Étiquette : Caen

Antoine Rage – Retour imminent…

Je n’ai pas joué un match officiel depuis le 13 mai 2018. 281 jours sans un match avec un enjeu dépassant mes simples objectifs personnels. Pourquoi n’ai-je pas joué depuis le 13 mai ? Parce que je me suis blessé, de la façon la plus bizarre qui puisse arriver à un hockeyeur. On était en quart de finale contre Grenoble. La veille, on avait égalisé dans la série en gagnant 1-0 chez nous. Tout est arrivé super vite sur une action des plus banales, je me retrouve avec le bras coincé dans le dos tombant de tout mon poids contre la balustrade.

Verdict : fracture de l’humérus, le nerf radial fortement affecté et donc une paralysie de la main. Dans ma tête je me disais que ça allait guérir vite et que je n’en aurai pas pour très longtemps.

© sport à Caen

Malheureusement la blessure a été plus violente que ce qui était prévu au départ. Avec le nerf atteint, on est passé de 6 mois à 18 mois. D’une façon ou d’une autre, je savais que la saison était finie et que je devais faire une croix sur les championnats du monde à Asiago. J’ai passé l’été et l’automne chez le kiné plutôt que sur un terrain. L’arrêt a eu pourtant un effet positif sur ma vie en me forçant à adopter un rythme de vie différent. Cela m’a permis de prendre conscience que celui que j’avais auparavant n’était pas tenable et ne me satisfaisait pas du tout. Ça a été un automne difficile et une remise en question sur moi-même, mais pour le meilleur j’en suis sûr.

 

« Le fait d’avoir des kinés qui soient aussi des amis m’a bien aidé à rester motivé… »

 

Pour être honnête, la rééducation a été un challenge. Avec un bon travail quotidien avec mes kinés, dont Théo Fontanille, on est parvenu à faire du bon travail. Finalement « seulement » 10 mois, bien que mon coude reste encore un peu instable. Malgré tout, ça reste un processus long et assez imprévisible. Chaque étape fait ressortir une nouvelle faiblesse. Le fait d’avoir des kinés qui soient aussi des amis m’a bien aidé à rester motivé. J’ai toujours été appliqué, assidu et impliqué en tant que joueur, et je pense que ce sont des qualités qui m’ont permis de faire face à cette blessure. J’ai pu reprendre la course à pied dès août, mais tout ce qui a trait au hockey, comme la musculation, le shoot et le patinage, j’ai dû attendre janvier. J’ai passé le mois à m’entraîner tout seul, histoire de reprendre mes marques, de retrouver mes sensations sans la pression de l’opposition. J’ai pris mon temps pour revenir afin d’éviter l’erreur d’un retour précipité. J’ai repris l’entraînement progressivement avec la réserve début février et depuis quelque temps je parviens enfin à faire des entraînements complets avec le groupe Elite. Bon, je n’arrive pas à tout faire pour autant. Certains mouvements restent encore compliqués à réaliser. Mon nerf n’est pas tout à fait remis et ne le sera pas tout de suite.

© sports à Caen

 

Ce week-end sera un bon test. Je joue avec la Nationale 2. J’espère que l’appréhension des chocs sera levée d’ici là car l’entraînement c’est une chose, mais le match ça en est encore une autre dans l’engagement. Le but est de me sentir prêt afin de jouer le quart de finale de Coupe de France contre Grenoble chez eux. Je veux pouvoir apporter un peu de fraîcheur au groupe, à défaut d’être au niveau que je souhaite. Même si j’ai fait le choix de m’écarter du groupe jusqu’à Noël, ce n’est pas pour autant que je ne les ai pas suivis. Concernant l’équipe de Caen c’est décevant car nous ne sommes pas à notre place (6e). Depuis notre montée il y a 3 ans, nous avons du mal à construire une équipe qui puisse performer à la hauteur de nos qualités individuelles. Pourtant en dehors du terrain, on vit très bien tous ensembles et c’est d’autant plus frustrant.

