dans la rencontre entre les deux équipes franciliennes, ce sont finalement les Corsaires qui se sont imposés… d’une seule courte longueur 6-5. Et à égalité de points avec Anglet, les Parisiens vont devoir relever leur niveau de jeu avant les prochains matchs pour espérer une place en play-offs.

Paris rattrapé, mais Paris soulagé

Avec deux premiers buts inscrits par Karl Niamatali, Paris tentait de prendre de l’avance dans le premier quart d’heure de jeu. Sur une reprise de Marina Drici devant le but de Nicholas Campello-Toon, Villeneuve reprenait du poil de la bête. Et avec un doublé de Kristian Luukkonen, les Fous du Bitume recollaient au score avant la mi-temps (3-3).

Solide en première mi-temps, Bastien Cotinat (photo ci-dessous) dans la cage de Villeneuve-la-Garenne se montrait tout aussi intraitable à la reprise. Très sollicité dans sa cage, il s’inclinait après une série d’arrêts. Et les Parisiens devaient attendre encore avant de reprendre un peu plus l’avantage (5-3 à 37’32, Alexander Carroll) à l’occasion d’une pénalité différée.

Bastien Cotinat - Villeneuve la Garenne - Photo Adrien Fréville

Dans les 15 dernières minutes de la rencontre, les deux équipes passaient à la vitesse supérieure, lancés par un nouveau but de Kristian Luukkonen (38’46, 5-4). Deux minutes avant la fin de la rencontre, Villeneuve-la-Garenne égalisait et il fallait que les Corsaires puissent dans leurs ressources pour marquer un dernier but et éviter de dangereuses prolongations. 

Play-offs ? Paris n’a plus le droit à l’erreur !

Vainqueurs dans la dernière minute, les Corsaires sont passés près de la correctionnelle à la maison. Une défaite aurait sérieusement handicapé la dernière course de l’équipe parisienne vers une qualification en play-offs. Mais pour autant, rien n’est encore joué pour Paris. Après un tour en Coupe de France ce week-end, les Parisiens rencontreront Grenoble, Rethel, Garges et enfin Rouen.

« On a la maîtrise du palet 85 % du temps, et on laisse nos adversaires revenir sur des erreurs« , regrettait Guillaume Silliès à la fin de la rencontre. Pour l’entraîneur parisien, il faudra faire mieux lors des prochains matchs, et notamment à Grenoble pour « prendre des points et accrocher les play-offs. » C’est ce qu’il faudra faire pour accrocher le dernier wagon : les Corsaires n’ont déjà plus toutes les cartes en main.

Langlois - Garges Rethel - Photo Bulldog for FMT

Garges fait tomber Rethel, Aubagne s’impose

Leader jusqu’alors invaincu du championnat, Rethel s’est lourdement incliné à Garges 3-9. En battant les Diables après les avoir manqués de peu au match aller, les Tigres créent la surprise et s’imposent encore un peu plus comme les dauphins de Rethel. L’autre surprise est venue d’Aubagne, qui a été s’imposer 4 à 1 sur le terrain d’Anglet.

Les Diables en tête… Garges guette

Langlois - Garges Rethel - Photo Bulldog for FMT

Festival des Tigres, samedi à Garges pour la 13e journée du championnat Elite. Battus d’un seul but au match aller à Rethel, les Tigres ont sorti les griffes face aux Diables privés de Patrik Sebek. Avec un score serré dans le premier quart d’heure, les deux équipes semblaient parties pour rendre la même copie qu’au match aller.

Mais avant la mi-temps, les Tigres prenaient le large. A la pause, ils menaient 6-2. Et une infériorité de 5 minutes pour les Diables avant la fin de la rencontre ne leur permettait pas d’espérer recoller au score. Résultat ? Un nouveau succès pour les Tigres 9-3, et l’occasion de prendre le large sur le troisième, Grenoble.

Aubagne s’impose à Anglet

Revanchards et accrocheurs, les Jokers d’Aubagne sont allés s’imposer 4-1 à Anglet samedi. De quoi assurer quelques points supplémentaires pour le maintien… et se rapprocher des places qualificatives en play-offs. Anglet en revanche se fait chiper la cinquième place du championnat par Amiens.