 

« Valentin est individuellement très complet et réussit un très bon début de saison. »

 

Après il n’y a pas que du noir et c’est maintenant que la vraie saison commence avec la Coupe de France et les playoffs.  Il y a aussi des bonnes surprises comme Valentin (Gonzales). Sur le match de ma blessure il marque et depuis il est vraiment performant. Individuellement il est très complet et réussit un très bon début de saison pour un si jeune joueur (2000). Si je devais me comparer à lui je dirais qu’il a bien plus de qualité que moi au même âge. J’espère tout de même l’aider à passer des caps notamment dans ses choix et l’impact qu’il doit avoir sur ses partenaires de ligne. C’est un super garçon qui est très apprécié de l’équipe et qui joue déjà un rôle majeur dans ses performances.

© Marco Guariglia

 

Ça va faire du bien de retrouver le groupe. Même si je ne me mets pas de pression, je me retrouve quand même avec une échéance qui est le stage EDF à Caen, début avril. Ne serait-ce que sur un plan personnel, l’appel de Geoffroy Tijou, puis les retours positifs de mes coéquipiers m’ont fait beaucoup de bien. L’objectif est clairement de faire partie de l’aventure Roller Games. Ce sera la suite de notre titre en 2017. Je veux vraiment en être et je refuse d’être simple spectateur. L’an dernier devait être une année de transition, et finalement l’équipe s’en est très bien sortie. L’expérience acquise et la concurrence qui se mettent en place, devraient permettre à l’équipe d’être encore meilleure cette année.

Enormément de choses à vivre jusqu’à mi-juillet puis on fera les comptes !

J6 | Rethel trop fort pour Caen

La marche était trop haute. Mais comme très souvent, les Conquérants ont offert une prestation solide contre le leader du classement. 
Caen et Rethel jouaient pour le compte de la Journée 6, match en retard. Les Diables de Rethel arrivent en terre normande après avoir remporté leurs 7 derniers matchs. De son côté, Caen restait sur 3 victoires consécutives et deux courtes défaites contre Grenoble et Villeneuve.

Malheureusement, les caennais doivent se passer de Clément Bélot, blessé à l’entraînement la veille. 

Les rethélois déroulent dés le départ, mais la défense caennaise résiste autant qu’elle peut. C’est à la 15e minute que les Conquérants craquent et laissent Tobia Vendrame ouvrir la marque pour son 6e de la saison. 9 minutes plus tard, c’est Jimi Lefranc servit par Zack Pettersson, qui bat Damien Lafourcade. Malgré deux jeux de puissance pour Caen lors de la première, rien ne bat Daniel Brabec.

La deuxième période commence comme la première, et Rethel continue d’accroître son avance et inscrit un 3e et 4e but (inscrit par Natan Vrablik et Zack Pettersson) qui resteront les derniers pour les Rethélois. 
Malgré, un sort qui semble inévitable, les hommes d’Anthony Marie, parviennent à marquer 2 rapides buts à la fin. Les deux sont inscrits par Gérôme Guérin et Baptiste Bouchut, les deux assistés par Valentin Gonzalez.

Zack Pettersson :c’est toujours difficile de jouer à Caen, c’est une excellente équipe avec un bon gardien. Ils ont joué à fond dès le départ, mais on a vite pris le contrôle du match et on a su garder notre plan de jeu. À la fin, ils sont parvenus à revenir, mais on parvient à avoir la victoire.

 

© Patrick TAPIN

Playoffs 2017 : Ce qu’il faut retenir des Quarts de Finale

Avant de se plonger dans les demi-finales, retour sur les quarts de finale des Playoffs de la Ligue Elite qui ont vu Garges et Grenoble se qualifier.

Le week-end dernier, les quarts de finale de la Ligue Élite se sont achevés sur les qualifications en deux matchs des Tigres de Garges et des Yétis de Grenoble. Tombeurs respectivement des Conquérants de Caen et des Coraires de Paris, ces deux équipes retrouveront en demi-finales les Hawks d’Angers et les Diables de Rethel. Afin de patienter tranquillement jusqu’à samedi, on revient sur les faits marquants de ce premier tour des playoffs de la Ligue Élite.