C’est bien Anglet qui ouvrait la marque pourtant, sur un tir lointain de Jean-François Ladonne et après un long round d’observation. Avant la mi-temps, Sébastien Wegel allait chercher l’égalisation. Mais si les Basques avaient montré de l’envie en première mi-temps, le rythme de la deuxième mi-temps était donné par les Jokers. Sébastien Wegel marquait deux nouvelles fois et assurait un triplé. Face à un gardien angloy dépassé, Nicolas Jame enfonçait le clou en donnant une nouvelle avance (4-1) à son équipe une dizaine de minutes avant le terme.

Même une dernière infériorité aubagnaise en fin de rencontre ne faisait rien aux affaires des Basques. Plus solides en défense et beaucoup plus réalistes dans leur jeu, les Jokers emportaient trois précieux points à Anglet : de quoi se rassurer avant une dernière ligne droite, play-offs en vue.

Les autres résultats de la 13e journée

  • Villeneuve-la-Garenne – Angers 1-3,
  • Amiens – Paris XIII 7-5,
  • Grenoble – Rouen 5-2.
Grenoble - Grenoble Villeneuve - Philippe Crouzet

12e journée : Angers trébuche, Grenoble en profite

Mauvaise opération pour les Hawks, samedi pour la 12e journée du championnat Elite. A la maison, les Angevins se sont inclinés 3-5 contre Amiens. Les Ecureuils en profitent du coup pour remonter au classement. Tout comme Grenoble, qui se défait de Villeneuve-la-Garenne en Isère. De quoi modifier un peu l’ordre de succession, derrière Rethel et Garges.

Angers : mauvaise pioche à la maison

La surprise de cette nouvelle journée de championnat est venue d’Angers. Battus 4-2 au match aller à la maison, les Ecureuils sont allés infliger la même peine aux Hawks samedi. Menés 3-2 à la mi-temps et malgré trois buts encaissés dans les 8 premières minutes du match, les Picards ont emporté la rencontre avec une deuxième mi-temps à sens unique. Défait 3-5, Angers en perd sa troisième place au profit de Grenoble, mais reste néanmoins à 5 longueurs d’Anglet, son premier poursuivant.

Grenoble : Villeneuve tente mais n’y parvient pas

Frederick Corbeil - Grenoble Villeneuve - Photo Philippe Crouzet

Les murs des vestiaires grenoblois ont probablement tremblé samedi. Menés pendant les quinze premières minutes après des buts de Kristian Luukkonen et Frédérick Corbeil, les Grenoblois ont dû attendre la fin du match pour véritablement se mettre à l’abri. A la mi-temps, le score était de 4-2 en faveur des Yeti’s et à la fin de la rencontre. Et il fallait un doublé en deuxième période de Josh Foote, et un dernier but de Yoann Collomb, pour permettre aux Grenoblois de conserver leur avance. Victoire 7-4 et une troisième place certes, mais Villeneuve-la-Garenne a bien fait oublier la large victoire grenobloise 12-6 au match aller.

Anglet : le déplacement parisien réussit aux Basques

Au match aller, Anglet avait regretté sa défaite en prolongation. Pour le retour, les Basques avaient probablement prévu un tout autre scénario : les joueurs de Romain Plutus n’ont accordé qu’un seul but aux Corsaires de Paris XIII en fin de rencontre. Toujours solide dans ses cages, l’international britannique Miles Finney a d’ailleurs donné du fil à retordre aux attaquants parisiens. La victoire 5-1 permet à Anglet de s’accrocher à la cinquième place, devant Paris XIII qui réalise la mauvaise opération du jour.

Garges : les Tigres continuent sur leur lancée

Bourreau des Jokers samedi soir, le Tchèque Martin Fiala a inscrit à lui seul la moitié des buts de son équipe. Avec une victoire 8-4 sur les Aubagnais, les Tigres continuent d’occuper la deuxième place du classement derrière Rethel. Pas le meilleur déplacement pour Aubagne donc, mais Sébastien Wegel fait partie des rares joueurs qui ont réussi à tromper la défense de Garges trois fois au cours du même match.

Aubagne - Garges Aubagne - Adrien Fréville

Rethel déroule encore face à Rouen

Record battu pour l’Elite cette saison, avec un écart de 15 buts entre Rethel, leader, et la lanterne rouge Rouen. Les Diables ont embarqué les Normands dans une chasse au palet, terminant le match sur un score fleuve (16-1).

Retrouvez le classement de la Ligue Elite

Miles Finney - Anglet - Photo Myriam Leprince

Grenoble se défait d’Anglet devant les cages

Pour la dixième journée du championnat – et la première de la série des matchs retour, Grenoble a dû attendre les tirs au but pour se défaire d’Anglet. Sur le terrain des Artzak, les Basques ont chèrement vendu leur peau… et les Isérois ont peiné à se mettre dans le rythme. Les Yeti’s ont finalement emporté le match aux tirs au but et repartent d’Anglet avec deux points.