Le MVP : Adam Pribyl – celui qui a fait chuter les Conquérants

À Garges, parmi les joueurs tchèques, on connaît surtout l’attaquant Martin Fiala et le gardien Daniel Barbec. Mais durant ce quart, c’est leur compatriote Adam Pribyl qui aura été la star de l’équipe. Avec ses deux tirs au but gagnants pendant le match 1 ainsi que son but en prolongation lors de la seconde rencontre, il fut le principal artisan de la qualification des Tigres pour les demi-finales. Lors de ces deux confrontations, il fut également auteur de deux autres réalisations. Arrivé cette saison à Garges, cet attaquant de 24 ans fait le bonheur des siens avec notamment 6 buts et 9 assistances en 17 rencontres de championnat. Rethel, le futur adversaire des Gargeois devra donc se méfier de Pribyl.

 

L’équipe en forme : Les Yetis de Grenoble ne connaissent plus la défaite

Et si les favoris pour le titre étaient les Yétis de Grenoble ? Invaincus depuis 19 matchs toutes compétitions confondues, les Grenoblois n’ont plus perdu depuis le 07 janvier dernier (défaite contre Rethel 1-4). Ce week-end, ils ont facilement conclu la série contre P13 en s’imposant 5-1. Doté d’un collectif impressionnant, les Yétis attendent les Diables de Rethel de pied ferme samedi pour le match 1 des demi-Finales. Vainqueur de la Coupe de France à Carpentier, Grenoble est au top de sa forme pour aller chercher un doublé historique.

1/4 de Finale Playoffs Ligue Elite: Grenoble – Paris XIII

Résumé du match Retour opposant des Yeti's Elite (officiel) de Grenoble aux Les Corsaires de Paris (page officielle), grâce à notre partenaire Fanseat.

Publiée par Roller Hockey – Ligue Elite sur Samedi 6 mai 2017

Les éliminés : Caen et Paris en vacances

Fin des Payoffs et place désormais aux « Pizza Cups » pour les Conquérants de Caen et les Corsaires de Paris. Défait par Garges et Grenoble en deux matchs secs, ces deux équipes peuvent tout de même nourrir des regrets. En perdant par deux reprises en prolongation, Caen a de quoi se mordre les doigts. Tout proche de remporter le premier match 1 chez lui, Paris s’est en revanche incliné lourdement en Isère samedi dernier (5-1). Malgré une élimination précoce en Playoffs, Caen et Paris peuvent toute fois être satisfait de leur saison. N’oublions pas que les Conquérants viennent tout juste de remonter en Ligue Élite et que les Corsaires bien que vice-champions de France en titre disposaient d’un effectif profondément remanié cette saison.

La suite : un dernier carré avec les meilleurs

Fin des quarts de finale, place désormais aux demi-finales avec les quatre meilleures équipes de la Ligue Élite cette saison. Garges et Grenoble rejoignent en effet Angers et Rethel directement qualifié pour ce tour des Playoffs. Dès ce samedi, on aura droit à deux séries qui devraient proposer un niveau de jeu de haute volée. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.


Suivez l’intégralité des Playoffs de la Ligue Élite en direct sur Fanseat

Pour la première fois dans l’histoire du Roller Hockey français, les fans peuvent visionner tous les matchs  des Playoffs de la Ligue Élite. Les retransmissions toutes en direct et commentées en français seront aussi disponibles « à la demande » et accessibles dans le monde entier.

Tous les matchs et toutes les infos sur http://www.fanseat.com

Crédits Photo: Sami Oueslati 
Grenoble qualification finale CDF - photo FFRoller Sports

Playoffs Quart de Finale match 2 : Garges et Grenoble rejoignent Angers et Rethel en 1/2

A l’issue du match 2 des quarts-de-finale, Garges et Grenoble éliminent Caen et Paris et se qualifient ainsi pour les demi-finales.

Cela n’aura pas traîné. À domicile, les Yétis de Grenoble et les Tigres de Garges ce sont imposés lors du match 2 des quarts de finale et se qualifient ainsi tous les deux pour les demi-finales qui débutent le week-end prochain. Pas de miracles donc pour Caen et Paris qui voient leur saison s’achever dès le premier tour des Playoffs de la Ligue Élite.