Anglet lance la rencontre

Battus 7-4 au match aller à Grenoble, pour la première rencontre officielle de la saison, les Basques attendaient sans doute ce nouveau rendez-vous pour prendre une revanche. C’est donc logiquement que Gérôme Guérin ouvrait la marque après 4 minutes de jeu. Et Grenoble devait attendre la fin de la première mi-temps pour égaliser, sur un but de Yoann Collomb bien inspiré devant la cage de Miles Finney.

Le même Miles Finney se révélait d’ailleurs un véritable atout pour Anglet en deuxième mi-temps. Solide en infériorité et impeccable sur les quelques contres des Grenoblois, le gardien international anglais permettait à ses équipiers de prendre de l’avance. A 39’11, Anglet menait 3-1.

Miles Finney - Anglet - Photo Myriam Leprince

Dans les dix dernières minutes pourtant, les Grenoblois renversaient le cours du match. Jolan Mognat-Duclos d’abord, assisté de Lambert Hamon (3-2, 40’05), trouvait la faille. Puis Cyril Basset pour le but de l’égalisation, à 3 minutes de la fin du match.

Et Grenoble emporte les tirs au but

Réduits à 3 sur une pénalité juste avant la fin du temps réglementaire, les Yeti’s entamaient la prolongation en infériorité. Sans toutefois que les Basques ne parviennent à profiter de leur avantage numérique. A la fin de la prolongation, aucune des deux équipes n’avait réussi à faire la différence. Et dans le hasardeux jeu des tirs de pénalité, ce sont les Grenoblois qui se sont montrés les plus en réussite : Hugo Rebuffet en ne laissant passer aucun des tirs angloys, Joshua Foote et Jérémy Lapresa en marquant les leurs.

« Je suis déçu de l’équipe, nous n’avons pas joué à notre niveau, regrettait Thibault Nier, le coach des Grenoblois. Dès qu’on hausse le niveau, on prend le dessus… nous avons manqué d’agressivité et d’envie. » Pourtant, pour l’entraîneur des Yeti’s, la qualité du groupe ne pose pas question : « nous avons la chance d’avoir un bon groupe et une belle équipe. Cela nous permet aussi d’aller chercher la prolongation et des précieux points. Nous avons enchaîné des déplacements importants, mais malgré cela on doit faire mieux. »

Pour Romain Plutus, le coach basque, quelques regrets aussi… et notamment de n’avoir pas su garder la main sur la fin de la rencontre. « On aurait pu gagner à la maison et prendre de l’air, mais on se met en difficulté. » Malgré « l’aléatoire » des tirs de pénalité, Romain Plutus peut aussi se féliciter d’avoir pu compter sur Miles Finney, remplaçant Damien Lafourcade blessé. « C’est l’homme du match, estime-t-il. Nous avons récupéré l’équipe pratiquement au complet et on voit la différence, mais il va pourtant falloir régler quelques détails et réglages : à ce niveau, ils font toute la différence. »

Les Isérois entament donc les matchs retour avec deux points glanés à Anglet. Un résultat qui leur permet de conserver la deuxième place de la Ligue Elite, au coude à coude avec Garges et… à 8 longueurs de Rethel. Pour Anglet, le point assure aux Artzak la cinquième place. En attendant les prochaines rencontres : ce sera après la trêve, le 10 janvier.

Anglet – Grenoble 3-5 (3-3, 0-2 tab).

Retrouvez les tirs de pénalité en vidéo

Julien Thomas - Rethel Grenoble - Photo Denis BlackGhost

Rethel passe Grenoble et finit en maître

Rethel a terminé la première partie du championnat Elite en maître. Avec neuf victoires en neuf matchs et 66 buts marqués, les Diables ardennais ont survolé la phase aller de la Ligue et affichent 7 points d’avance sur leur premier poursuivant, Grenoble. C’est d’ailleurs la formation iséroise qui en a fait les frais samedi. Les Yeti’s ont été battus 6-2.

A la maison comme chez leurs adversaires, les équipiers de Julien Thomas semblent intenables. Les Diables disposent de la meilleure attaque du championnat, et de la meilleure défense. Avec un seul but d’écart, seul Garges a semblé proche de faire tomber les Ardennais.

Julien Thomas - Rethel Grenoble - Photo Denis BlackGhost

Grenoble manque son entame… Rethel en profite

Si bien que l’opposition contre Grenoble était attendue, samedi pour la 9e journée du championnat. Avant que le tableau d’affichage n’annonce 10 minutes de jeu, les Diables menaient 3-0. A la mi-temps, la marque était portée à 4-1. « On a complètement raté notre entame de match, voire même la première mi-temps. On prend complètement l’eau et on doit remercier Hugo Rebuffet et ses poteaux pour  ne se retrouver qu’à trois longueurs de retard a la mi-temps, » estimait Thibault Nier, le coach grenoblois.

Seul buteur grenoblois en première mi-temps, Joshua Foote marquait également le deuxième but isérois en deuxième. Avec un but refusé et un autre contre leur camp en cage vide, Grenoble n’était pas vraiment récompensé de ses efforts… mais montrait quand même un autre visage. « On a changé de système de jeu et d’état d’esprit à la mi-temps. Nous avons gardé un peu plus le palet, nous nous sommes montrés plus dangereux, » reconnaissait le technicien grenoblois. Qui regrettait ces quelques erreurs, dont celle qui valait à Jimi Lefranc d’inscrire le dernier but contre Grenoble à 15 secondes de la fin de la rencontre.

Avec cette défaite, Grenoble partage désormais sa deuxième place avec Garges, vainqueur à Angers. « Il faut reconnaître que Rethel a une belle équipe, qui joue très bien collectivement et qui peut compter sur de grosses individualités. Sur ce match, ils méritent largement leur victoire« , assurait encore Nier. « Je crois que nous méritions mieux. On a encore du pain sur la planche pour rivaliser avec cette équipe mais je suis plein d’espoir. »

Retrouvez la feuille de match et les meilleurs moments en vidéo.

Villeneuve Anglet - Adrien Freville photographie

A Villeneuve, Anglet gagne à l’imparfait

Une cinquième place au coude à coude avec Paris XIII au terme de la phase aller pour Anglet… et l’avant-dernière place de la Ligue Elite pour Villeneuve-la-Garenne. Samedi chez les Fous du Bitume, les Franciliens auraient sans doute aimé un meilleur résultat. Et ils l’ont d’ailleurs tenu entre leurs mains pendant la moitié de la rencontre. C’est finalement Anglet qui l’a emporté 7-3.

« Nous pouvons mieux faire »

« Nous n’avons pas livré un bon match, » estimait quand même Gérôme Guérin, le capitaine basque, après la victoire des siens. Avec une très légère avance 3-2 à la mi-temps, les Basques se faisaient surprendre au retour des vestiaires (3-3, après dix secondes de jeu). Le coup de fouet étant sans doute salvateur, puisque l’Artzak dominait finalement la deuxième partie du match. Les derniers buts de Théo Fontanille et Jean-François Ladonne permettaient aux visiteurs de finir le match avec une large avance… et la série des matchs aller avec une cinquième victoire.

Villeneuve Anglet - Adrien Freville photographie

« Notre équipe a manqué d’envie, d’investissement et de cohésion. Si l’adversaire du jour avait été un peu plus inquiétant je pense que l’addition aurait été salée, » assumait le capitaine des Artzak. « Cependant nous jouons un match pour le gagner : objectif atteint. Notre classement (5e) à mi-parcours reflète notre début de saison :  ni mauvais ni bon. Nous pouvons mieux faire. »

Avant même la trêve des confiseurs, Anglet retrouve dès samedi son adversaire du début de saison : Grenoble. Les Yeti’s l’ont emporté 7-4 au match aller. Pour Villeneuve, le dernier match de l’année et le premier de la phase retour risque d’être encore plus difficile : les joueurs de Frédérick Corbeil accueille Garges, le voisin promu qui a depuis longtemps fait oublier son statut de jeune premier. Pourtant, avec trois petits points au compteur, les Franciliens auraient bien besoin d’une occasion de se relancer…

Retrouvez la feuille de match et les meilleurs moments en vidéo.

 

 

Daniel Brabec - Garges Anglet - Adrien Freville

A Angers, Grenoble vole dans les plumes des Hawks

Le choc de la huitième journée, c’était bien évidemment le déplacement des Yeti’s de Grenoble à Angers. Un choc emporté par les Isérois sur le terrain angevin, avec un but d’avance qui leur permet d’accrocher la deuxième place, juste derrière Rethel.
Garges a vite oublié son faux pas parisien en s’imposant contre Anglet, tandis qu’Aubagne a ajouté une importante victoire à sa saison contre Villeneuve.
Avant les prochains rendez-vous, bilan des derniers matchs !