Grenoble qualification finale CDF - photo FFRoller Sports

Grenoble – Paris : Les Yétis n’ont pas fait dans les détails

Nette et sans bavure. Voilà comment on peut résumer la victoire de Grenoble face aux Corsaires de Paris. Dans la mythique Halle Clemenceau, la troupe dirigée par Thibault Nier s’impose ainsi sur le score de 5-1. Rapidement, les Grenoblois vont prendre l’avantage dans cette partie pour mener 3-0 au bout de 20 minutes de jeu. Si Paris va réduire la marque avant la pause, les Corsaires ne parviendront pas à revenir à hauteur des locaux. Fin de saison pour les vice-champions de France en titre qui n’auront malheureusement pas l’occasion de rééditer leur magnifique parcours de l’an passé. Grenoble retrouvera au prochain tour les Diables de Rethel pour un remake de la demi-finale de la Coupe de France remportée aux tirs au but par les Yétis.

Grenoble – Paris : 5-1 (3-1 à la mi-temps)

Garges – Caen : Pribyl libère les Tigres en prolongation

Il est le héros de cette série. L’attaquant des Tigres de Garges Adam Pribyl aura encore été une fois décisif hier soir. Après avoir donné la victoire lors du match 1 avec deux penaltys transformés, le tchèque offre cette fois-ci la qualification en marquant le but en or en prolongation. Une victoire au bout du suspens qui va sûrement hanter les Conquérants de Caen pendant longtemps. Menant 3-1 à l’issue de la première période, les partenaires de Théo Fontanille ont vu les Tigres revenir au score lors de la seconde mi-temps. Une nouvelle défaite cruelle et frustrante pour les Caennais qui les envoient en vacances dès les quarts de finale. Pour son retour au plus haut niveau, le promu peut tout de même être fier de cette superbe saison. Pour Garges, place désormais à une demi-finale qui s’annonce très relevée face aux Hawks d’Angers, vainqueur de la phase régulière.

Garges – Caen: 4-3 (après prolongation)

Rendez-vous samedi prochain pour le début des demi-finales de la Ligue Élite. Un dernier carré avec les 4 meilleures équipes de la Ligue Elite.

Programme Playoffs Ligue Élite:

Quart-de-Finale :

Match 1 : Samedi 29 avril

Paris XIII – Grenoble: 5-6 (après prolongation)

Caen – Garges: 3-4 (après tirs au but)

Match 2 : Samedi 06 mai

Grenoble – Paris XIII : 5-1

Garges – Caen: 4-3 (après prolongation)

Demi-Finale :

Match 1 : Samedi 13 mai

Grenoble – Rethel à 19h30

Garges – Angers à 19h30

Match 2 : Samedi 20 mai

Rethel – Grenoble

Angers – Garges

Match 3 (si nécessaire) : Dimanche 21 mai

Finale :

Match 1 : Samedi 27 mai

Match 2 : Samedi 03 juin

Match 3 (si nécessaire) : Dimanche 04 juin


Suivez l’intégralité des Playoffs de la Ligue Élite en direct sur Fanseat

Pour la première fois dans l’histoire du Roller Hockey français, les fans peuvent visionner tous les matchs  des Playoffs de la Ligue Élite. Les retransmissions toutes en direct et commentées en français seront aussi disponibles « à la demande » et accessibles dans le monde entier.

Tous les matchs et toutes les infos sur http://www.fanseat.com

Crédit Photo: FFRoller
playoffs-preview-quart-match-2

Playoffs – Preview quart de finale match 2 : Caen et Paris veulent rester en vie

 

Présentation des matchs 2 des quarts-de-finale des Playoffs 2017 de la Ligue Elite avec au programme Garges-Caen et Grenoble-Paris ce samedi soir.

Ils n’ont désormais plus le choix dans ces playoffs 2017. Après les victoires à l’extérieur de Grenoble et Garges, les Corsaires de Paris XIII et les Conquérants de Caen se doivent de créer l’exploit, s’ils veulent espérer la tenue d’un match décisif ce dimanche. Samedi soir sur les terrains de la Halle Clemenceau de Grenoble et du Gymnase Allende Neruda de Garges, la lutte sera sans merci. Présentation des deux rencontres.

playoffs-preview-quart-match-2

Grenoble – Paris (Grenoble mène la série 1-0) :

20h – Halle Clemenceau

« Finir la série le plus vite possible en jouant à fond de la première à la dernière minute sans se faire peur ! » tel est l’objectif affiché par l’attaquant de Grenoble Jérémy Lapresa, qui n’a visiblement pas  du tout envie de rejouer le lendemain. Après être allé chercher la première manche en prolongation (victoire 5-6), les Yétis veulent clore ce quart-de-finale dès ce samedi. Équipe en forme en cette année 2017, la formation iséroise comptera notamment sur son public de la mythique Halle Clemenceau pour faire couler définitivement les Corsaires.

Avant le match de ce samedi, 20h00 à la Halle Clémenceau de la Ville de Grenoble… Les jeunes Yeti's Grenoble…

Publiée par Yeti's Elite (officiel) sur Jeudi 4 mai 2017

Mais attention, car les Parisiens débarquent dans le Dauphiné avec le couteau entre les dents. Pour l’international américain P.J Kavaya, son équipe est désormais en mode « survivre ou mourir, nous n’avons pas d’autres options ». Après cette cruelle défaite lors du match 1, les Corsaires devront tout donner s’ils veulent espérer la tenue d’un ultime match dimanche. Vice-champion de France en titre, « P13 » peut s’appuyer sur la rencontre en terre grenobloise lors de la phase régulière. Ce soir-là, ils l’avaient emporté sur le score de 5 à 2.

 

Garges – Caen (Garges mène la série 1-0)

19h30 – Gymnase Allende Neruda de Garges

Comme l’équipe de Paris XIII, les Conquérants de Caen peuvent eux aussi nourrir des regrets sur ce match 1 face à Garges avec une défaite à l’issue des tirs au but (3-4). « Nous payons cash nos erreurs même si l’équipe a trouvé par 2 fois les ressources pour revenir au score. Nous aurions même pu prendre l’avantage en fin de match. Les penaltys c’est la loterie et cela pas tourné en notre faveur » reconnaît le Caennais Antoine Rage a l’issue de la rencontre. Pour l’international français, ce week-end en Val-d’Oise s’annonce compliqué: « aller battre Garges par deux fois chez eux révélera de l’exploit ». Mais lors du match 1 à la Halle aux Granges, les Conquérants ont montré de belles choses et sont largement capables d’aller inquiéter ces redoutables Tigres.

https://www.facebook.com/Tigresdegarges/posts/1026881500747452

Capitaine de la formation francilienne, Maxime Langlois insiste sur le fait qu’il faudra que son équipe élève son niveau de jeu pour gagner dans le temps réglementaire et se qualifier pour les demi-finales. Rendez-vous donc ce samedi à 19h30 pour ce match qui sera sans nul doute aussi intense que le premier.


Suivez l’intégralité des Playoffs de la Ligue Élite en direct sur Fanseat

Pour la première fois dans l’histoire du Roller Hockey français, les fans peuvent visionner tous les matchs  des Playoffs de la Ligue Élite. Les retransmissions toutes en direct et commentées en français seront aussi disponibles « à la demande » et accessibles dans le monde entier.

Tous les matchs et toutes les infos sur http://www.fanseat.com

Crédits Photos: Bulldogs Factory

14e journée Elite : Grenoble prend la troisième place

Alors que Rethel a trébuché à Caen, Grenoble a profité d’une belle victoire à domicile contre Garges pour prendre la troisième place de la Ligue. A 4 journées de la fin de la saison régulière, il s’agit désormais de prendre rapidement les meilleures places pour les playoffs… ou d’assurer au plus vite le maintien.