Angers – Grenoble : délicate deuxième place

Avec deux buts marqués d’entrée de jeu par Jolan Mognat-Duclos et Yoann Collomb, les Yeti’s commençaient idéalement leur rencontre contre Angers. A la mi-temps, malgré un but de Geoffroy Tijou, les Yeti’s étaient toujours en veine et menaient 2-1. Une avance qu’ils parvenaient à garder jusqu’à la 33e minute du match. En deux minutes, Tijou encore, puis Antoine Rage et Charly Hallard assommaient les visiteurs (4-3). Et même si Jérémy Lapresa parvenaient à remettre ses équipiers dans le match (4-4), il fallait attendre les derniers instants de la rencontre pour voir les Angevins s’incliner contre leurs visiteurs du soir. Le dernier but de Lambert Hamon donnait aux Yeti’s trois précieux points… et une avance sur un concurrent direct.

Jolan Mogniat Duclos - Grenoble - Amiens Photo Philippe Crouzet

Avec une victoire 5-4 sur Angers, Grenoble s’empare de la deuxième place, juste derrière Rethel. Chez qui ils se déplaceront samedi justement, pour la 9e journée du championnat. Et Angers, au coude-à-coude avec Garges, jouera la troisième place chez les Tigres samedi. Quatuor de tête au menu de la 9e journée !

Garges – Anglet : le Tigre sort l’Artzak

Défaits la semaine précédente à Paris XIII, les Tigres semblent avoir déjà mis leur faux pas derrière eux. Bourreau des Angloyes, le Tchèque Martin Fiala n’aura d’ailleurs même pas attendu la minute de jeu pour aller tromper le gardien basque. A la mi-temps, les Basques menaient quand même 3-2 : de quoi pousser les Tigres à aller puiser dans leurs ressources… pour égaliser, puis prendre l’avance 4-3. Une avance qu’ils gardaient jusqu’à la fin de la rencontre.

Avec un solide Brabec dans les cages des Tigres et un dangereux Martin Fiala, les promus s’installent encore un peu plus dans le haut du classement. Il leur faudra encore montrer les griffes la semaine prochaine contre Angers. Pour Anglet, un autre déplacement francilien est au menu avec un match contre Villeneuve-la-Garenne…

Retour en images sur le match avec la FMT

Aubagne – Villeneuve : les Fous manquent un joker

Depuis le 25 octobre et leur dernière victoire sur les Corsaires de Paris XIII, les Jokers d’Aubagne cherchaient un nouveau succès. Et il faut croire que les formations franciliennes réussissent aux joueurs de Loïc Hernandez : les Aubagnais se sont imposés à domicile 8-6. Les Jokers partaient un peu favoris avant la rencontre, et encore plus après un quart d’heure de jeu et trois buts de Sébastien Wegel. Mais les Fous du Bitume leur ont néanmoins donné du fil à retordre, avec quatre des six buts inscrits dans les dix dernières minutes de jeu.

Avec une victoire 8-6, les Jokers se sont un peu plus rassurés et laissent derrière eux Amiens, Villeneuve et Rouen. Et la prochaine étape, ce seront d’ailleurs les Ecureuils d’Amiens. Pour Villeneuve-la-Garenne, avant-dernier de la Ligue, c’est la réception d’un adversaire très connu qui se profile avec la venue d’Anglet samedi.

Rethel s’impose encore, Rouen se manque

Toujours en tête, Rethel a disposé de Paris XIII 7-2. Les joueurs de Patrik Sebek n’ont d’ailleurs relâché la pression qu’en deuxième mi-temps. Après avoir mené 5-0, ils laissaient les Corsaires se ressaisir avec un premier but de Virgile Craplet (5-1, 34’11) puis de Lucas Mousset (5-2, 39’14). Baptiste Boitard puis Jimi Lefranc offraient les deux derniers buts au public ardennais.

Peu inquiété en tête avec quatre points d’avance sur Grenoble, Rethel jouera contre son dauphin samedi. Pour Paris XIII, la prochaine étape passera par Rouen…

Rouen, justement, continue à occuper la dernière place du classement. Huit matchs joués, huit défaites, et une dernière contre Amiens 4-2 : cette première partie de saison ne réussit décidément pas aux Normands, tandis qu’Amiens profite de la victoire pour se rapprocher un peu plus de Paris XIII et d’Aubagne. Et peut-être encore un peu plus samedi ?