> Consulter le classement de la Ligue Elite

Grenoble s’impose contre Garges
et gagne une précieuse place

Les Isérois réalisent la bonne affaire du week-end. En battant Garges 7-3, les hommes de Thibaut Nier se sont assurés trois précieux points qui leur permettent de prendre la troisième place. Les Yeti’s sont désormais derrière Angers et Rethel, suivis de près par Garges et Caen. Pour aborder les playoffs de la manière la plus favorable possible, il faudra donc garder le même rythme. Il faut dire qu’avec trois buts inscrits dans les 7 premières minutes du match contre Garges (Joan Kerckhove et un doublé de Lambert Hamon), les Grenoblois se sont montrés sérieux et appliqués… comme contre Angers au début du mois.

> Les photos du match par Philippe Durbet

Devant eux, Angers et Rethel caracolent en tête. Avec 12 points d’avance, les Hawks sont presque intouchables et viennent de battre Aubagne 9-3. Rethel marque un faux pas en s’inclinant à Caen 7-6 : et cela profite surtout aux Conquérants, à qui la victoire permet de rattraper Garges au compte de points. Avec seulement deux points d’écart entre Grenoble, Garges et Caen, la lutte pour la troisième place s’annonce toujours aussi rude…

Paris, toujours à la sixième place, laisse aussi l’écart se creuser avec les cinquièmes. Les Corsaires sont revenus de Bordeaux avec un point, et en ont laissé deux aux Lions. Les Bordelais, vainqueurs aux tirs au but, ont glané deux points ce week-end mais doivent encore donner un coup de collier pour accrocher les play-offs.

Pour Amiens et Epernay, les choses sont toujours compliquées : Amiens a gagné la confrontation 8-4 contre les Bombardiers, mais il faudra encore plus pour prendre leur place au classement et sauver la saison.

Les résultats de la 14e journée

  • Grenoble – Garges 7-3,
  • Caen – Rethel 7-6,
  • Epernay – Amiens 4-8,
  • Aubagne – Angers 3-9,
  • Bordeaux – Paris XIII 4-3 (ap, tab 1-0).
Les Bleus en bronze - Mondial 2016 - photo FFRoller

En mars, un All-Star Game pour les Bleus à Caen

Si les stages de l’Equipe de France sont une occasion pour les Bleus de se confronter aux attentes de leur staff, les tournois et les matchs amicaux sont aussi des rendez-vous très attendus. En mars, pour leur prochain rendez-vous France à Caen, les internationaux français ont rendez-vous avec une sélection de joueurs étrangers. 

Les Bleus en bronze - Mondial 2016 - photo FFRoller

Face aux meilleurs étrangers

Pour ce All-Star game, la sélection étrangère n’est pas encore connue. Mais les Bleus se retrouvent généralement face aux meilleurs joueurs étrangers qui évoluent en Elite ou en Nationale 1 pour la saison en cours. L’année dernière à Grenoble, les Bleus s’étaient trouvés opposés au gardien Slovaque Vladimir Neumann, aux Américains Junior Cadiz, Joey Dolce et Alexander Mac Donald, Ryan Newens, au Suédois Zack Pettersson ou encore  aux Tchèques Jakub Cik et Ondrej Fiedler.

Du 10 au 12 mars, Caen accueillera donc plusieurs entraînements de Bleus. Et sera aussi le haut lieu du roller-hockey de l’hexagone, avec des joueurs talentueux attendus le samedi 11 mars dès 18h30. Les Conquérants de Caen, qui comptent plusieurs de leurs joueurs dans le groupe France (Antoine Rage, Clément Belot et Théo Fontanille), pourront offrir à leur public un rendez-vous d’exception. Ce ne sera pas le seul rendez-vous, puisqu’un deuxième match est prévu le dimanche midi. Un week-end All-Star donc, et un premier test pour les Bleus avant les échéances estivales.

Le site des Conquérants de Caen

Grenoble, 2014 : des images du All-Star game

Zoom sur le classement, partie 1 : Angers navigue en tête

Ce week-end, c’est relâche pour la Ligue Elite. L’occasion, après six journées de championnat et au tiers de la saison régulière, de faire un premier bilan équipe par équipe. Et de voir les premières surprises. Zoom sur les cinq premières équipes du classement !

angers-caen-photo-claire-tournet

Angers prend la tête avec six victoires

Les Hawks d’Angers peuvent se féliciter de leur recrutement à l’intersaison. Les Angevins ont pris la tête de l’Elite et font carton plein : six matchs, six victoires. Jamais vraiment en danger, les Hawks se sont défaits des voisins de Caen 3-1 à la sixième journée, passant là l’un des écueils de ce début de saison. Prochains défis contre Paris le 19 novembre et contre Rethel, l’actuel dauphin, le 26 novembre.

Rethel, dauphin des Hawks

Les champions en titre auraient pu disputer la première place aux Hawks… mais se sont inclinés contre les Lions à Bordeaux. De quoi donner un coup de fouet aux Diables, champions en titre : Rethel possède la meilleure attaque du championnat avec 39 buts inscrits. Tout juste vainqueurs de Garges 3-2, les Diables accueilleront Amiens la semaine prochaine, avant un déplacement au sommet chez les Hawks le 26 novembre.

taylor-kane-rethel-photo-denis-black-ghost

Paris XIII sur la troisième marche du classement

Les Corsaires s’accrochent bien aux leaders. Avec trois victoires dans le temps réglementaire et une troisième aux tirs au but contre Bordeaux, les Parisiens ont engrangé les points. Suffisamment pour suivre Angers et Rethel, à quatre longueurs des Diables. Mais pas encore assez pour prendre le large sur le poursuivant Bordeaux (une longueur d’avance). Autant dire qu’il va falloir batailler pour les prochaines rencontres : Angers le 19 novembre, et Caen le 26 novembre.

Bordeaux prend vite le rythme

Très attendus pour ce retour en Ligue Elite, les Lions ont joué l’exploit. Et tiennent, eux aussi, leurs trois victoires… et un point attrapé en allant chercher une prolongation contre Paris XIII. Avec dix points au compteur, les Bordelais réussissent plutôt bien leur début de saison : victorieux contre Epernay et Aubagne, ils se sont même offert Rethel à la maison. Il leur reste 12 matchs de saison régulière à poursuivre sur le même rythme pour assurer leur maintien. Les promus rencontrent Garges le samedi 19 novembre, et se déplacent à Amiens le 26 novembre.

… Et Caen s’y met très bien aussi !

Tout aussi efficaces (trois victoires, deux défaites, une défaite en prolongation), les Conquérants de Caen ont bien pris leurs marques. Le recrutement paie. Et les Caennais, actuellement à la cinquième place de la Ligue avec 10 points comme les Bordelais, ont déjà fait quelques coups en battant Amiens 7-6 ou en allant chercher la prolongation contre Garges. Le 19 novembre, Caen accueille Epernay, avant de se déplacer à Paris le 26 novembre.

A lire : le zoom sur la deuxième partie du classement. 

angers-caen-photo-claire-tournet

Gwendal Spehler photo Myriam Leprince

A Amiens, l’instant Gwendal Spehler

Difficile première mi-temps pour Amiens, samedi au Coliseum. Distancés par les Conquérants, les Ecureuils étaient menés 6-0 à la mi-temps. Mais la deuxième période aura eu un tout autre visage : un premier but du capitaine Clément Crignier quelques dizaines de secondes après la reprise, suivi d’un triplé de Renaud Crignier. Gwendal Spehler, junior formé au club, y est également allé de son but sur le gardien caennais Damien Lafourcade. Julien Detaille enfin, à moins de 30 secondes de la fin de la rencontre, menait ses équipiers à un but d’écart 7-6.

Défaits à domicile par les promus, les Ecureuils auront certainement une première mi-temps à regretter. Prochain match contre les Tigres de Garges !

> Match à redécouvrir en images avec la FMT

Gwendal Spehler photo Myriam Leprince

Régulièrement sur LigueElite.fr, rendez-vous avec des joueurs de la Ligue… et les photographes qui immortalisent leurs matchs. Cette rubrique salue leur travail. Vous souhaitez nous faire parvenir des images ? Contactez-nous !

Attention : les photographies ne sont pas libres de droits. Il est conseillé de contacter les photographes pour tout usage autre qu’un partage simple sur les réseaux sociaux. De la même manière, la photographie est un travail dans son ensemble : merci de respecter celui des photographes en ne modifiant par leurs images, sauf accord de leur part.